La réglementation sur les vélos et trottinettes électriques va se durcir…

Après une série d’accidents graves et même mortels, notamment celui du jeune adolescent, Ari Nesher, fils du réalisateur Avi Nesher renversé par des chauffards  à Tel-Aviv, le ministère des Transports a décidé de mettre en œuvre de nouvelles restrictions quant à l’utilisation des vélos et des trottinettes électriques dont l’obligation de passer un test de sécurité routière.,,

La scène où le modèle israélien Shlomit Malka a été gravement blessé après être tombée d’un scooter électrique à Tel Aviv, le 13 août 2017. Photo de Flash90

Le projet de règlement annoncé par le ministère, la semaine dernière, devrait entrer en vigueur le premier janvier prochain. Dans le cadre de la réforme, les mineurs âgés de 16 à 18 ans qui ne possèdent pas de permis de conduire voiture ou deux roues seront obligés de suivre un cours de courte durée qui les conduira à passer un examen d’obtention d’un permis d’utilisation de vélos ou de trottinettes électriques. Le ministère a également l’intention de durcir l’application de la loi qui interdit l’utilisation des vélos électriques pour les mineurs de moins de 16 ans qui se verront confisquer leurs véhicules par des agents de police.

En outre, le ministère a également fixé à 10 000 shekels soit environ 2 500 euros, l’amende infligée aux utilisateurs de vélos électriques qui auront modifié ou trafiqué la vitesse maximale des deux-roues électriques fixée actuellement à 25 kilomètres à l’heure. L’utilisation d’un téléphone portable ou celle d’un casque lors de la conduite seront également sanctionnés entre 100 et 1 000 shekels (environ 25 à 250 euros).

La réglementation en vigueur oblige les cyclistes de moins de 18 ans à porter un casque mais en juillet dernier, le gouvernement israélien a approuvé une proposition qui obligera tous les cyclistes à porter un casque. Le ministère envisage également de délivrer des plaques d’immatriculation pour les vélos électriques et d’obliger les utilisateurs à porter des gilets haute visibilité ainsi que des phares normalisés lorsqu’ils conduisent la nuit. Le code de la route israélien considère les trottinettes comme  des vélos et les soumettra donc à toutes les réglementations des vélos et des vélos électriques.

Toutes ces nouvelles réglementations ont été accélérées par la mort d’Ari Nesher, le fils du réalisateur israélien Avi Nesher, âgé de 17 ans, tué par la voiture du footballeur israélien de première division Yitzhak Asefa, âgé de 20 ans  accusé d’avoir heurté en état d’ivresse Nesher et un autre adolescent en vélo électrique. Nesher est la seizième victime d’un accident lié à un vélo électrique en Israël depuis début de 2018, contre 10 morts en 2017 et le même nombre l’année précédente, selon les données publiées en septembre par l’Autorité nationale de la sécurité routière d’Israël.

Rappelons aussi qu’en 2017, le mannequin Shlomit Malka avait grièvement été blessée à la tête dans un accident de trottinette électrique  sur le boulevard Rothschild à Tel Aviv. Shlomit Malka est ensuite devenue la porte-parole d’une campagne menée par l’autorité nationale de la sécurité routière du pays mais en août, ironie du sort, l’acteur israélien Yehuda Levi, qui n’est autre que l’époux de Shlomit Malka, a envoyé un piéton à l’hôpital après l’avoir écrasé avec sa trottinette électrique sur le même boulevard Rothschild.

Tel-Avivre –

 

Print Friendly

5 Responses to La réglementation sur les vélos et trottinettes électriques va se durcir…

  1. L’article n’aborde pas le gros probleme du nombre de velos et trottinettes electriques sur les trotoires de Tel Aviv. Les pietons ne sont pas a l’abri

  2. Vous écrivez :
    L’utilisation d’un téléphone portable ou celle d’un casque lors de la conduite seront également sanctionnés entre 100 et 1 000 shekels (environ 25 à 250 euros).
    Je suppose que vous vouliez dire :
    L’utilisation d’un téléphone portable ou l’absence d’un casque lors de la conduite seront également sanctionnés entre 100 et 1 000 shekels (environ 25 à 250 euros).
    Un peu de rigueur lors de la relecture, merci.

    • je pense qu’il parlait d’un casque audio ,
      ceux pour écouter de la musique…. un peu
      de tolérance lors de la lecture serait de rigueur 🙂

    • Je pense que l’article parle de l’utilisation de casque « audio », autrement appelé « écouteurs »….

      Un peu de rigueur dans la relecture de vos critiques !

      😉

  3. Triste d’attendre le résultat de ce bilan ou parce qu’il touche des gens plus médiatiques. A voir les rues d’Israel, c’est un vrai miracle qu’il n’y ai pas plus d’accidents, c’est de l’anarchie…on ne parle évidement pas des blessés qui ne sont même pas répertoriés.
    Ce peuple ne comprend que les sanctions dures et surtout financieres, donc des lois et encore des lois et des grosses amendes pour protéger tous le monde. Il faut mettre des plaques à tous ces engins pour faciliter la répression. On tire souvent sur les conducteurs de voitures, mais ils sont aussi la plupart du temps les victimes de traumatismes psychologiques à la suite d’accidents dû à la dangerosité de ces velos. Les parents portent aussi une grande responsabilité puisque les jeunes sont les plus fous avec ces engins. Je préfère voir des gens pleurer à devoir payer une grosse amende que devant un lit d’hopital ou pire encore.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *