Les actes antisémites en France sont en très forte hausse s’est alarmé le Premier ministre français Edouard Philippe sur sa page Facebook…

.

Les Juifs de France clament depuis ces dernières années ne plus être en sécurité. Les chiffres parlent d’eux même: +69% de hausse  sur les neuf premiers mois de cette année, on n’avait pas vu cela depuis les années 2014 et 2015. +101% d’actes antisémites avaient été recensés en France en 2014 par rapport à 2013 soit 851 actes antisémites  recensés en France en 2014, contre 423 en 2013.

Pour recevoir nos articles au quotidien, cliquez ici

En 2016, les actes antisémites avaient reculé de -58% , 335 actes antisémites ont été enregistrés, contre  851 en 2015 et en 2017  de -7%  avec « seulement » 311 actes répertoriés.

Rappelons qu’en 2015, Le premier ministre français de l’époque, Bernard Cazeneuve, avait pris des mesures  importantes de lutte contre le racisme et l’antisémitisme, doté de 100 millions d’euros (d’une ampleur sans précédent).

Voila ce qu’a écrit Edouard Philippe sur sa page Facebook

« C’était il y a 80 ans, jour pour jour. Le 9 novembre 1938, les nazis livrèrent l’Allemagne à une nuit de violences dirigées systématiquement contre les synagogues, contre les magasins tenus par des Juifs, contre les habitations des Juifs. Le bruit sinistre des vitrines brisées a donné son nom à cet épisode terrible de l’histoire : la nuit de cristal.

Pourquoi rappeler, en 2018, un aussi pénible souvenir ?

Parce que nous sommes très loin d’en avoir fini avec l’antisémitisme. Je viens de prendre connaissance des chiffres les plus récents sur l’évolution des actes antisémites dans notre pays. Ils sont implacables. Alors qu’il était en baisse depuis deux ans, le nombre de ces actes a augmenté de plus de 69 % au cours des 9 premiers mois de l’année 2018.

Elie Wiesel nous l’a enseigné en peu de mots : « le vrai danger, mon fils, se nomme indifférence ». Le Gouvernement a précisément choisi de ne pas rester indifférent.

Ne pas rester indifférent, c’est mieux accueillir les victimes, savoir prendre en compte leurs plaintes, pour mieux sanctionner les auteurs. Dans le cadre du plan national de lutte contre le racisme et l’antisémitisme, nous avons décidé d’expérimenter un réseau d’enquêteurs et de magistrats spécifiquement formés à la lutte contre les actes haineux, avec un nouveau modèle d’audition. Je souhaite que cet effort soit poursuivi et amplifié. Le dispositif de « pré-plainte » en ligne est désormais opérationnel pour les victimes d’actes haineux (https://www.pre-plainte-en-ligne.gouv.fr).

Ne pas rester indifférent, c’est éduquer les jeunes générations au respect de l’autre. Dès la mi-novembre, au ministère de l’Éducation nationale, une équipe nationale sera mobilisable en permanence pour intervenir dans les établissements scolaires en appui de tout enseignant confronté à l’antisémitisme. Sur ce sujet, comme sur toute violence, le gouvernement préférera toujours la transparence et l’action à la peur et au silence du #PasdeVague. Et je souhaite aussi mettre en valeur les initiatives menées pour défaire les préjugés racistes et antisémites. A ce titre, je remettrai, début 2019, le prix national Ilan Halimi, nouvellement créé.

Ne pas rester indifférent, c’est ne rien laisser passer sur internet et les réseaux sociaux. Le Gouvernement engagera, en 2019, un chantier législatif pour obtenir le retrait rapide des contenus haineux. Il se battra pour que ce sujet soit traité comme une priorité par le Parlement européen et la Commission qui seront issus des élections de mai 2019.

Chaque agression perpétrée contre un de nos concitoyens parce qu’il est juif résonne comme un nouveau bris de cristal. Le Gouvernement définit et met en œuvre des « plans contre » : contre l’antisémitisme, contre le racisme, contre l’homophobie. Il le fera avec détermination. Mais il appartient aussi à chaque Français de se mobiliser « pour » : pour la vie en commun, pour l’identité de la France, pour les valeurs de la République« .

Le plan du Premier ministre contre le racisme et l’antisémitisme qu’il avait dévoilé lors du dernier diner du Crif prévoit en outre «un réseau d’enquêteurs et de magistrats spécifiquement formés à la lutte contre les actes haineux» ainsi qu’un dispositif de pré-plainte en ligne afin de favoriser les signalements.

Une équipe du ministère de l’Education nationale devrait se  mobiliser  en permanence sur toute la France pour intervenir dans les établissements scolaires en appui de tout enseignant confronté à l’antisémitisme, a précisé Edouard Phillippe.

 

Print Friendly, PDF & Email

11 COMMENTS

  1. A mes yeux, un gouvernement qui un jour, avant d’y renoncer devant le tollé général, veut honorer Maurras, le suivant approuve la réédition des trois pamphlets antisémites les plus virulents de Louis-Ferdinand Céline, et projette de saluer la mémoire de Pétain, clashe l’Etat d’Israël dès qu’il en a l’occasion, et s’il ne l’a pas, il la crée, ne lutte pas contre l’antisémitisme.

    Les déclarations d’un de ses membres contre l’antisémitisme semblent, dans un tel contexte, bien hypocrites !

    Que ce gouvernement commence à combattre fermement l’antisémitisme dans son propre parti, ce serait un bon début.

  2. Les juifs de France sont aux yeux de tous les hommes politiques français une quantité négligeable et pour cause, ils sont peux nom breux, consomment moins ont une influence médiatique importante et donc souvent gènnante et représente un corps électorale infime. Par conséquant et au nom de l’universalisme les français se sont mis à importer massivement des Africains dont beaucoup (trop)sont Musulmans. D’oû c’est doux l’explosion de l’antiyoudenisme soutenue par la crapul rie internationaaaaale les gauchos mondialistes de mon cul. La France savait très bien qu’elle introduisait le loup dans la bergerie, elle savait aussi que se faisant la perdrix perdrait des plumes et que l’ennemi du Ihoudisme de toujours était le baboucheux celui qui pue du cul. Le djélabah si j’y suit n’ayant jamais vu comme chacun sait de près ou de loin ce joli petit objet de porcelaine blanche qu’est le bidet, fleuron de l’industrie salledebainiste et fiérté de la dynastie Jacobienne et Delafontaine. (suite au prochain numéro)

    • Sur un tel sujet gravissime, même si le réputé humour juif aide à gérer les situations difficiles, il ne me paraît pas convenable d’utiliser des termes grivois (pue du cul, ignore ce qu’est un bidet, etc…).
      Sachons rester dignes, ce qui ne nous empêche pas d’être fermes dans nos réactions, afin de bien marquer la différence de comportement entre des actes inacceptables et notre réaction légitime de défense !
      La vulgarité ne renforce pas la crédibilité !

  3. Il est urgent de passer aux actes. Assez d’atermoiements et de reculades au niveau de l’appareil judiciaire au nom de la sacro sainte nouvelle loi »pas d’amalgame »!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    • Mais ça y est c’ est fait le gouvernement macron et son ministre des affaires étrangères ledrian viennent de passer à l’ acte ! ! ! Ils viennent d’ accorder à l’ organisme le plus antisémite qui existe 200 millions d’ euros, je veux parler de l’ UNRWA cet organisme allié des organisations terroriste contre Israël, celui qui couvre les barbares sanguinaires en stockant dans des locaux financés par l’europe (soit disant des écoles) le matériel militaire utilisé contre les civiles Israélien, celui qui imprime depuis des décennies aux frais de l’europe des manuels scolaire ou chaque page est un appel à la haine des Juif, celui qui coûte très chère aux nations sans aucuns résultat si ce n’ est l’ emploi de centaines de bons à rien qui redistribuent l’ argent qui vient d’ europe et surtout de France aux organisations terroriste et cette excès exceptionnel de générosité a été accordé par macron et ledrian sans aucune condition laissant l’ UNRWA à ces libres actions de haine et d’ antisémitisme bravo à la diplomatie Française qui est avec ses médias une des ouverture de la voie au violent à l’ antisémitisme qui sévit en France, bravo à ceux qui tentent de nous font croire qu’ ils combattent l’ antisémitisme alors qu’ ils l’ entretiennent savament, une chose est sur c’ est qu’ avec eux la France reste championne du monde de l’ antisémitisme et nous ne pouvons que constater que les dirigeants Français font tout ce qui est en leur pouvoir pour diriger les Français Juifs vers la porte de sortie de la France.

  4. Une précision volontairement occultée par notre Premier Sinistre : 99% des actes antisémites ne sont pas le fait de l’extrême droite contrairement à ce que la référence sournoise à la nuit de cristal laisse vicieusement sous entendre .
    Nous savons nous que les antisémites se trouvent aujourd’hui chez les musulmans installés en France et leurs soutiens indéfectibles : gauche, extrême gauche , écolos , BDS,ONG, fonctionnaires du quai d’Orsay , merdias …

  5. ( SUITE) Ne l’oubliez pas quand vous irez voter et que nos representants communautaires , juifs de Cour , vous demanderont expressément de voter pour tous ces antisémites

  6. L’antisémitisme flambe depuis que Macron est au pouvoir, alors mes sœurs et frères juifs de France pour les européennes pas une seule de nos voix pour la REM quitte à s’abstenir ou voter blanc. Le CRIF ainsi que toutes nos institutions devraient appeller a cette attitude.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here