En 2017, 67.000 étrangers venus en tant que touristes travaillaient illégalement en Israël

Près de 100.000 étrangers travaillaient en Israël avec un visa de travail valide dont 61% de travailleurs asiatiques a précisé lundi le Bureau central des statistiques israélien (l’équivalent de l’INSEE en France). Mais 67.000 étrangers venus en tant que touristes travaillaient illégalement en Israël…

Travailleurs étrangers asiatiques sur un chantier de construction.  Abir Sultan / FLASH90

Les titulaires des visas de travail entrés en Israël en 2017 venaient d’environ 100 pays différents, dont 61% de pays asiatiques et 35% de pays européens. La plupart des travailleurs de Turquie, de Chine et de Thaïlande étaient employés dans la construction et l’agriculture, alors que les employés du Népal et des Philippines travaillaient principalement dans les soins infirmiers. En outre, près de 67.000 travailleurs sont venus en tant que touristes et sont restés pour travailler illégalement en Israël. D’après les statistiques de l’Autorité israélienne pour la population et l’immigration, fin 2017, on comptait également 37.300 demandeurs d’emploi qui se sont illégalement infiltrés en Israël, dont 71% d’Erythrée et 21% du Soudan.

Pour ne rien rater de l’actualité en Israël et recevoir nos articles au quotidien, cliquez ici

Sources Agence de presse Xinhua et China.org

Print Friendly

2 Responses to En 2017, 67.000 étrangers venus en tant que touristes travaillaient illégalement en Israël

  1. ET C’EST LA LOI DE L’ETAT NATION DU PEUPLE JUIF

  2. Pingback: En 2017, 67.000 étrangers venus en tant que touristes travaillaient illégalement en Israël - קונטרס

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *