Le dernier ouvrage de Marco Koskas, auteur franco-israélien qui vit à Tel Aviv, sélectionné pour le Prix Renaudot!!

Marco Koskas a émigré en Israël à la fin de l’année 2011, et vit désormais à Tel Aviv. Son dernier livre, « Bande de Français », a été sélectionné parmi les 17 romans élus pour le Prix Renaudot. Ce roman sur les juifs qui quittent la France à cause de l’anti-sémitisme, et reconstruisent leur vie à Tel Aviv, est son seizième ouvrage, depuis le premier  publié en 1979 chez Ramsay et qui avait déjà été salué par le Prix du Premier roman. Mais presque quarante ans après, Marco Koskas qui n’a pas trouvé d’éditeur pour son livre, a dû s’auto-éditer!!!

.

Depuis une quarantaine d’années, l’auteur qui est aussi metteur en scène de théâtre, a commis de nombreux autres livres publiés notamment chez Grasset, Calmann Lévy, Lattès, Robert Laffont ou encore Fayard. Mais cette fois, pour que cet ouvrage voit le jour, Marco Koskas a du se résigner à auto-publier son roman chez Amazon, car aucun éditeur n’en voulait.

Par ailleurs, c’est la deuxieme fois de son histoire que le Prix Renaudot sélectionne  dans sa liste de romans en lice un livre auto-édité mais c’est une première pour un roman auto-édité et commercialisé par Amazon.

 » S’il y avait une justice, Bande de Français serait le livre de l’été, et l’un des favoris pour les grands prix de l’automne  » lisait-on dans Le Point du 16 Août 2018. Force est de constater qu’il y en a une….

« Bande de Français » se passe à Tel Aviv avec des protagonistes qui ont quitté la France à cause de l’antisémitisme, et reconstruisent leur vie à Tel Aviv. Dans la bande, il y a la fragile Juliette, Elias le bourreau des cœurs, et la blonde Olga dont Elias tombe éperdument amoureux, au grand désespoir de Juliette. Pour Olga, Elias commettra d’ailleurs une folie.

Est-ce pour cela que deux bédouins ont essayé de le poignarder, en pleine intifada des couteaux ? Ou est-ce vraiment un attentat ? Et voilà Elias englué dans le soupçon et les accusations. La justice passera, mais sera-t-elle judiciaire ou immanente ?

Bande de Français est une intrigue criminelle en forme de comédie de mœurs, où la soif de vivre anime tous ces émigrants, leurs fêtes et leurs drames.

Mais pourquoi donc, Marco Koskas, qui été publié par de nombreux éditeurs traditionnels, a-t-il  choisi de publier « Bande de Français » par ses propres moyens ?

Avant de quitter la France, Kokas a  publié un article intitulé «  Peut-on encore être un écrivain juif en France? « ,dans lequel il retrace l’historique du sentiment antisémite et anti-israélien dans les milieux littéraires français et dans les médias. L’article refusé par toute la presse hexagonale paraîtra finalement dans la version française du Jérusalem Post en Mars 2012.

Par ailleurs, l’auteur a confié au site internet ActuaLitté qu’il s’était résigné à auto-publier son livre car aucun éditeur n’en voulait, même ceux qui l’avait déjà publié dans le passé. Et cela pour une raison simple, selon lui: « Parler des juifs français qui quittent la France à cause de l’antisémitisme et qui s’installent en Israël, c’était un sujet tabou ». Pire encore, il dit avoir rencontré chez les éditeurs traditionnels,  du mépris et une israélophobie délirante.

Pour ceux qui n’on pas encore eu le plaisir de lire ce nouveau roman de la rentrée de Marco Koskas, vous pouvez donc le commander en cliquant sur ce lien

Tel-Avivre-

Print Friendly

5 Responses to Le dernier ouvrage de Marco Koskas, auteur franco-israélien qui vit à Tel Aviv, sélectionné pour le Prix Renaudot!!

  1. un grand bravo à Marco Koskas!
    au moins, il est allé droit au but sans s’embarrasser des foutus éditeurs qui veulent vendre uniquement leur saloperie bien pensante, politiquement correcte et nia nia nia.
    Je sens que Amazon fera des émules

  2. Bravo Marcos KOSKAS ! Mais publier chez Amazon, Edilivre etc.. en auto-édition et parvenir à ce splendide résultat d’être dans le « listing » du Renaudot , de vendre en librairie son œuvre publiée en auto-édition n’est possible que pour un auteur grandement reconnu comme Marcos KOSKAS. Croyez bien que des milliers d’auteurs , chez Edilivre comme chez Amazon, resteront inconnus s’ils ne sont pas acceptés des éditeurs classiques et ces « émules » comme les dénomme Soliloque ne tireront aucun avantage d’Amazon etc sauf le relatif plaisir de se voir imprimés…

  3. J’ai lu « Bande de Français « , et je me suis régalé. La fraicheur du style, cet humour, ce rythme, quel bonheur! On peut dire que la ville de Tel Aviv a trouvé son romancier et son roman. Bon, il est français mais quelle importance?…

  4. Dominique Perignon

    J’ai lu ce livre avec un vif intérêt, c’est vivant, plein de situations cocasses. Mais j’ai regretté le côté mise en page qui sent l’amateurisme : les marges sont trop grandes et les caractères trop petits, dommage car cela enlève une partie du plaisir de lire.
    Les personnages sont cependant attachants et pleins de vérité. Pour moins de 10 € franco dans la boîte aux lettres, ça en vaut la peine ; allez vite sur Amazon !
    Dominique P.

  5. Pingback: Le dernier ouvrage de Marco Koskas, auteur franco-israélien qui vit à Tel Aviv, sélectionné pour le Prix Renaudot!! | Coolamnews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *