Le gouvernement israélien salue la nouvelle décision américaine

Les Etats-Unis ont annoncé début de semaine la fermeture du bureau de représentation palestinienne à Washington, en réaction au refus des dirigeants palestiniens d’une part de parler à l’administration de Donald Trump et d’autre part d’engager des négociations de paix avec Israël. De nombreuses personnalités politiques israéliennes ont salué la décision américaine, c’est le cas de Benjamin Netanyahou et de son ministre des transports, Israël Katz….

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou dirige la réunion hebdomadaire du cabinet au bureau du Premier ministre à Jérusalem, le 12 septembre 2018. Photo de Marc Israel Sellem / POOL

« Cette décision s’inscrit dans la continuité des mesures prises par le président américain depuis le début de son mandat, notamment la reconnaissance de  Jérusalem comme capitale d’Israël ou encore l’interruption du financement de l’UNRWA, une organisation qui perpétue le prétendu droit au retour des réfugiés », a indiqué M. Katz. « Toutes ces sujets sont à la base du conflit, ces résolutions  s’adressent au président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, pour lui l’inciter à cesser son double discours. », a ajouté le ministre des transports.

De son coté, le premier ministre, Benjamin Netanyahou a rappelé que la décision du  département d’Etat avait été prise après le refus du bureau de l’Organisation de libération de la Palestine d’entamer une « négociation directe et significative avec Israël ».

Les initiatives de paix au proche-orient prises par les précédentes administrations américaines n’ont pas permis au processus d’évoluer, la nouvelle direction prise par l’administration Trump saura-t-elle porter ses fruits?

A suivre…

Tel-Avivre 

Print Friendly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *