McDonald’s Israël dirigé par Omri Padan, le fondateur de Shalom Achshav, annonce des ventes records

Avec 870 millions de shekels de chiffre d’affaire, 2017 a été une bonne année pour Mcdonald’s en Israël et 2018 pourrait bien être meilleure encore puisque le chiffre d’affaire devrait atteindre 1 milliard de shekels, a annoncé dimanche, Alonyal Ltd, le propriétaire de la franchise israélienne de la chaîne de restauration rapide.,,,

Adolescents musulmans au Mc Donald’s à Hazor en Haute-Galilée,  Serge Attal / Flash 90

McDonald’s s’est installé en Israël en 1993 avec un premier restaurant à Ramat Gan, en banlieue de Tel Aviv. Depuis la concurrence n’a eu de cesse de tenter de détrôner le leader mondial de la restauration rapide sans jamais y arriver. Un local, du nom de MacDavid, fondé en 1978 à Tel Aviv, s’est développé avec 28 succursales à l’échelle nationale jusqu’à son apogée en 1989,  mais la chaîne s’est ensuite affaiblie jusqu’à n’avoir plus qu’un seul restaurant aujourd’hui à Haïfa. Burger King présent en Israël en 1994 soit un an après McDo a du fermer ses portes en 2010.  et ses succursales ont été rebaptisées Burger Ranch, une autre chaîne locale  détenue par Orgad. Burger King est revenu sur le marché israélien en 2016 grâce à un homme d’affaires français, Pierre Besnainou, et la chaîne compte actuellement huit succursales dans le pays.

Pour ne rien rater de l’actualité en Israël et recevoir nos articles au quotidien, cliquez ici

Selon un communiqué McDonald’s aurait ouvert en 2018 six nouveaux sites en Israël et prévoit d’ouvrir deux nouveaux restaurants d’ici la fin de l’année, ce qui porte à 188 le nombre total de ses établissements dans le pays.

A l’instar de la France, McDonald’s Israël propose des produits uniques pour le marché israélien, principalement axés sur la santé, notamment des salades fraîchement coupées, des roulés au poulet et comme daans beaucoup d’autres pays, chaque succursale de McDonald en Israël est équipée de stands de libre-service numériques permettant aux clients de commander et de payer en utilisant une interface à écran tactile.

En outre, ce symbole de longue date du capitalisme et de la mondialisation qu’est McDonald’s est dirigé en Israël, par Omri Padan, un homme d’affaires connu pour ses opinions politiques de gauche, un euphémisme en ce qui le concerne, puisque il est l’un des fondateurs du groupe Shalom Achshav (Peace Now), des activistes israéliens contre la présence d’Israël dans « les territoires occupés ».

Omri Padan boycotte la Judée et la Samarie donc, de fait, des centaines de milliers d’israéliens depuis des années. En 2013, il a refusé d’ouvrir  à Ariel, Ma’ale Adoumim et Efrat en prétextant, avec une certaine indifférence, que « cela avait toujours été la politique de la chaîne ».

Tel-Avivre –

Print Friendly

4 Responses to McDonald’s Israël dirigé par Omri Padan, le fondateur de Shalom Achshav, annonce des ventes records

  1. Le proprio de Mc Donald fondateurs du groupe Shalom Achshav, voila pour moi une excellente raison de ne jamais y mettre les pieds.

  2. raison de plus pour eviter ce resto de la mal bouffe

  3. Il aura donc tous les arabes! il est hallal? Kasher?
    cela vaut cependant encore mieux que les chwarma qui nous offrent en prime, des parasites intestinaux et de la fièvre à expulser à coups d’antibiotiques pendant deux semaines. J’en sais quelque chose!
    et il n’y a même pas de service d’hygiène pour ces fastfoods à la manque!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *