Lors d’une interview accordée au Jérusalem Post à la Knesset mardi, la ministre de la Justice Ayelet Shaked a laissé entendre qu’elle sera candidate au poste de Premier ministre…

La ministre israélienne de la Justice, Ayelet Shaked. Photo de Yonatan Sindel / Flash90

Le magnat du diamant australien, le rabbin Joseph Gutnick, qui avait financé la campagne électorale de  Benjamin Netanyahou en 1996 pour aider Bibi à vaincre Shimon Peres, aurait confié à l’actuelle ministre de la Justice, Ayelet Shaked (numéro 2 du parti Bayit Yehoudi) qu’il la soutiendrait financièrement lorsque Netanyahou quittera ses fonctions, « mais encore faut-il qu’elle quitte le parti Bayit Yehudi pour le Likoud ».

Pour ne rien rater de l’actualité en Israël et recevoir nos articles au quotidien, cliquez ici

Il semblerait toutefois que cela ne soit pas impossible puisque la ministre a déclaré lors d’une interview radio qu’elle ne surprendrait pas Naftali Bennett, le chef de son parti, si elle le quittait. Et pour enfoncer le clou, David Bitan, l’ancien président de la coalition  a lancé des rumeurs sur Ayaelet en mentionnant qu’en rejoignant le Likoud. elle pourrait devenir numéro deux de la Knesset après Netanyahou.

« Je suis très reconnaissante à Joseph Gutnick pour le compliment », a déclaré la ministre « mais en ce moment, nous avons un Premier ministre Benjamin Netanyahou, et après lui c’est Naftali Bennett, le dirigeant de Bayit Yehudi qui  est le mieux placé. Mais dans un avenir lointain, tout est ouvert » a t-elle confié au Jérusalem Post.

Ce  à quoi Joseph Gutnick a répondu ironiquement: « Je suis extrêmement heureux d’apprendre qu’elle veut devenir Premier ministre  » avant d’ajouter  « Le reste est l’affaire du destin et de la providence divine ».

Tel-Avivre – source Jérusalem Post

 

 

Print Friendly, PDF & Email

4 COMMENTS

    • J’ajoute que le titre n’est pas tout à fait honnête car il induit l’idée qu’Ayelet Shacked a déclaré vouloir être Première Ministre et qu’elle a officialisé cette décision, or quand on lit l’article, on se rend compte qu’elle n’a absolument pas dit cela.

      Il semble même que ce soit le contraire qu’elle ait dit.

      Pourquoi alors mettre dans la bouche d’Ayelet Shacked des mots qui n’ont jamais été les siens ?!

  1. Bibi est un très bon 1er ministre, par contre Shaked est une ministre de la justice quelconque qui n’a pas brillé par ses compétences à se poste.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here