Avigdor Lieberman a démissionné, les organisations terroristes palestiniennes crient victoire

Le ministre de la Défense, Avigdor Lieberman, a  décidé de démissionner de son poste au sein du gouvernement Netanyahou. S’exprimant lors d’une réunion de la faction Israel Beytenu mercredi juste avant une conférence de presse  à 13 heures, Lieberman a déclaré aux membres du parti qu’il remettrait bientôt sa démission au gouvernement dirigé par le Likoud et demanderait des élections anticipées. En conférence de presse à 13h00, il a confirmée sa démission et le départ de son parti du gouvernement qui pourrait entraîner de nouvelle élections anticipées…

Le ministre israélien de la Défense, Avigdor Liberman, arrive à la  conférence de presse au Parlement israélien, le 14 novembre 2018. photo de Yonatan Sindel / FLASH90

Ce matin, des responsables  proches du ministre ont déclaré que Lieberman démissionnerait en raison de sa trop grande frustration provoquée par la décision du cabinet de sécurité d’accepter immédiatement un cessez-le-feu avec le Hamas à Gaza.

Pour recevoir nos articles au quotidien, cliquez ici

A l’issu du conseil des ministres du cabinet de sécurité, de hauts responsables ont affirmé que tous, y compris les ministres  Avigdor Lieberman et Naftali Bennett ne s’étaient pas opposés à un cessez-le-feu. Mais le ministère de la Défense a immédiatement démenti le soutien d’Avigdor Lieberman, à un accord de cessez-le-feu en évoquant une « fake news».

Pour Lieberman, Netanyahou a  soutenu d’emblée les conclusions sans équivoque du chef d’État major et des services de sécurité en faveur d’un cessez-le-feu, en ne donnant aucune autre alternative et en imposant  son choix aux ministres. De son coté, le ministre de la Défense souhaitait infliger plus longtemps de lourds coups au Hamas pour que le régime terroriste cesse de continuer à s’armer.

En outre, ce matin, Lieberman a convoqué une réunion extraordinaire de son parti Israel Beytenu à 12h00 après laquelle il a fait une déclaration publique en conference de presse à 13h00, en annonçant sa démission et le depart de son parti du gouvernement portant un coup dur à la coalition qui risque à présent des élections anticipées.

« Ce n’est un secret pour personne, ces derniers mois, il y a eu des désaccords entre le Premier ministre et moi-même. Par exemple, mon opposition à la  décision  d’autoriser le carburant du Qatar  à entrer dans la bande de Gaza. Je ne voulais pas l’autoriser, je pensais que c’était une erreur. Ce n’est qu’après que le Premier ministre ait émis un ordre écrit formel que j’ai été obligé de permettre au carburant qatari d’entrer dans la bande de Gaza » a déclaré Lieberman devenu à présent ex ministre de la Défense.

Lieberman, a également précisé  lors de de sa conférence de presse organisée à la Knesset, le parlement israélien, qu’il quittait le gouvernement essentiellement en raison d’un « cessez-le-feu d’hier qui est une compromission avec le terrorisme ». « Si je n’avais pas démissionné, je n’aurais pas pu regarder les citoyens du sud dans les yeux, ni les familles Shaul et Goldin », a-t-il ajouté.

La démission de Lieberman entrera en vigueur 48 heures après l’envoi d’une lettre officielle à Netanyahou. Son parti, Israel Beytenu, quittera également le gouvernement. La ministre de l’Immigration et de l’Absorption, Sofa Landver, devrait également présenter sa démission.

Cela veut dire que le Premier ministre Netanyahou  devrait assumer le portefeuille de la défense, avec une majorité très courte d’un seul siège à la Knesset (soit 61 sur 120) qui va rendre son équilibre pour le moins précaire.

Les prochaines élections ne doivent pas avoir lieu avant novembre 2019, mais cette démission de Lieberman augmente donc fortement la probabilité d’un vote anticipé même si  un porte-parole du parti Likoud de Netanyahou a minimisé cette option. « Il n’est pas nécessaire d’anticiper des élections au cours d’une période si sensible pour la sécurité nationale. Ce gouvernement peut aller jusqu’au bout de son mandat »  a twitté le porte-parole, Jonatan Urich.

Les groupes terroristes palestiniens à Gaza se sont réjouis de la démission de Lieberman.

Pour le Hamas,  « Lieberman reconnaît sa défaite et reconnaît son incapacité à gérer la résistance palestinienne ». « Il s’agit d’une victoire politique pour Gaza, qui a réussi à rester forte et à provoquer un séisme politique en Israël », a ajouté le Hamas dans un communiqué. Le Jihad islamique palestinien a également perçu cette démission comme « une victoire de la résistance inébranlable de notre peuple à l’occupation ».

Tel-Avivre –

Print Friendly

8 Responses to Avigdor Lieberman a démissionné, les organisations terroristes palestiniennes crient victoire

  1. Les Israéliens sont en droit de demander des explications sur docilité inimaginable des dirigeants envers le terrorisme, les perpétuels capitulations du premier ministre et de son gouvernement face à nos ennemis sont plus qu’inquiétantes, à quoi sert d’acheter de super et très très chèrs bateau (rétrocommissions comprises) de guerre à l’Allemagne si à chaque conflit ou agression de la part de nos ennemis nos dirigeants baissent leur culotte aux genoux! ! ! ? A quoi sert d’avoir une armée prétendue être la plus puissante de la région si nos dirigeants avancent en fonction des directives imposées pas l’Egypte et le Qatar , Nous voulons savoir pourquoi le premier ministre afflige au peuple d’Israël des défaites à chaque fois plus cuisante, finalement notre sécurité ne semble pas du tout ébranler notre premier ministre bien au contraire plus Israël est atteinte et plus lui est conciliant avec ceux qui veulent nous tuer tous.
    Le moment et venu et est urgent pour le peuple de retourner aux urnes afin que nous sachions si natanyahou sera ou pas confirmé dans le poste de destructeur de l’état d’Israël, la situation fait que la seul issue à cette situation de capitulation est de retourner voter ! ! !………

  2. Bibi a délégué la sécurité d’Israël à l’Égypte au Qatar et à la Russie.Quelle honte pour notre pays, Bibi doit démissionner le plus vite possible car il bafoue toutes les règles de l’état en prenant les décisions seuls avec les conseils d’Azencot qui est bien connu pour son laxisme et son manque de réactivité, lui heureusement quitte son poste.

  3. Vu sur le site ynet l’ariviste Bennett demande le poste de ministre de la défense. Ce gouvernement est en dessous de tout !!!

  4. Ce serait bien de nous donner à connaître les raisons qui amènent Bibi à agir de la sorte. Nous ne sommes plus au moyen âge ou le peuple n’était pas souverain mais , pris pour des abrutis. On doit exiger des explications plutôt que de se battre les uns contre les autres. Chaque opinion aussi divergente soit-elle doit faire émerger une décision équilibrée qui n’affaiblisse pas le pays. Ils se tirent dans les pattes au lieu de rechercher des solutions visant à avancer. On n’en finira jamais. La raison exige la sagesse et non la peur de ne plus ou pas occuper la meilleure place. Le peuple doit se révolter.

  5. Inutile Le ou plutôt les gouvernements sont tous les mêmes leurs intérêts avant la logique.
    En France pourquoi les migrants envahissent le territoire car les élus favorises leurs petits copains en créant des association qui coute 34 M€ par an aux contribuables qui eux se sert la ceinture
    En Israël c’est pour s’ouvrir au monde en créant des liens étroits avec des pseudo partenaires
    En vérité la seule et unique solution est de faire ce qu’il faut pour éliminer les menaces même aux prix de plusieurs dizaines de milliers de morts ennemis
    Ce genre d’action doit être courageuse car les humanistes a deux balles ne viendront jamais nous venir en aide si les rôles était inversés

  6. Pingback: Avigdor Lieberman a démissionné, les organisations terroristes palestiniennes crient victoire | Coolamnews

  7. l’avenir d’israel va de pair avec la paix avec les arabes et qui dit paix dit bonnes relations de voisinage, commerce et libre circulation des personnes et des biens entre les pays de la région. je ne sais pas ce que pense la majorité des israeliens est ce qu’ils sont favorables pour un durcissement de la position du pays envers les palestiniens ou bien une recherche d’une solution avec ces derniers, et il ne faut pas oublier que le nombre de victimes du coté palestinien est dix fois supérieur que celui des israeliens. cependant à lire des commentaires comme ceux ci dessus il s’avère qu’une ère de paix pour la region est bien lointaine. et ce qui attriste c’est d’apprendre qu’il y a des morts aussi bien juifs qu’arabes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *