Une ressortissante turque inculpée en Israël pour assistance à l’organisation terroriste du Hamas

Ebru Ozkan, 27 ans, arrêté le mois dernier à l’aéroport Ben Gourion, a été inculpé dimanche de crime contre l’ordre public et d’association illégale avec l’ennemi pour avoir transféré des fonds au profit de membres de l’organisation terroriste du Hamas, ont indiqué des sources sécuritaires israéliennes.

Capture d’écran

Un tribunal militaire israélien a inculpé dimanche Ebru Ozkan, 27 ans,  ressortissante turque  arrêtée le 11 juin à l’aéroport de Tel-Aviv alors qu’elle quittait Israël pour retourner en Turquie. Selon l’acte d’accusation, en 2016, l’accusé avait décidé de se rendre en Israël dans le cadre d’une tournée organisée. Pendant son séjour à l’aéroport d’Istanbul, un guide nommé Mohammed Samer l’aurait approchée pour lui demander de transporter 15 bouteilles de parfum afin de blanchir de l’argent pour le Hamas. Ebru Ozkan se serait conformée à la demande et aurait emporté le parfum dans ses bagages.

Pour ne rien rater de l’actualité en Israël et recevoir nos articles au quotidien, cliquez ici

Entre mars 2016 et son arrestation en juin 2018, l’accusé travaillait comme secrétaire dans un centre de recherche en Turquie, avec plusieurs activistes du Hamas. Selon l’acte d’accusation, Ebru Ozkan aurait informé, il y a un mois, les activistes de ses intentions de visiter la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem et Abd al-Latif-Sada, un des employés du centre, aurait cette fois  demandé à Ebru Ozkan de transférer de l’argent à un de ses amis hbitant dans la région. Deux jours plus tard, Abd al-Latif-Sada a remis à l’accusée un portefeuille en cuir et un chargeur de téléphone, qu’il lui a demandé de glisser dans ses bagages sans rien dire à la sécurité israélienne. Après son arrivée en Israël, Ebru Ozkan a tenté de contacter l’ami d’Abd al-Latif-Sada mais en vain et est même retournée en Turquie avec l’appareil.

Fin de 2017, Abd al-Latif-Sada a de nouveau contacté Ebru  Ozkan pour lui demander de vérifier si un autre de ses amis, un militant du Hamas, assistait à une conférence en Turquie, lui disant qu’il aimerait le rencontrer. À ce stade, Ebru Ozkan a compris qu’Abd al-Latif-Sada appartenait lui-même à l’organisation terroriste du Hamas. Un mois avant son arrestation, Ebru  Ozkan  a de nouveau  rencontré   Abd al-Latif-Sada, qui lui a de nouveau demandé de transférer de l’argent à son ami lors de sa visite en Israël, ce qu’elle a encore fait.

En outre, la ressortissante turque est  accusée d’avoir transmis des centaines de dollars ainsi que des chargeurs de téléphones portables.

Depuis son arrestation, la Turquie a pris contact avec les autorités israéliennes. « Il y a des mesures spécialement dissuasives que les Israéliens  prennent contre nos concitoyens, spécialement à Jérusalem, et nous saurons donner une réponse à cela », a déclaré Mevlut Cavusoglu, le ministre turc des Affaires étrangères avant d’ajouter : « Israël doit renoncer à sa politique inhumaine ainsi qu’aux persécutions sans pitié ».

Tel-Avivre –

 

Print Friendly

3 Responses to Une ressortissante turque inculpée en Israël pour assistance à l’organisation terroriste du Hamas

  1. qu’attend Israel pour envoyer chier cet abruti de dictateur !!!!! pour qui se prend t’il ???

  2. Edgard au si beau regard de renard en retard d'un rancard

    les dictateurs mumus finissent tous et toujours dans le chaos et parfois même au bout d’une corde bien tendue. Ce crétin patologique sans aucune logique n’échappera donc pas à son destin de despote, c’est écrit dans le ciel azuréen bordé de mouettes jacassantes et super emmerderdantes.

  3. exactement un abruti fini ,un immense crétin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *