En riposte à des tirs sur Sderot, l’armée de l’Air Israélienne vise le Hamas à Gaza pendant que les émeutes se calment sur la frontière

L’aviation israélienne a frappé sept cibles du Hamas dans le nord de la bande de Gaza dans la nuit de mercredi à jeudi après des tirs de mitrailleuses qui ont touché six maisons à Sderot, dont l’une appartient à l’ancien maire, a annoncé un communiqué de l’armée israélienne. D’autre part, le nombre d’émeutiers palestiniens a considérablement diminué ce jeudi en bordure de la bande de Gaza.

Stock Flash90 Photo by Abed Rahim Khatib

Stock Flash90 Photo by Abed Rahim Khatib

À Sderot, aucune victime n’a été signalée après le pilonnage du Hamas sur la ville frontalière, seuls des dégâts matériels sont à déplorer, six maisons de Sderot ont été touchées par les balles des tirs de mitrailleuses dont celle de l’ancien maire de la ville, Eli Moyal qui a entendu selon ses propres propos confiées à Ynet, « un vacarme effrayant ». Plus tôt dans la journée, un char de Tsahal a visé des positions du Hamas dans le sud de la bande de Gaza après des tirs sur les militaires israéliens qui n’ont fait aucune victime.

En réponse à l’attaque palestinienne sur Sderot, l’aviation israélienne a frappé sept cibles du Hamas dans la nuit de mercredi à jeudi dans le nord de la bande, quatre de ces cibles étaient des bâtiments et des infrastructures terroristes dans un complexe militaire, et trois autres étaient des usines de production d’armes, a indiqué l’unité du porte-parole de Tsahal.

À Gaza, la mobilisation s’essouffle, Israël évoque une intervention du Caire.  la « Marche du retour », entamée le 30 mars dont le point culminant a été lundi 15 mai (jour de la Nakba) avec 60 morts palestiniens parmi les 40 000 émeutiers qui ont tentés de franchir les frontières israéliennes, a fait deux morts mardi et aucun mercredi. Les autorités israéliennes évoquent une intervention de l’Égypte mais le Hamas nie avoir fait l’objet de pressions de la part du Caire et promet la poursuite des émeutes. Cependant Ismail Haniyeh, le chef du Hamas à Gaza, a bien effectué une visite en Égypte et selon le ministre israélien des Renseignements, Israël Katz, les égyptiens auraient la preuve que le Hamas a bel et bien utilisé des femmes et des enfants comme « munitions vivantes ». En conséquence, le gouvernement égyptien a fait savoir que si Israël devenait plus dur encore, l’Egypte ne réagirait pas et qu’elle n’aiderait pas le Hamas.

Par ailleurs, hier, un haut responsable du Hamas à Gaza, Salah al Bardaouil, a déclaré à une chaîne de télévision palestinienne (Baladna TV) que, sur les 62 personnes tuées lundi et mardi, « 50 d’entre elles étaient des  terroristes activistes du  Hamas », une information qui confirme encore pour ceux qui en doutaient  que la ‘manifestation » de lundi n’était « pas une manifestation pacifique » et que les dirigeants du Hamas, mouvement terroriste islamiste qui administre l’enclave, n’ont cessé d’inciter de toutes les façons possibles (tracts dans les mosquées, messages sur les réseaux sociaux etc…) la foule à cisailler les clôtures de séparation et à franchir la frontière afin d’atteindre les premiers kibboutz situés a à peine 500 mètres de la barrière.

Tel-Avivre –

Print Friendly

3 Responses to En riposte à des tirs sur Sderot, l’armée de l’Air Israélienne vise le Hamas à Gaza pendant que les émeutes se calment sur la frontière

  1. Pingback: En riposte à des tirs sur Sderot, l’armée de l’Air Israélienne vise le Hamas à Gaza pendant que les émeutes se calment sur la frontière | Coolamnews

  2. @Ramon’ is Ramon –
    Ne jamais sous-estimer l’ennemi. La bêtise est un défaut qui peut s’avérer dangereux pour autrui. Toujours se méfier des êtres rampants et grouillants comme les serpents et les scorpions.
    Israël a la force, le courage, la ténacité, l’intelligence, l’endurance, du loup, du tigre, du lion. Ses yeux, son coeur rêvent de paix, ses pieds doivent piétiner sans remords tout insecte niant son droit à la paix, au bonheur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *