Après la France, après l’Amérique, c’est à l’Allemagne d’aider les « Pauvres Palestiniens » !

Berlin a annoncé vendredi 31 août, une augmentation « substantielle » de sa contribution à l’agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens (UNRWA). Ainsi, c’est au tour de l’Allemagne de leur envoyer des subsides par l’intermédiaire de l’ONU, (alors que les caisses de madame Merkel sont présumées vides), en lieu et place des Etats Unis d’Amérique. 

Heiko Maas

Le ministre des affaires étrangères allemand, Heiko Maas, a demandé à ses homologues européens réunis à Vienne jeudi et vendredi de faire de même, rappelant qu’il s’agit d’aider plus de trois millions de « pauvres palestiniens » sur les cinq millions enregistrés comme réfugiés, de « pauvres palestiniens » actuellement en grandes difficultés en raison des coupes drastiques de l’aide américaine passées de 350 millions en 2017 à 60 millions de dollars en 2018….

« Nous nous préparons à fournir des ressources plus substantielles », tambourine encore le ministre allemand à ses partenaires sans en préciser le montant. Reste que l’on se souvient qu’en 2017 l’enveloppe allemande contenait tout de même déjà la modique somme de quelques 81 millions d’euros !

Pour ne rien rater de l’actualité en Israël et recevoir nos articles au quotidien, cliquez ici

Quel que soit l’importance de notre apport, cela ne suffira pas à compenser le retrait américain et, par conséquent, l’Union européenne doit « faire de nouveaux efforts » martèle encore et encore l’allemand…

Il est vrai que l’Amérique s’était montrée fort généreuse depuis des lustres et qu’il n’est pas impossible qu’elle décide de supprimer totalement sa contribution.

Selon le Washington Post, je cite, « le gouvernement américain serait en désaccord avec l’organisation onusienne sur l’utilisation de ses fonds. Il souhaiterait par ailleurs que le nombre de Palestiniens considérés comme réfugiés soit considérablement réduit en limitant ce statut aux personnes déjà nées lors de la création de l’UNRWA, en 1949, afin de rendre moins complexes les négociations, en vue d’un éventuel accord de paix, sur le « droit au retour » dans des territoires disputés entre l’Autorité palestinienne et Israël ».

Quant à M. Hossam Zomlot, en tant que représentant officiel à Washington de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP), de conclure ce même vendredi par une mise en garde contre l’annulation totale des financements américains. « Couper l’aide à l’UNRWA signifierait que les Etats-Unis renient leurs engagements internationaux et leurs responsabilités »…

Ce qui, d’après lui serait tout à fait condamnable…

par Bely Landerer pour Tel-Avivre 

Source : https://www.lemonde.fr/international/article/2018/08/31/l-allemagne-va-augmenter-son-aide-a-l-agence-de-l-onu-pour-les-refugies-palestiniens_5348724_3210.html

Print Friendly

6 Responses to Après la France, après l’Amérique, c’est à l’Allemagne d’aider les « Pauvres Palestiniens » !

  1. l’argent part directement dans les poches du Hamas et Abbas,cela ne sert a rien de les aiderais vivent mieux que les Israéliens,pure foutaise et duperie au monde.

  2. En effet, gonfler pendant des décennies le nombre d’imposteurs dans la liste des réfugiés palestiniens n’est pas condamnable.
    Mais si cela s’avère vrai, ce qui a été prouvé, alors qui remboursera les Etats Unis des sommes injustement versées? — Les Palestiniens, les Allemands, les Russes, les Arabes….

  3. Les allemands feraient bien d aider les survivants de la Shoah à qui ils ont fait subirent les pires atrocités que l humanité que d’aider des mendiants qui veulent rayé l état d Israël de la carte

  4. Kcet homme pense faire un procès et condamner les usa àu motifs qu ils décident de n êtres plus donateur
    Cet homme marche sur la tête
    Il devrait faire condamner le monde arabe pour son absence de dons
    Mais le monde arabe a perçu la supercherie depuis bien longtemps et il a préféré laisser les Isa faire la chèvre pour eux
    Mr Trump décidé de recarder les aides des Isa vers des hommes réellement dans le besoin les Rohingas les syriens déplacés etc…..

  5. Passation de pouvoir et de moyens, des anciens aux nouveaux nazis. Même fond de concurrence victimaire, même haine délirante des Juifs. L’Europe n’a jamais exorcisé sa judéophobie, maintenant ce sont les islamistes – qu’elle accueille à bras ouverts et au prix de ses valeurs humanistes inspirées de l’éthique juive et durement acquises – qui la mettent en actes.

  6. On peut être Ministre et con en même temps ? Oui c’est possible, demandez à
    heiko maas…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *