Merci à Chemtai Lonah Salpeter mais aussi à France 2

Qui doit-on féliciter en premier de l’athlète ou du média ? Chemtai Lonah Salpeter, pour avoir largement dominé l’épreuve du 10 000 mètres aux Championnats d’Europe d’Athlétisme reléguant à plus de 9 secondes sa suivante, la Néerlandaise Susan Krumins ou France 2,  une fois n’est pas coutume, pour avoir fait exception à la règle européenne qui veut que l’indifférence quand ce n’est pas le boycott soient les deux seules attitudes possibles dès qu’il est question d’Israël !

Crédit: Capture d’écran vidéo

Le postulat de qui est à l’origine de l’œuf ou de la poule n’étant toujours pas résolu, le choix n’est pas commode et pourtant il faut se résoudre à admettre que dans notre monde moderne, sujets ou objets quels qu’ils soient, ne vivent qu’au travers et grâce à l’image diffusée par les médias. Nous parlerons donc à égalité de la performance de la chaîne de télévision dont le commentateur a osé rappeler les atrocités déjà programmées des nazis ce 1er août 1936, jour de l’ouverture des jeux olympiques de Berlin et celle de la jeune athlète juive, Chemtai Lonah Salpeter qui en a rectifié l’histoire la marquant à jamais de son empreinte.

Cette nouvelle championne d’Europe est née au Kenya. En 2008, âgée de 20 ans, elle arrive en Israël et commence à travailler dans l’équipe d’entretien et de nettoyage de l’ambassade du Kenya à Tel Aviv avant  de devenir assistante maternelle des enfants de l’ambassadeur. En 2014, elle épouse son entraîneur, Dan Salpeter et acquiert deux années plus tard la nationalité israélienne.

Autre fait du hasard, alors qu’elle faisait son footing dans un parc d’Herzliya, elle est remarquée par l’entraîneur Mr Moti Mizrahi, qui lui suggère de tenter sa chance auxdits championnats. Et c’est ainsi que première israélienne, Lonah Chemtal Salpeter a été sacrée championne du 10.000 mètres aux championnats d’Europe d’athlétisme à Berlin, en Allemagne, ce mercredi 8 août 2018 après une course de 31 minutes, 43 sec. 29 centièmes…
Ajoutant à cet exploit la prouesse d’avoir disqualifié son adversaire turque, (vainqueur de l’année passée et favorite), mais surtout, (oh combien plus difficile), d’avoir ainsi vengé à elle seule tous les sportifs juifs mis à l’encan des jeux de 1936 par le régime nazi.

par Bely Landerer pour Tel-Avivre- 

.

.

 

Print Friendly

5 Responses to Merci à Chemtai Lonah Salpeter mais aussi à France 2

  1. Je ressens une réelle émotion devant la performance de cette athlète et une plus grande encore en écoutant sa réaction. Bravo, bravo, bravo.

  2. Edgard au si beau regard de renard finira au placard

    le trou du cul de cadreur de france 2 et cette journaliste stupide et collabos ont tout fait pour cacher le plus beau drapeau du monde après celui de groland city, bravo ma mignone bravo à toi mon Israêl chéri qui sait donner sa chance à ses enfants d’Afrique.

  3. Kola akavod giverette. Am so proud of you. Am ISRAËL CHAI

  4. Pingback: Merci à Chemtai Lonah Salpeter mais aussi à France 2 | Coolamnews

  5. Desole france 2 ne s attendait pas a la victoire de l Israelienne , le reportage etait deja lance !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *