Après une chasse à l’homme  de deux mois, le terroriste de Barkan a enfin été éliminé

Il a fallu plus de deux mois aux forces de sécurité pour neutraliser Ashraf Na’alwa, le terroriste de la zone industrielle de Barkan, qui avait lâchement assassiné Ziv Hajbi et Kim Levengrond-Yehezkel. 

.

Le 7 octobre dernier, Ashraf Walid Suleiman Na’alwa originaire du village de Shweiki, près de Tulkarem est entré dans l’une des usines de la zone de Barkan, l’usine de recyclage du groupe Alon qu’il connaissait bien puisqu’il y avait travaillé, il a grimpé au premier étage et a ouvert le feu sur trois salariés. Après l’avoir ligoter avec des menottes, Ashraf Walid Suleiman Na’alwa, a abattu à bout portant d’une balle dans la tête, Kim Levengrond Yehezkel, une jeune israélienne de 28 ans, mère d’un jeune enfant d’un an et demi, résidente de Rosh HaAyin. Il a ensuite continué son massacre en tuant Ziv Hagbi, 35 ans, un père de trois enfants, habitant de Rishon LeZion. En sortant, le terroriste a une fois encore tiré sur une autre employée, une femme de 54 ans et l’a blessée à l’estomac.

Le terroriste était en fuite depuis deux mois mais cette nuit, Ashraf Walid Suleiman Na’alwaa été abattu par les forces de sécurité israéliennes à Sichem (Naplouse) lors d’une opération conjointe du Shin Bet (l’agence de sécurité intérieure israélienne), de l’armée et de la police israélienne. Selon le Shin Bet, Na’alwa était armé lorsque les forces de sécurité l’ont cueilli dans son repaire. Un échange de coups de feu s’en est ensuivi et le terroriste a été abattu.

Deux mois de recherche, d’arrestations et d’interrogatoires de plusieurs suspects ont donc été nécessaires pour venir à bout du terroriste. Certains ont été jugés et leur interrogatoire a révélé que Na’alwa prévoyait un autre attentat. Il y a deux semaines, son père  a été accusé d’entrave à la justice et de non-prévention d’un crime par un tribunal militaire pour ne pas avoir empêché le massacre. Selon l’acte d’accusation, il l’avait vu s’entraîner avec des armes à feu, sans en informer les autorités et il savait que son fils avait l’intention de commettre un attentat. La mère et le frère du terroriste ont également été inculpés en novembre dernier. Le duo était, eux aussi, au courant des projets de Na’alwa.

L’élimination d’Ashraf Walid Suleiman Na’alwaa intervient à peine  quelques heures après celle de Salah Omar Salah Barghouti, l’un des terroristes de l’attentat de dimanche au carrefour d’Ofra.

 

Tel-Avivre –

.

.

 

 

 

 

 

 

Print Friendly

2 Responses to Après une chasse à l’homme  de deux mois, le terroriste de Barkan a enfin été éliminé

  1. Bravo IDF and Shin Bet, Pas de pitier pour cette vermine. Il faut les eliminer et pas les prendre pour la prison. Les executer sur le champs est bien mieux et moins cher pour la societe.
    M

  2. C’est très bien qu’il soit abattu ! Heureusement qu’il n’a pas été juste neutralisé car c’est le genre d’enculé que l’on EXIGE TOUS EN ISRAEL de voir exterminé !!

    Nous exigeons que l’on prenne sur son corps D’OFFICE et sans autorisation de personne des organes afin de les transplanter exclusivement sur des Juifs en demande d’organes et que l’on laisse crever les demandeurs d’organes palestiniens et arabes israéliens : ainsi que l’on donne le message a toute pourriture fangeuse de palestinien que si de leur vivant ils suppriment un ou deux innocents Juifs israéliens, ON LES CONSIDÈRENT COMME DONNEURS D’ORGANES D’OFFICE pour sauver EXCLUSIVEMENT DES JUIFS ET PERSONNE D’AUTRE……

    Ainsi ils sauront que s’ils volent la vie de 2 juifs de leur vivant, ils en sauvent 5 grâce a leurs organes une fois mort !! Ça c’est de la dissuasion VRAIE ET SANS HYPOCRISIE !!! Et si ça ne les arrête pas, comme pourrait prétendre nos abrutis de gauchistes ON S’EN FOUT car plus ils viendront nous tuer plus ils nous sauveront encore plus qu’ils ne nous tuent !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *