Première visite historique du président tchadien en Israël

Le président tchadien Idriss Deby rencontrera le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou à Jérusalem dimanche, une visite inédite d’un dirigeant musulman centrafricain, le Tchad a rompu ses liens diplomatiques avec Israël en 1972. Au Tchad,  52% des habitants sont musulmans… 

Le president Tchadien Idriss Deby

C’est une visite historique. C’est la première fois qu’un président tchadien se rend Israël depuis la création de l’État en 1948. « Cette visite fait suite à de nombreux efforts diplomatiques de ces dernières années « , a déclaré le bureau du Premier ministre dans un communiqué. Le président Idriss Deby et Netanyahou se réuniront dans le bureau du Premier ministre à la suite de quoi ils feront des déclarations aux médias. Dans la soirée, Netanyahou accueillera Derby pour un dîner à la résidence officielle. Le président Deby rencontrera également Reuven Rivlin à la résidence du président à Jérusalem dimanche soir.

Israël entretenait des relations diplomatiques avec le Tchad dans les années 60, mais en 1972, avant  même la guerre de Kippour, les relations officielles avaient été rompues sous la pression libyenne de Mouammar Kadhafi. En 1995, Shimon Peres a rencontré le ministre des Affaires étrangères du Tchad. En 2005, il y a eu des informations selon lesquelles le Tchad envisageait de renouer ses liens avec Israël  mais le president de l’époque, N’Djamena est finalement revenu sur sa décision.

En 2016, le directeur général du ministère des Affaires étrangères de l’époque, Dore Gold, s’est rendu au Tchad et a rencontré le président Idriss Deby pour des entretiens exploratoires sur l’amélioration des relations bilatérales. Au cours de cette réunion, Deby s’est déclaré vivement intéressé par une réunion avec le Premier ministre Netanyahou. Les deux hommes ont convenu d’organiser la visite du président tchadien en Israël. Une délégation du Conseil de sécurité nationale israélien s’est rendue au Tchad pour préparer la rencontre.

Rappelons ici que le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, avait en juillet 2016 effectué une tournée de quatre jours en Afrique subsaharienne, une initiative diplomatique qui avait pour but de consolider les relations entre l’État hébreu et le continent africain. Depuis, Netanyahou a déployé de nombreux efforts pour étendre la diplomatie israélienne à l’Afrique et s’est rendu de nombreuses fois sur le continent au cours des dernières années afin de rechercher des alliés parmi les pays en développement qui ont toujours pris le parti des Palestiniens à l’ONU et dans d’autres forums internationaux.

Le Tchad, qui abrite 15,8 millions d’habitants, n’est pas un pays exclusivement musulman: 52,1% de ses citoyens le sont tandis que 44% sont chrétiens, catholiques et protestants. Les langues officielles parlées dans le pays sont le français et l’arabe. Bien que le Tchad ait commencé à exporter du pétrole en 2003, 40% de ses citoyens vivent toujours dans la pauvreté et plus de 10 millions de personnes n’ont pas d’électricité. Plus de 65% des citoyens ont moins de 25 ans, mais les taux de mortalité restent très élevés.

Cette rencontre sera l’occasion de dynamiser les relations diplomatique, politique et économique entre l’Etat hébreu et le Tchad dans tous les secteurs: la sécurité, la lutte contre le terrorisme, l’agriculture, l’énergie ou encore la santé.

Tel-Avivre –

Print Friendly

5 Responses to Première visite historique du président tchadien en Israël

  1. Edgard au si beau regard de Renard et qui vous dit bonsoir

    Nos interrets sont communs, l’on se doit de se soutenir, Israël peut beaucoup pour l’Afrique et réciproquement, à l’inverse de l’égémonie destructive de la Chine et des ex coloniaux, Vive l’amitié Israélo Africaine même si certains sont dommageablement devenus mumus sans qu’il ne l’aient vraiment jamais voulu, mais voila l’esclavagisme ravageur inventé et pratiqué par les Arabes d’abord puis par les mumus ensuite est passé par la hélas, trois fois hélas

  2. Tout rapprochement pacifique entre les nations est une pierre angulaire ajoutée à l’édification de la paix dans l’intérêt humain des peuples qui s’y associent. Une initiative qui suscite toutes les félicitations et tous les encouragements

  3. Pingback: Première visite historique du président tchadien en Israël - קונטרס

  4. Le Président Idriss Deby n’est pas centrafricain. Corriger cette énormité.

  5. Pingback: Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou va se rendre au Tchad | Coolamnews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *