Malgré la version israélienne, la Russie accuse Tsahal d’avoir abattu son avion!!!

Le ministère russe de la Défense par la voix de son porte-parole a annoncé dimanche matin qu’Israël était bien le seul responsable de la destruction par la Syrie d’un avion de reconnaissance russe transportant quinze membres d’équipage, lors d’une frappe de la Force aérienne israélienne lundi dernier. D’autre part, le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou a déclaré lors d’un entretien téléphonique avec son homologue israélien Avigdor Liberman que la responsabilité du crash de l’avion russe et la mort de son équipage reposait entièrement sur les autorités israéliennes. Liberman, pour sa part, minimise les conséquences de cet incident diplomatique insinuant que malgré le mécontentement russe:  » les attaques contre des cibles liées à l’Iran et au groupe terroriste libanais du Hezbollah continueraient en Syrie »…

Le général Igor Konashenkov

Lors d’une conférence de presse ce dimanche matin, le ministère russe de la Défense, par la voix de son porte-parole, le général Igor Konashenkov, a accusé les pilotes israéliens  qui ont conduit le raid sur la base militaire syrienne de Lattaquié, d’avoir utilisé l’avion de reconnaissance russe comme un bouclier pendant leur attaque – accusation qu’Israël dément depuis le début.

Rappel des faits: lundi dernier, des avions de chasse israéliens ont mené des frappes aériennes de nuit sur des installations militaires dans la ville côtière de Lattaquié. Un avion de reconnaissance russe a été abattu par les défenses aériennes syriennes. Les 15 membres de l’équipage ont été tués. La destruction de l’avion a entraîné de nombreuses condamnations de la part de Moscou. Israël a dû, depuis une semaine, déployer d’intenses efforts diplomatiques pour apaiser les relations entre les deux pays. Exemple: Tsahal qui ne confirme ni n’infirme jamais une opération aérienne de ce type  a, cette fois, reconnu officiellement, avoir mené la frappe en Syrie.

Depuis 2015 la Russie fourni un soutien aérien clé aux forces du président Bachar Assad. Et depuis trois ans Israël mène régulièrement des frappes contre les forces iraniennes en Syrie mais  maintien,  pour se faire, avec la Russie une ligne téléphonique spéciale pour empêcher des incidents de ce type.

Les responsables militaires israéliens ont plus d’une fois loué l’efficacité de cette hotline qui cette fois semble avoir dysfonctionné. Et pour cause, ce matin, le porte-parole du ministère russe de la Défense a déclaré que les actions israéliennes avaient violé l’accord entre les deux pays qui vise à éviter des incidents. Moscou affirme, pas moins, qu’Israël avait « trompé » l’armée russe sur la localisation de l’attaque et n’avait pas laisser suffisamment de temps pour que l’avion russe Il-20 puisse se mettre en sécurité. « Les avions israéliens ont vu le Ilyushin Il-20 russe et l’ont utilisé comme bouclier contre les missiles antiaériens syriens, alors qu’ils continuaient à manœuvrer dans la région », a déclaré M. Konashenkov lors d’un briefing à des journalistes à Moscou. Konashenkov a également souligné que la Russie, pour sa part, n’avait jamais rompu son engagement envers l’accord de déconfliction et avait  toujours informé Israël de ses missions militaires à l’avance sans  jamais utiliser ses capacités de défense aérienne contre les Israéliens.

En dépit de tout ce ramdam. le ministre de la Défense israélien Avigdor Liberman a indiqué ce matin que la politique israélienne en Syrie restait inchangée malgré le mécontentement de Moscou. « Nous n’avons pas l’intention d’avoir une querelle publique avec la Russie via les médias », a cependant commenté Liberman avant d’ajouter que « la situation était sous contrôle. « Nous sommes dans un dialogue continu  avec les Russes» a également affirmé Liberman qui a précisé que les proportions de l’incident prise dans les médias « ne reflétaient pas les discussions et les réunions organisées ces derniers jours avec les diplomates russes ».

Espérons-le, mais l’incident qui a coûté la vie à 15 militaires russes dans le crash, affectera forcément, à court terme au moins, les relations russo-israéliennes. Notamment en ce qui concerne les actions d’Israël en Syrie…

.

.

Tel-Avivre –

Print Friendly

6 Responses to Malgré la version israélienne, la Russie accuse Tsahal d’avoir abattu son avion!!!

  1. La Russie de Poutine installe des ss300 et 400 en surie
    Israël aura du mal à surveiller et bombarder
    L avion servais de base de transfert des données
    Sans cet avion c est du temps de gagner
    Mais irrévocablement parlant
    Les rapports Russie /Israël vont se dégrader
    Poutine Est un être froid il va decendre ses intérêts
    Et ses intérêts passent par Israël ko qui ne peux plus bombarder d objectifs en Syrie ou ailleurs
    Et si Israël doit attaquer l iran le détroit dvOrmouz et++
    Les SS lui barreront la route
    Restera les coups de force
    Faire sauter les SS mobiles et attaquer

  2. La politique de la Russie a toujours été de se mêler de ses affaires, à quoi ça sert de faire mourir des russes pour la Syrie ?

  3. Pingback: Malgré la version israélienne, la Russie accuse Tsahal d’avoir abattu son avion!!! | Coolamnews

  4. vous oubliez tous une chose très importante !!!! l’intelligence et les cerveaux a contournez les SS300 et 400 russes ,je reste persuader q’Israel va donnez une bonne leçon aux russes car entre l’informatique et technologique d’Israël et la Russie in n’y a pas photos !!!!! Poutine va se souvenir de la Syrie !!!!! soyez en certains ,ne doutez pas d’Israel
    Israel va leur bottez le cul avec diplomatie !!!

  5. Ingrid Israël Anderhuber

    Ici, c’est parole russe contre parole israélienne. Tous ceux qui n’y étaient pas ne peuvent donc rien dire. Seuls les « acteurs » du moment, à savoir les pilotes en opération, savent réellement ce qui s’est passé…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *