Plus de 150 roquettes ont été lancées dans le sud d’Israël: une femme a été gravement blessée à Eshkol

Plus de 150 roquettes ont été lancées par le Hamas sur le territoire israélien depuis mercredi minuit dans l’escalade que l’on peut qualifier de la plus importante depuis l’opération « Bordure Protectrice » en 2014. Et pour la première fois depuis quatre ans des missiles ont atteint la ville d’Ashkelon dans le sud du pays. Une femme actuellement hospitalisée au centre médical de Soroka est grièvement blessée…


Le 9 août 2018, un obus de mortier a frappé un immeuble et des voitures dans la ville israélienne de Sderot, au sud d’Israël, près de Gaza. Photo de Yonatan Sindel / Flash90

Une femme d’origine thaïlandaise a été grièvement blessée par une roquette qui a frappé sa maison dans le conseil régional d’Eshkol. Elle souffre de blessures à l’estomac. Pour protéger la population, l’armée israélienne a déployé de nouvelles batteries Iron Dome dans le sud d’Israël.  Plus d’une vingtaine d’israéliens ont été blessés depuis mercredi soir dans le sud de l’Etat Juif qui a été la cible de plus de 150 roquettes tirées depuis la bande de Gaza. Le dernier bilan du centre médical Barzilaï d’Ashkelon fait état de 23 civils israéliens blessés dont un homme  de 34 ans blessé par des tessons de verre et un jeune homme de 20 ans présentant des douleurs thoraciques.

L’escalade des tensions à Gaza pourrait mener à une opération militaire semblable à celle de 2014 dans la bande de Gaza. « Nous sommes plus proches d’une opération à grande échelle à Gaza que nous ne l’avons jamais été. Nous enverrons des renforts dans le sud. Si cela s’avère nécessaire, les habitants des communautés frontalières de Gaza seront évacués« , a déclaré une source anonyme à Ynet.

Le cabinet de sécurité s’est réuni en urgence dans la nuit de mercredi à jeudi à Tel Aviv et le Premier ministre Benjamin Netanyahou devrait tenir un briefing de sécurité avec le ministre de la Défense Avigdor Lieberman, le chef de l’armée israélienne Gadi Eisenkot, le chef du Shin Bet Nadav Argaman et le chef du Conseil de sécurité national Meir Ben Shabat.

Le trafic ferroviaire entre Ashkelon et Sderot a été interrompu. Pour l’instant, les trains en direction du nord s’arrêteront à la station Ashkelon et les trains en direction du sud s’arrêteront à Netivot. La plage de Zikim a également été fermée, tandis que le collège Sapir, situé près de Sderot, a annulé tous les cours et examens. Globalement, depuis le début de l’escalade, plus de 180 roquettes ont été lancées dans les communautés frontalières de Gaza, ainsi que dans les villes de Sderot et Ashkelon. Iron Dome en a intercepté 30, ont rapporté les Forces israéliennes.

Tel-Avivre –

Print Friendly

One Response to Plus de 150 roquettes ont été lancées dans le sud d’Israël: une femme a été gravement blessée à Eshkol

  1. un pas en avant et deux en arrière

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *