En 2017, le Conseil de Paris avait approuvé par vote la dénomination d’un lieu, dans le XVIe arrondissement de Paris  à la mémoire du chanteur Mike Brant, mort à l’âge de 28 ans le 25 avril 1975 en se jetant du 6e étage d’un immeuble de la rue Erlanger. 

.

L’inauguration d’une place en son nom aura donc lieu dans les prochaines semaines. La place est située à l’intersection des rues Dufrenoy, Benjamin Godard et Spontini et de I’avenue Victor-Hugo.

« Au-delà de sa personnalité, le chanteur d’origine Israélienne a beaucoup œuvré pour la paix entre Israël et la Palestine », a expliqué Pierre Auriacombe,  membre du conseil municipal de Paris, élu du XVIe et  Président du groupe Parisiens Progressistes, Constructifs et Indépendants (PPCI).

L’interprète de « Laisse-moi t’aimer » et de « Qui saura » a, par ailleurs, vécut plusieurs années rue Victor Hugo avant de se suicider le 25 avril 1975, à 28 ans.

Tel-Avivre –

Print Friendly, PDF & Email

4 COMMENTS

  1. Sans doute le vrai motif d’ une place au nom de notre grand Mike ; pour la France c’est qu’il aurait oeuvré pour la paix avec les terroristes que la France soutient et finance pour détruire Israël ; cela est douteux ; Mike n’était pas un gauchiste ; et il a chanté pour l’armée Israélienne . Paris décore les terroristes et assassins dont le seul but dans leur vie est de détruire Israël ; le seul but que fut l’ invention de ce peuple . Qui a le droit de manifester en France que c’ est interdit aux Israéliens .

  2.  » « Au-delà de sa personnalité, le chanteur d’origine Israélienne a beaucoup œuvré pour la paix entre Israël et la Palestine », a expliqué Pierre Auriacombe, membre du conseil municipal de Paris, élu du XVIe et Président du groupe Parisiens Progressistes, Constructifs et Indépendants (PPCI). »

    Entre Israël et… la Palestine. Tout est dit.

    Le propos de Monsieur Auriacombe est claire comme de l’eau de roche… Selon lui, deux pays sont en conflit : l’un s’appelant Israël et l’autre… la Palestine (!!!!)

    Avant de faire des hommage à qui que ce soit et avant toute déclaration sur le conflit arabo-israélien, je suggère à Monsieur Auriacombe d’apprendre l’Histoire.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here