A quoi ressemble la barrière maritime entre Israël et la bande de Gaza?

La construction de cette nouvelle barrière maritime devrait être achevée d’ici un an et demi. Des  images vidéos des travaux provenant du ministère de la Défense attestent d’une nouvelle structure de digue renforcée surmontée d’une haute clôture qui l’entoure et d’un système de détection avancé.

Capture vidéo

Environ deux mois après le début des travaux sur la nouvelle barrière maritime à Zikim Beach, au nord de Gaza, le ministère israélien de la Défense a publié les premières photos du site.

Pour ne rien rater de l’actualité en Israël et recevoir nos articles au quotidien, cliquez ici

La barrière maritime est constituée de trois éléments: un niveau sous-marin surmonté d’une couche de pierre, une clôture de barbelés le long de la crête et la barricade elle-même sera entourée d’une autre clôture fortifiée. La structure de la digue et la haute clôture qui l’entoure qui ont été construites au cours des derniers mois ont été ajoutées au mur souterrain situé à des dizaines de mètres de profondeur le long des 65 km de frontière avec Gaza. Une fois achevé, le dispositif « imprenable » devrait empêcher toute tentative  d’infiltration de terroristes en Israël par des tunnels souterrains maritimes. Environ 20 km du mur souterrain ont deja été construits et le travail devrait être terminé d’ici un an et demi. La barrière de mer fait 200 mètres de long, 50 mètres de large et la clôture fortifiée environnante fait six mètres de largeur.

Le ministre de la Défense, Avigdor Lieberman a déclaré: « Chaque jour, le Hamas perd sa capacité à attaquer Israël ».

 

Print Friendly

2 Responses to A quoi ressemble la barrière maritime entre Israël et la bande de Gaza?

  1. Faudrait y rajouter des bombes pulvérisantes et des cochons pour que les terroristes qui seraient pris n’aillent pas aux paradis avec les vierges.

  2. Cette langue émergée n’est que la face visible du projet. J’imagine que de nombreuses subtilités en prolongent l’action bien au-delà, jusque dans les profondeurs de la méditerranée.

    Le Hamas investit avec l’argent volé à leur propre peuple dans la mort et Israël investit dans la Vie.

    Demain, en Israël, les technologies mises au point en réponse à cette menace verront des applications civiles et l’économie israélienne s’en trouvera encore améliorée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *