Beer Sheva touché par une roquette: une première depuis Tsuk Eitan

Cet après-midi peu après 15 heures, une roquette à longue portée tirée de la bande de Gaza, a frappé Beer Sheva. C’est la première fois depuis l’opération « Bordures Protectrice » que la plus grande ville du sud d’Israël est touchée…

Un officier de police israélienne sur le site d’un obus de mortier qui a frappé un chantier de construction dans la ville israélienne de Sderot, près de la frontière avec Gaza, le 9 août 2018. Photo de Yonatan Sindel / Flash90

A l’heure ou nous écrivons ces lignes, presque 200 roquettes ont été lancées par le Hamas  depuis mercredi soir sur les villes israéliennes proches de la bande de Gaza, Netivot, Sderot et Ashkelon et a present  dans le le nord-ouest du Néguev et Beer Sheva qui se situe à plus d’une centaine de kilomètres. C’est sans aucun doute, l’escalade la plus sérieuse depuis l’opération Tsuk Eitan (ndlr  Bordures Protectrice) de l’été de 2014 à Gaza. Le Dome de Fer a intercepté plus d’une trentaine de missiles ont indiqué les FDI.

La sirène « alerte rouge » a retenti dans la ville de Beer Sheva et dans les communautés environnantes jeudi après-midi peu après 15 heures. La police a signalé qu’une roquette longue portée s’était écrasée sur Beer Sheva. Heureusement,aucune victime n’est à déplorer.

Dans l’après-midi, Tsahal a annoncé que plusieurs avions de combat de l’armée de l’air israélienne avaient attaqué la bande de Gaza, dont un camp militaire du bataillon East Rafah, un tunnel de combat occidental à l’ouest de Jabalya et deux tunnels souterrains près de la côte dans le centre de la bande. En sus des camps militaires, cinq camps d’entraînement ont été ciblés, ainsi qu’un entrepôt principal et un point de rencontre utilisé par les hauts responsables de la brigade Khan Yunis. Jusqu’à présent, plus de 140 sites militaires stratégiques du Hamas ont été attaqués, a indiqué l’unité du porte-parole de Tsahal via son compte Twitter officiel.

Parmi les cibles attaquées on trouve:

– Le quartier général du bataillon du Hamas à Jabalya, qui contenait des dizaines de cibles terroristes.
– Un complexe militaire utilisé par le commandant de la division nord de la ville de Gaza, qui comprend un tunnel marin.
– Un poste militaire du Hamas utilisé par le bataillon central Al Jabalya.
– Un complexe militaire du bataillon Zaytun, utilisé pour stocker des armes de fusée et creuser des tunnels.
– Un complexe militaire du bataillon East Jabalya, utilisé pour l’entraînement et les combats dans une zone où un puits mène a un complexe de tunnels terroristes.
– Une base du Hamas dans le nord de la bande de Gaza, utilisée pour former des terroristes aux systèmes de lancement de roquettes.
– Un camp d’entraînement dans l’agglomération du centre de Gaza
– Un complexe militaire utilisé par l’organisation terroriste du Hamas pour stocker des armes et des explosifs.
– Un complexe militaire du Hamas utilisé par le bataillon Dir al-Balah, où sont creusés des tunnels.

Les responsables palestiniens ont déclaré qu’au moins trois personnes avaient été tuées dans les représailles israéliennes: un membre du groupe terroriste du Hamas, une femme enceinte et son enfant de 18 mois.

Tel-Avivre- 

 

Print Friendly

7 Responses to Beer Sheva touché par une roquette: une première depuis Tsuk Eitan

  1. MOIUNE FEMME ENCEINTE ET SON BEBE DE 18 MOIS !!!. ELLE NE CHOME PAS !!!.

  2. Mais quand Israel va detruire cette vermine? Trop est trop? il faudrait les eliminer une fois pour toute cette racaille.

  3. On se demande pourquoi l’armee ne continue pas
    À bombarder tous les autres sites.
    Je suis sure qu’elle en connaît d’autres!
    Est ce dangereux pour tsahal de continuer??
    Gaza n’est pas un pays indépendant ,
    Il n’a pas droit à une armée mais il a droit d’etre
    Armé pour le terrorisme?
    On prend trop de gants
    Du moment que l’armee De l’air
    Peut opérer sans toucher aux civils,
    Il faut continuer c’est le seul moyen de
    Débarrasser les israéliens d’une menace
    Permanente . En 1967, ils ont cloué au sol
    Plusieurs armées arabes .
    Je ne crois pas que la communauté internationale
    Se plaindrait de l’aneantissement Des capacités du Hamas.

  4. effectivement, on ne comprend pas pourquoi il faille attendre autant de roquettes et de civils israéliens touchés pour détruire les cibles du Hamas que l’armée connaît pourtant bien: ce n’est pas très protecteur de la population civile, cette tactique militaire

  5. on ne comprend pas ,,,,personne ne comprend? A moins que les tires les attaques et tout ce qu’on nous dit :c’est du bidon parce que en vérité depuis qu’israel bombarde il ne devrait plus rien reste or Tsahal bombarde toujours quoi? gaza devrait être rare aujourd’hui le Hamas aurait du s’enfuir ?

  6. Je ne comprends pas pourquoi les opérations de Tsahal sont tant détaillées sur un site public – cela ne peut que mettre les soldats en danger.
    Quant à l’Occident qui continue son mix d’omerta et de désinformation, il mériterait d’être visé par les roquettes du Hamas. On verrait si sa politique pro-palo résisterait à cela. Apparemment, des meurtres et des attentats sporadiques commis par des criminels islamistes ne suffisent pas à la prise de conscience nécessaire.

  7. @Margot- Je ne sais pas si nous aurons des roquettes mais nous commençons à avoir bien des problèmes avec « les migrants islamistes ». Ne nous en souhaitez pas plus.
    Perso, je prie tous les jours, pour qu’une « explosion de rires » décime le hamas et en délivre Israël….
    ISRAEL IS FOREVER !!! Il faut le penser du fond du coeur, tous les jours, dès qu’on se réveille, jusqu’à son sommeil et même dans ses rêves.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *