Benjamin Netanyahou a entamé sa tournée en Europe par l’Allemagne

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou s’est rendu ce lundi 4 juin en Allemagne. Une tournée qui le mènera ensuite dans deux autres pays, la France et l’Angleterre. Il sera question  de l’Iran et de l’Iran pour Benjamin Netanyahou qui veut convaincre les européens de sortir de  l’accord nucléaire avec Téhéran face à des dirigeants soucieux au contraire d’y rester. Un autre sujet devrait être abordé, il s’agit évidement des violents affrontements de ces dernières semaines à la frontière avec la bande de Gaza,

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu est accueilli par la chancelière allemande Angela Merkel à Berlin, en Allemagne, le 4 juin 2018. Photo de Haim Zach / GPO *** ISRAËL G

« Je vais rencontrer trois dirigeants européens et je vais évoquer deux sujets: l’Iran et l’Iran », a-t-il déclaré avant de quitter Israël pour Berlin. Benjamin Netanyahou, adversaire ardent de l’accord nucléaire iranien, rencontrera donc après la chancelière allemande Angela Merkel, le président français Emmanuel Macron et la Première ministre britannique Theresa May. Allemagne, France et Royaume-Uni  sont les  trois pays signataires de l’accord sur le nucléaire iranien signé en 2015 et leurs leaders entendent bien continuer à  défendre résolument l’accord, malgré le retrait américain du 8 mai annoncé à grands bruits. « Je discuterai avec eux des moyens de bloquer les aspirations nucléaires et l’expansion iranienne au Moyen-Orient. J’exposerai nos positions », a dit Benjamin Netanyahou lundi. Ces questions sont « vitales pour la sécurité d’Israël », a-t-il ajouté. La présence forte de l’Iran en Syrie est l’un des sujets de préoccupations du Premier ministre israélien qui s’est entretenu récemment de cette question avec le président  Poutine.

L’autre thème abordé lors de cette tournée européenne de Benjamin Netanyahou  sera évidement le conflit israélo-palestinien, et les violences de ces dernières semaines à la frontière avec la bande de Gaza, les plus fortes depuis l’opération Bordure protectrice / Tsuk Eitan en 2014.

Print Friendly

4 Responses to Benjamin Netanyahou a entamé sa tournée en Europe par l’Allemagne

  1. … Il n’y a pas de frontière entre la Bande de Gaza et le reste d’Israël.
    C’est le même pays.
    La Bande de Gaza fait partie d’Israël.
    Ne créez pas un Etat palestinien, pas même dans vos têtes.

    Il existe de vraies frontières et elles sont connues : celle qui sépare l’Egypte d’Israël, celle qui sépare la Jordanie d’Israël, celle qui sépare la Syrie d’Israël et celle qui sépare le Liban d’Israël.

    Israël n’a pas besoin d’une frontière supplémentaire d’autant qu’il n’existe aucun pays appelé « Gaza » ou « Judée et Samarie ». Ce sont des parties d’Israël. Ce que vous vous acharnez à appeler « frontière » est la clôture de sécurité.

    Vous voulez informer ? Parlez vrai !

    איו גבול ביו עזה לשאר ישראל
    זה אותו ארץ
    עזה היא חלק ישראל
    אל תבנה מדינת פלסטינית אפילו בראש שלכם

    There is no border between the Gaza Strip and the rest of Israel.
    It is the same country.
    The Gaza Strip is a part of Israel.
    Do not create a Palestinian State not even into your head.

  2. Pingback: Benjamin Netanyahou a entamé sa tournée en Europe par l’Allemagne | Coolamnews

  3. I agree with Ami Arts. Vu la conduite des Arabes de Gaza. Ils ont maintenant suffisamment prouvé qu’ils sont incapables de.gérer pacifiquement un état sans compter quils ont de.nombreux supporters et activistes du Hamas et du Fatah en « Judée-Samarie » aussi !!!! Un état terroriste et de plus à la frontière d »Israel? Non merci M. Benjamin Netanyahou que j »admire beaucoup.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *