La proposition américaine du plan de paix israélo-palestinien est prête…

Le plan de paix israélo-palestinien proposé par les conseillers du président Donald Trump, Jason Greenblatt et Jared Kushner, est prêt, a déclaré mardi l’ambassadrice américaine à l’ONU, Nikki Haley. Celui-ci n’est pas encore dévoilé mais il semble qu’il ne devrait pas tarder. Nikki Haley qui l’a lu, dit « qu’il est bien fait, bien pensé, des deux côtés, Palestiniens et  Israéliens et qu’il prend en compte chaque aspect de tous les problèmes »…

Nikki Haley Photo by Amir Levy/FLASH90

Le plan de paix américain, préparé par la Maison Blanche pour régler le conflit israélo-palestinien, surnommé «Deal of the Century»  est en préparation depuis plusieurs mois mais n’a toujours pas vu le jour. Cependant celui-ci serait prêt, a déclaré mardi l’ambassadrice américaine Nikki Haley devant la presse au siège de l’ONU. « J‘ai lu ce plan. Il a été préparé avec soins et minutie« , a déclaré Nikki Haley lors d’un point-presse en sa qualité de présidente du Conseil de sécurité en septembre, ajoutant que Jared Kushner et Jason Greenblatt  avaient réalisé « un plan précis, bien fait, bien pensé, des deux côtés, Palestiniens et  Israéliens en prenant en compte chaque aspect de tous les problèmes« .

Pour ne rien rater de l’actualité en Israël et recevoir nos articles au quotidien, cliquez ici

Lorsqu’on lui a demandé quand M. Trump présenterait l’accord de paix, Nikki Haley a répondu que ce serait le cas « uniquement si les dirigeants souhaitent en discuter » avant d’ajouter : »Nous nous sommes convaincu que  le Premier ministre israélien  viendra  à la table des négociations …… pour le bien de son peuple, le président de l’Autorité palestinienne doit également venir« .

Jason Greenblatt, l’envoyé spécial pour la paix au Moyen-Orient et le représentant spécial de la Maison Blanche pour les négociations internationales a déclaré cette semaine que «le plan, une fois publié, reflétera des idées réalistes, justes et réalisables, qui amélioreront la vie des peuples israélien et palestinien » en ajoutant toutefois que « personne ne sera entièrement satisfait  mais c’est ainsi que l’on doit parvenir à une véritable paix. La paix ne peut réussir que si elle repose sur la réalité ».

Cette semaine les médias israéliens ont rapporté que le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, soutiendrait que  le plan proposé serait   basé sur la création d’une confédération avec la Jordanie, autrement dit, l’Administration Trump ne voudrait pas, selon lui, de l’existence d’un Etat palestinien indépendant.

Tel-Avivre- 

Print Friendly

11 Responses to La proposition américaine du plan de paix israélo-palestinien est prête…

  1. Tout le problème est dans le « personne ne sera entièrement satisfait ». Le problème dans cette formule est qu’elle convient parfaitement quand les torts sont partagés et que la justice est des deux côtés… Mais quand un peuple est dépossédé de sa terre ancestrale et qu’un autre peuple ni son lien historique avec cette terre, veut prendre la place du 1er peuple et démontre par les actes et par les paroles que son objectif est bien d’anéantir l’autre et de détruire son État, ce propos 50/50 est tout simplement intolérable.

    • … et il est intolérable car il est, par définition, une nouvelle injustice.

      • Nous sommes la partie ayant fait jusqu’à présent tous les sacrifices (nous avions accepté la résolution 181 avant d’être attaqués, nous avons accepté les accords d’Oslo (qui ont depuis le début été violés par les Arabes dits « palestiniens », nous nous sommes désengagés de la Bande de Gaza,… et de l’autre côté… Quelles concessions ont-ils faites ? Aucune. Nous demander à eux et à nous de faire des concessions dans le nouveau plan de Trump n’est donc pas équitable parce qu’au départ, nous avons déjà fait par le passé de très (trop) nombreuses concessions et nous demander d’en faire encore c’est nous demander au final d’accepter de faire plus de concessions encore qu’auparavant, plus que les Arabes dits « palestiniens », voire d’être les seuls à les faire (puisque eux ne respecteront pas leurs propres engagements puisque ce n’est pas la paix qu’ils recherche mais notre destruction).

        En fait, demander aux deux parties de faire des concessions en sachant pertinemment qu’une des deux parties violera ses engagement, revient à demander aux Israéliens de faire des concessions supplémentaires et ne rien demander aux autres. D’ailleurs, après que les Arabes aient violé leurs propres engagements dans les accords d’Oslo, la communauté internationale n’a jamais relayé ou condamné ces violations, mais reproche toujours à Israël de ne pas en faire davantage que ce à quoi les accords signés l’engagent.

        Et c’est cela le cœur du problème.

        • je suis entièrement d’accord avec vos propos
          La faille du deal américain, c’est qu’ils ne prennent pas en compte les effets de la religion chez les musulmans, mais s’en tiennent uniquement à des questions de territoires
          Mais ce serait bien quand même de présenter ce plan, ne serait-ce que pour voir les réactions, des deux côtés;
          elles auront l’avantage d’être plus franches qu’elles ne l’ont été jusqu’à présent, car les choses sont déjà posées plus clairement: nombre réel de réfugiés, inutilité de l’UNRWA, capitale d’Israël avec limites à définir…

  2. le sioniste pour toujours

    Laisse voir mon ami, comme les falestiniens ne respecteront pas plus les accords pondus par Trump, et je pense même qu’ils ne viendront même pas à la table des négociations, il y aura constat de carence, et la condamnation sera imputée à ces muzz.
    Mais ce qui me parait le plus inquiétant, c’est que l’opinion internationale relèvera que la faute sera encore à imputer à notre pays, car Trump qui n’est pas aimé, malgré ses prouesses avérées, sera affublé de partialité à notre avantage.
    Mais la vérité, on s’en fout royalement de cette opinion pourrie jusqu’à la moelle, car les nations nous appelleront au secours un jour prochain, pour que l’on les dépouille de cette pourriture qui les envahit avec la complicité des gouvernants présents de tous ces pays.
    Am Israël khai

    • Tout à fait de votre avis ; de toute façon l’ ONU sait très bien qu’il est interdit de créer un état dans la région ; dans les documents de l’ ONU sur le partage des terres Israël a fait cadeau de la surface appelée Jordanie pour les arabes vivant dans la région ; et cela suffit ; ces gens ne veulent que détruire Israël .Et je suis presque sure qu’ils ne signeront jamais un acte de paix .

  3. Sans vouloir prophétiser je ne pense pas m’avancer beaucoup en affirmant que, comme d’habitude, ce plan sera de toute manière rejeté par les fakestiniens . On perd son temps avec ces zozos. Ils veulent tout Israel du Jourdain à la mer. Le seul avantage, c’est que ça démontrera définitivement que les muzzs ne veulent pas la paix.

  4. Ce qui est inacceptable dans ce billet, ce sont les termes; Palestiniens et État palestinien attribués aux arabes.

    Qu’on commence donc par nous définir l’officialisation de ces termes avant de tenter de régler un conflit qui est basé sur ces termes inventés par Yasser Arafat.

  5. Les Juifs sont les vrais palestiniens , on ne signe pas des traites avec des imposteurs !
    Certe , ils sont adules par eurabia , et les autres etats arabes de la region qui cherchent eux aussi a nous detruire .

  6. Au « mieux » les falestiniens poursuivront la politique de l’égyptien Arafat : « prendre, accepter tout ce qui nous rapproche de notre but final, c’est a dire plus de juifs entre la mer et le Jourdain, entre le Liban et l’Égypte. Le temps et le nombre de morts pour y parvenir ne sont pas limités. »
    Ceux qui n’ont pas compris le message peuvent a mon avis être assimilés, au mieux a des idiots (in)utiles, au pire a des antisémites.
    Dans les faits depuis la Shoah le monde a juste fait le nécessaire pour que les juifs soient moins dispersés et regroupés en Israel, ce qui pourrait «  »faciliter » » un éventuel massacre.
    Le monde n’a rien appris de son histoire et « un peuple qui ignore son passé est condamné a le revivre »
    (Winston Churchill)

  7. il y a des déserts immenses, tout autour, dans les pays arabes, la place ne manque pas. Les juifs savent faire fleurir le désert. Des pays arabes, il y en a en veux tu en voilà.
    Notre Très Grand Patron a décidé de ramener son peuple sur sa terre ancestrale, rien ne peut s’y opposer, même pas les EU d’Amérique.
    C’est en marche depuis plus de 100ans déjà.
    Si les juifs renoncent à Yehouda et Chomron, ce sera la guerre, sans aucun doute, et pas la paix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *