Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a quitté hier soir Paris pour être en mesure de présenter ce lundi ses condoléances à la famille de l’officier de l’unite spéciale qui a été tué lors d’une opération dans la bande de Gaza hier soir. La presse française toujours aussi élégante et respectueuse des dirigeants israéliens a titré: « Benjamin Netanyahou pose un lapin à Emmanuel Macron« …

.

« Je suis accablé par le chagrin devant la mort du lieutenant-colonel M et je m’incline devant la bravoure de ce combattant auréolé de gloire tombé au combat durant une opération menée par l’armée israélienne dans la bande de Gaza. …. Les citoyens d’Israël ont une dette énorme envers lui…Un jour viendra où nous pourrons tout raconter » a tweeté le chef du gouvernement israélien.

 

 

Avigdor Liberman, le ministre de la Défense qui a également présenté ses condoléances à la famille, a  expliqué que ce que les faits d’armes du lieutenant-colonel  comme contribution à l’Etat ne seront divulgués que dans quelques années et pourraient même ne jamais l’être.

Pour recevoir nos articles au quotidien, cliquez ici

« Le peuple israélien a perdu ce soir un combattant de grande valeur dont la contribution à la sécurité de l’État restera secrète pendant de nombreuses années. Je souhaite exprimer mes sincères condoléances à sa famille » .

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

3 COMMENTS

  1. au lieu de présenter des condoléances, Le PM ne pourrait pas prévoir une décision choc pour Gaza
    ce serait tellement plus économique pour les habitants et les terres d’iSRAËL EN FEU, DE PILONNER CES CHIENS DE GAZAOUIS

Répondre à IL A DES YEUX Cancel reply

Please enter your comment!
Please enter your name here