Le terrorisme palestinien a gagné: le match entre Israël et l’Argentine de samedi est annulé

Le match amical entre Israël et l’Argentine pour la préparation au Mondial 2018 de cette dernière prévu samedi  à Jérusalem, a été finalement annulé sous la pression palestinienne, qui avaient menacé le capitaine  Lionel Messi, s’il y participait. Le terrorisme palestinien a encore frappé….

.

Depuis l’annonce du match amical de football entre l’Argentine et Israël, différentes organisations terroristes palestiniennes ont envoyé régulièrement des messages aux joueurs et aux membres de leurs familles:  des menaces explicites, des photos et des vidéos de corps d’enfants mutilés. C’est dire si le terrorisme palestinien, qui ose accuser une récupération politique d’Israël dans cette rencontre sportive amicale, est capable du pire.

Jibril Rajoub, le président de la Fédération palestinienne, n’a ni demandé à Messi de ne pas jouer le match ni exhorté Messi de ne pas jouer mais l’a tout simplement menacé: « Si Messi joue ce match, je demande à tous les palestiniens et les arabes musulmans du monde entier de brûler les maillots à son nom et les posters de lui» a écrit Jibril Rajoub au représentant de l’Argentine à Ramallah. Sans parler de  BDS (Boycott, Divestment and Sanctions) qui a  mené une campagne sans répit pour annuler le match,  en envoyant des courriers  menaçants aux personnalités du sport argentin.

Mais la décision d’annuler officiellement le match n’a été prise qu’hier dans la soirée, quelques heures après une manifestation « pacifique »  devant le terrain d’entraînement de la sélection argentine à Barcelone, où des militants palestiniens ont brandi un maillot de l’équipe taché de peinture rouge sang et ont menacé les joueurs s’ils participaient à la fameuse rencontre.

Le résultat des menaces n’a pas tardé, dans la soirée l’annulation a été officielle. « Finalement, nous n’y allons pas, la santé d’abord. Nous croyons que le mieux était de ne pas y aller », a  déclaré  l’attaquant Gonzalo Higuain. « D’après ce que je sais, les joueurs de la sélection ne souhaitaient pas jouer le match », a  déclaré le ministre argentin des Affaires étrangères Jorge Faurie.

S’exprimant ce matin lors d’une conférence de presse à l’Académie Joseph Blatter à Al-Bireh en territoires palestiniens, le président de l’Association palestinienne de football, Jibril Rajoub, a déclaré que la décision de l’équipe argentine d’annuler son match amical contre Israël samedi était la seule chose à faire, remerciant les joueurs de « suivre leur conscience ».

De son coté, le ministre israélien de la défense, Avigdor Lieberman, s’est dit désolé  que l’Argentine cède à « ceux qui prêchent la haine d’Israël » et l’ambassade d’Israël, dans un communiqué, a fait part de ses « regrets »  déplorant « les menaces dirigées contre Lionel Messi, qui ont logiquement suscité la crainte de ses pairs».

Tel-Avivre –

Print Friendly

15 Responses to Le terrorisme palestinien a gagné: le match entre Israël et l’Argentine de samedi est annulé

  1. Ingrid Israël Anderhuber

    C’est comme cela que le terrorisme avance à grands pas

  2. Ce sont les islamistes qui mutilent les enfants, à Gaza et partout où ils peuvent mettre leurs griffes dessus. Honte à l’Argentine de céder à ces monstres et aux mensonges palestiniens. Est-ce vraiment étonnant ? Ce pays a accueilli des dizaines de milliers de nazis, laissé commettre un attentat horrible contre les communautés juives de Buenos Aires en 1994, assassiné le juge qui enquêtait sur cet attentat…

  3. Bande de chiens.et messi est pas très courageux,alors qu’ils sont sous protection policière permanente. A mon avis ils avaient peur de perdre le match contre ISRAËL, et le BDS de merde leur a servit de pretexte

  4. Pas tout à fait car il est flagrant qu’il s’agit de menaces et d’intimidation les joueurs Brésiliens ne sont pas dupes
    Ils savent maintenant à qui ils ont à faire

  5. j’ai du mal à comprendre pourquoi Israël accepte l’agressivité de BDS et ne se montre pas menaçant à son égard, de quelque façon que ce soit; il ne fait qu’exprimer des regrets et s’aplatir en acceptant le retrait du pays.
    C’est ce qui est regrettable, en fait.

  6. Minables il sont vraiment minables
    Et surtout ils n’ont pas de c… il font dans leur froc.

  7. Il ne faut pas oublie que l’Argentine était le refuge des nazis
    Et actuellement la population argentine est pro palestinienne

  8. Notre problème à nous Peuple D’Israël, c’est notre bonté et générosité face au monde entier. À chaque fois qu’il y a eu des catastrophes climatiques genres séisme, nos sauveteurs sont intervenus et ont sauvé des Vies.
    La recherche Israelienne innove sans cesse et met au point des molécules uniques afin de traiter les maladies dans le monde entier.
    Et je ne parle même pas des autres secteurs de pointes.

    Il est tant de garder nos avancées technologiques qu’entres Israélites sans les vendre au reste du monde.
    Boycottons à notre tour, jusqu à ce que les chiens de goy viennent nous lécher les pieds !

  9. @ Louis60 – 100% d’accord avec vous. Israël doit pratiquer la politique du
     » donnant/donnant ».
    Quand aux joueurs de l’équipe argentine ils semblent avoir des clochettes (au
    son argentin…) à la place de leurs cojones.

  10. Pingback: Le terrorisme palestinien a gagné: le match entre Israël et l’Argentine de samedi est annulé | Coolamnews

  11. Sanctionnez les Goyim qui vous haïssent mais ne pénalisez pas les autres, voyons ! Quant à ce match, je ne suis pas surprise qu’il soit annulé : Israël a sous-estimé la capacité de nuisance des Palestiniens (qui auraient aussi essayer d’empêcher le match s’il s’était déroulé à Haïfa, j’en suis sûre). Je crains le pire pour le concours de l’Eurovision de la chanson, l’an prochain, alors qu’il a pu se tenir à Jérusalem, sans problèmes, en 1979 et 1999 !

  12. Sanctionnez les Goyim qui vous haïssent mais ne pénalisez pas les autres, voyons ! Quant à ce match, je ne suis pas surprise qu’il soit annulé : Israël a sous-estimé la capacité de nuisance des Palestiniens (qui auraient aussi essayé d’empêcher le match s’il s’était déroulé à Haïfa, j’en suis sûre). Je crains le pire pour le concours de l’Eurovision de la chanson, l’an prochain, alors qu’il a pu se tenir à Jérusalem, sans problèmes, en 1979 et 1999 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *