L’armée israélienne a attaqué un poste d’observation dans la bande sud en représailles à un engin explosif caché dans la barrière frontalière. Deux membres du Jihad islamique ont probablement été tués et un autre grièvement blessé,  selon des sources palestiniennes. 

.

Des tanks de Tsahal ont tiré sur un poste d’observation dans le sud de la bande de Gaza dimanche matin. Selon des sources palestiniennes, deux personnes,  probablement des membres du Jihad islamique palestinien, ont été tuées dans l’attaque et une autre personne a été grièvement blessée. Un porte-parole de Tsahal a indiqué que les obus avaient été tirés en réponse à une charge plantée près de la barrière qui a explosé alors qu’elle tentait d’être neutralisée par un robot. Aucun  blessé n’a été signalé parmi les forces de Tsahal. Le poste d’observation attaqué surplombe la zone où l’engin a été planté.

Samedi soir, l’aviation israélienne a  frappé  deux positions du Hamas dans la bande de Gaza, dont des installations de la branche militaire du mouvement terroriste islamiste ainsi qu’une autre cible simplement décrite comme un site du mouvement  le centre de ce territoire. Un communiqué de Tsahal précise que ces frappes sont intervenues en représailles à une brève infiltration plus tôt dans la journée d’émeutiers palestiniens qui ont immédiatement rebroussé chemin. Quatre Gazaouis qui avaient franchi la barrière frontalière en Israël samedi matin ont lancé des bombes incendiaires près de la clôture. Les forces de Tsahal ont tiré des coups de semonce sur les infiltrés, les obligeant à se replier sur Gaza. Personne n’a été blessé.

.

.

Environ mille six cent Gazaouis ont manifesté violemment vendredi à deux endroits différents près de la barrière frontalière, jetant des pierres et brûlant des pneus. Les forces de Tsahal ont réagi en utilisant des méthodes de dispersion d’émeutes et, dans plusieurs cas, ont tiré des coups de semonce sur les émeutiers.

 

Print Friendly, PDF & Email

8 COMMENTS

  1. comme des rats ils tentent mais z’en vain et sans aucun vin d’entrer en terre sainte pour la souiller de leur islam et de leurs excréments halalisés.Le mieux serait donc d’épancher tout au long de la frontière de la mort aux rats zé aux ratons. enfin… pour c’que j’en dis didi hé didi

  2. la tête de ces faux athlètes c’est comme des pastèques, viser d’dans la ferait éclater, le spectacle d’une pastèque fragmentée est un spèctale des plus réjouissant, du vert du rouge et du noir pour les pépins, voila qui devrait réjouir nos bons z’amis qui gazouillent, ces fameux Gazaouis oh oui oui oui

  3. Quel pays accepterait tout ce qui se passe à la barrière qui sépare Israël état de droit et démocratique ; avec les terroristes inventés uniquement pour détruire Israël et financés par l’ Europe et les autres pays antisémites ; c ‘est une honte et tout le monde se mêle de ce qui ce passe la mais sont incapable de gérer leur propre pays .

  4. N’y at-il pss un moyen de tout electrifier cette barriere? On verrait si ils sont aussi courageux des lors pour terminer en merguez Allal.

  5. si Israel ne fait pas de clôture éléctrifiée,c’est simplement que le monde va encore trouver une sorte de fautes pour mieux le condamner comme a l’habitude

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here