Face aux menaces de l’Iran, Israël renforce la sécurité de ses sites nucléaires

Lors d’une allocution télévisé, le chef du Hezbollah a de nouveau tenu un discours menaçant à l’encontre d’Israël. Nous avons des missiles extrêmement précis a indiqué Nasrallah, « Si Israël force la guerre au Liban, Israël sera confronté à un destin et à une réalité inattendus », a ajouté le chef du  Hezbollah.

Le chef libanais du Hezbollah, Hassan Nasrallah, au centre. « photo de Ferran Queved / propaimages flash90

Le chef du groupe terroriste libanais du Hezbollah, Nasrallah,  s’est adressé à la foule lors d’un discours télévisé dans lequel il a renouvelé ses menaces envers Israël. Il a affirmé que les efforts de l’état hébreu pour empêcher son groupe de s’équiper de missiles de précision par des frappes aériennes ont échoués.

Ce discours intervient après la frappe aérienne de ce lundi de l’armée israélienne qui a détruit un site militaire syrien soupçonné d’être un camps de retranchement iranien.

Pour la première fois Israël reconnaît renforcer la sécurité autour de son réacteur nucléaire à Dimona comme une mesure de protection contre militaires.

Jusqu’à présent, l’AIEA considérait la protection du réacteur nucléaire de Dimona comme une précaution contre la pollution plutôt que comme une protection contre les menaces militaires et terroristes.

« Nous ne pouvons pas prendre le risque de prendre à la légère les menaces répétées de l’Iran et  ses alliés d’attaquer Israël » a déclaré le chef de la Commission israélienne de l’énergie atomique (AIEA), Ze’ev Snir, à Vienne, lors de la 62ème conférence de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA).

Le ministre Yisrael Katz, a déclaré lors d’une interview à Ynet qu’Israël est constamment menacé par l’Iran. « Le régime (iranien) tente de mener une révolution, de menacer Israël, de menacer l’Arabie saoudite et tous ceux de la région qui ne sont pas chiites », at-il déclaré.

De son côté, l’ambassadeur iranien aux Nations unies, Gholamali Khoshrou, dans ses lettres au secrétaire général des Nations unies a déclaré que « Les membres des Nations Unies ne doivent pas fermer les yeux sur les menaces israéliennes et doivent prendre des mesures pour éliminer toutes les armes nucléaires israéliennes ».

Israël n’a jamais ni confirmé, ni démenti être doté de l’arme nucléaire et ne fait pas partie du Traité de Non Prolifération. Le premier ministre Netanyahu a déclaré « C’est notre obligation de nous protéger de ce danger. Et nous continuerons à nous protéger.  »

 

 

Print Friendly

2 Responses to Face aux menaces de l’Iran, Israël renforce la sécurité de ses sites nucléaires

  1. L ‘Iran menace toujours Israël et arme les terroristes au Liban à Gaza ; et l’ Europe qui est dans l’ OTAN aux côtés des USA ; et dont la France l’ Angleterre la Belgique et d’ autres ont des troupes avec les Etats Unis face à l’ Iran ; cette Europe nazie vient de verser 18 millions à l’ Iran ; et finance toujours l’ UNRWA c’ est scandaleux et dans cette Europe ou il manque d’ emplois pour ses citoyens l’on continue l’ immigration qui nous ruine et qui va aussi nous détruire ; c’ est une honte ils continuent la Shoas ; et l’on islamise l’ Europe moribonde .

  2. La majeur partie des pays européens sont prêt à s’allier avec le diable, pour la destruction de l’état Hébreu.
    C’est la raison pour laquelle l’europe verse des milliards d’euros, aux organisations terroristes type hamas ou hezbollah.
    De plus, les dirigeants des pays européens concernés, essaient de cacher à leurs citoyens, que les bombes incendiaires, les missiles tirés sur Israël, les tunnels creusés par des enfants commandés par ces terroristes, sont payés par leurs impôts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *