Des chercheurs de l’hôpital Meir de Tel Aviv découvrent que l’huile de cannabis soulage les symptômes de la maladie de Crohn

Selon une nouvelle étude, la consommation d’huile de cannabis soulagerait les symptômes de la maladie de Crohn et améliorerait la qualité de vie des personnes qui en sont atteintes et ce, même si elle n’a aucun effet sur l’inflammation chronique de l’intestin.

Alors qu’en France comme ailleurs, se pose de plus en plus la question de la consommation de cannabis à usage thérapeutique, une nouvelle étude met en lumière les bienfaits de cette drogue douce dans le soulagement des symptômes de la maladie de Crohn.

Des chercheurs de l’hôpital Meir de l’Université de Tel Aviv et de la clinique Kupat Holim en Israël viennent de présenter lors de la réunion annuelle de United European Gastroenterology (UEG Week 2018) qui se déroulait à Vienne, en Autriche, les résultats de leurs recherches. Selon eux, et contrairement à l’avis médical jusqu’ici établi, l’huile de cannabis serait intéressante pour soulager les symptômes de cette maladie auto-immune et ce, même si elle ne réduit pas du tout l’inflammation de l’intestin.

Crohn, une maladie auto-immune handicapante

La maladie de Crohn est une maladie intestinale chronique inflammatoire (MICI) potentiellement grave. D’origine auto-immune, elle provoque une inflammation et une irritation qui peuvent toucher tout l’intestin, de la bouche à l’anus. Le plus souvent, elle atteint la partie terminale du petit intestin (« l’intestin grêle »), le gros intestin (« le côlon ») et l’anus. Elle évolue par poussées inflammatoires, où les signes sont les plus importants, alternant avec des phases de rémission plus ou moins complètes.

La maladie de Crohn peut survenir à tout âge, mais un pic de fréquence est observé chez les adultes jeunes entre 20 et 30 ans. Ses symptômes peuvent varier d’une personne à l’autre mais peuvent aboutir à des altérations majeures de la paroi de l’intestin et ont généralement un impact notable sur la qualité de vie. Diarrhée constante, saignements, constipation, douleurs et crampes abdominales en sont les principaux symptômes. Ils s’accompagnent parfois de fièvre, de perte de poids ou d’appétit et de transpiration nocturne.

Des symptômes réduits à 65%

En France, on estime à 120 000 personnes atteintes de la maladie de Crohn. 6 000 nouveaux cas de MICI sont aussi diagnostiqués chaque année. Fatigue intense, état dépressif, anxiété… La maladie impacte durablement la qualité de vie des personnes touchées.

Les chercheurs de l’étude se sont aperçus que l’huile de cannabis pouvait améliorer leur qualité de vie grâce notamment aux cannabinoïdes qu’elle contient. Ces substances chimiques ont la particularité de se lier aux récepteurs qui reçoivent les signaux des cellules et d’avoir des effets spécifiques sur différentes parties du corps, notamment le système immunitaire, le cerveau et le reste du système nerveux central.

Une amélioration clinique

Au cours de la présentation de leurs travaux, les chercheurs ont expliqué eu du mal à étudier les propriétés médicinales du cannabis en raison de contraintes juridiques. L’équipe israélienne a tout de même réussi à recruter 46 personnes atteintes de la maladie de Crohn et les a randomisées pour recevoir un traitement de 8 semaines à base d’huile de cannabis contenant 15% de cannabidiol et 4% de tétrahydrocannabinol ou un placebo.

La sévérité des symptômes et la qualité de vie ont été mesurés avant, pendant et après le traitement. L’inflammation dans la paroi de l’intestin a aussi été évaluée par endoscopie et par la mesure de marqueurs inflammatoires dans des échantillons de sang et de selles.

Après 8 semaines de traitement, le groupe recevant l’huile de cannabis avait une réduction significative des symptômes de la maladie de Crohn par rapport au groupe placebo et 65% répondaient à des critères de rémission clinique (contre 35% des receveurs du placebo). Le groupe cannabis avait également une amélioration significative de sa qualité de vie par rapport au groupe placebo.

lire la suite de l’article sur Pourquoi Docteur

Print Friendly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *