Quatrième Nuit de la philosophie à Tel Aviv

Pour la quatrième année consécutive, l’Institut français d’Israël et le Goethe Institut proposent une Nuit de la philosophie à Tel Aviv, un parcours philosophique, festif et gratuit situé dans différents lieux autour du boulevard Rothschild et composé de discussions, conférences, panels et lectures pour aborder tout au long de la nuit les questionnements et enjeux de notre temps. L’événement ouvrira la Saison France Israël 2018 et se prolongera les 3 et 4 juin par un colloque sur « Mai 68, cinquante ans après : les héritages de la contestation ».

085_08_philosophy_night_2018_facebook_cover_851x315_b.

Après les succès des trois précédentes éditions, la quatrième Nuit de la Philosophie à Tel Aviv se fera sous le signe de la saison croisée France Israël dont elle sera l’événement d’ouverture. Cette Nuit de la Philosophie, coordonnée par le philosophe Raphael Zagury-Orly, se tiendra le jeudi 31 mai 2018. L’événement sera ouvert sur la terrasse de l’Institut français de Tel Aviv boulevard Rothschild par l’ambassadrice de France en Israël, Mme Hélène Le Gal, et l’ambassadeur d’Allemagne en Israël, le Dr. Clemens von Goetze, et se poursuivra par une discussion inaugurale du Pr Lionel Naccache avec le Professeur Michel Revel sur le thème « Cerveau et innovation, ou comment faire du neuf avec du vieux ». Seront également présents lors de cette ouverture, les deux commissaires de la Saison croisée France-Israël, Cécile Caillou-Robert, commissaire de la saison française en Israël, et Emmanuel Halperin, commissaire de la saison israélienne en France et Anne Tallineau, Directrice de l’Institut Français (Paris).

Le public sera alors invité à rejoindre les différents lieux de l’événement où se tiendront des discussions, conférences, panels et lectures autour des grandes thématiques philosophiques actuelles. Jusqu’au bout de la nuit, les participants pourront suivre et profiter gratuitement d’un parcours philosophique et livresque…

Cet événement unique réunira dix-huit philosophes et intellectuels français, allemands et autrichiens, ainsi qu’une philosophe américaine, tous de notoriété internationale et plus de quatre-vingts intellectuels israéliens de renom. A travers des thématiques et des formats divers et variés, ces penseurs débattront et poseront ensemble les questions essentielles qui marquent nos sociétés contemporaines.

Les événements auront lieu simultanément au Centre pour l’Art Contemporain (CCA), dans la librairie Tola’at Sfarim de la rue Mazeh, à la galerie Chelouche, au restaurant La Cantina, au centre Alma, à l’Abraham Hostel, au Pavillon de la Démocratie israélienne sur la Place Rothschild, à l’hôtel Lily and Bloom, au café Rega rue Sheinkin, et à l’espace de co-working Meet in Place – et bien évidemment, épicentre de l’événement, à l’Institut français de Tel Aviv.

Cette année, la nuit de la philosophie se prolongera les 3 et 4 juin par un colloque sur « Mai 68, cinquante ans après : les héritages de la contestation », fruit d’une coopération entre l’Institut français d’Israël, Sciences Po Paris et l’Université de Tel Aviv où il se tiendra. Ce colloque se terminera par une projection du film de Marin Karmitz, « Coup pour coup », le 4 juin à 19h à la cinémathèque de Tel Aviv. Presque documentaire, « Coup pour coup » est le troisième volet d’une trilogie centrée sur le malaise social ressenti dans les entreprises à l’égard du capitalisme mondial dans les années post-mai 68. Réalisé en 1972, le film raconte comment des ouvrières d’une usine textile rendent coup pour coup à l’encontre du patronat qui leur impose des conditions de travail jugées inhumaines. La projection sera suivie d’une discussion avec le réalisateur et distributeur de films Marin Karmitz, Raphael Zagury-Orly, Astrid von Busekist et Joseph Cohen.

Print Friendly

3 Responses to Quatrième Nuit de la philosophie à Tel Aviv

  1. La philosophie – d’après mon expérience de rencontres – est un langage compliqué pour commenter sans futur des faits individuels et sur ete base en tirer des « normes »… Mila, cashrout, chabat voilà une démarche qui signifie à chaque moment et malgré deux millénaires de pogroms… Ouvert à tous qui acceptent le changement vers la civilisation…

  2. Pingback: Quatrième Nuit de la philosophie à Tel Aviv | Coolamnews

  3. Oui, juste la veille de Chavouoth. C’est une opération de déstabilisation mentale. Ils étaient où les philosophes le jour du 6 sivan ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *