Journée de la Nakba: Des dizaines de milliers de Palestiniens se rassemblent près de la frontière de Gaza

Des dizaines de milliers de Palestiniens se sont rassemblés près de la barrière de sécurité à Gaza ce lundi matin avant la cérémonie d’ouverture de l’ambassade américaine à Jérusalem. Ce jour marque aussi pour les palestiniens la journée de la Nakba (en arabe «catastrophe»), terme utilisé par le Hamas et d’autres groupes anti-israéliens dont l’Autorité palestinienne  en référence à l’anniversaire de la déclaration de l’indépendance d’Israël. L’objectif affiché du Hamas, c’est 100 000 émeutiers le long de toute la barrière frontalière avec Israël. Depuis de matin, des affrontements ont éclaté avec les forces de Tsahal déployées dans la région et se sont intensifiés au cours de la journée.  55 personnes ont été tuées et plus de 1800 ont été blessées. C’est le plus lourd bilan depuis l’Opération Bordure Protectrice…

Photo by Abed Rahim Khatib/Flash90

Photo by Abed Rahim Khatib/Flash90

Une grève générale a été déclarée par le Hamas aujourd’hui dans la bande de Gaza pour encourager les résidents à affluer vers la barrière frontalière israélienne. Les manifestants ont brûlé des pneus et lancé des pierres sur les soldats et se sont approchés de la clôture pour essayer de s’infiltrer en territoire israélien. Un quadcoptère de Tsahal a été abattu près de Jabalia. En réponse, les soldats israéliens  ont tiré des grenades à gaz et des coups de semonce sur les manifestants. La plupart des manifestants se sont rassemblés dans la zone nord, près du quartier de Saja’iyya, face au kibboutz Nahal Oz. Les dirigeants du Hamas ont appelé les émeutiers à franchir la barrière de sécurité israélienne le long de la frontière de Gaza et à s’infiltrer en masse en territoire israélien. Un porte-parole de Tsahal a souligné que l’armée agirait contre toute activité terroriste et œuvrerait au maintien de la souveraineté israélienne en empêchant les attaques contre les citoyens et les soldats.

Au moment ou nous écrivons ces lignes, il semblerait que la sécurité israélienne est été contrainte d’ouvrir le feu. Les Palestiniens ont déclaré que 16 émeutiers avaient été tués, dont un âgé de 21 ans à l’est de Khan Younis et un autre homme de 29 ans près de Jabalia, et des centaines de blessés. Les responsables de la sécurité israélienne  s’attendent à ce que ces chiffres augmentent encore à l’approche de la cérémonie d’inauguration de l’ambassade américaine qui doit commencer à 16h00, heure de Jérusalem.

Mise à jour: le bilan à 18h00 est d’au moins 43 personnes tuées et plus de 900 blessées. 

Mise à jour: à 20h00 le bilan est d’au moins 55 personnes tuées et plus de 1800 blessées. C’est le plus lourd bilan depuis l’Opération Bordure Protectrice.

Le travail des membres du Hamas, selon le Shin Bet, consiste à fournir des pneus aux manifestants  dont le job consiste à les brûler, dans le but de créer une fumée épaisse pour permettre aux résidents d’entrer en Israël. Toujours selon le Shin Bet,  les membres actifs du Hamas ont ordre de rester en retrait et de ne pas s’approcher de la clôture pour ne pas être tués ou appréhendés par les forces de sécurité. Car si les manifestants parviennent à faire tomber la barrière, les terroristes du Hamas devraient alors entrer en Israël avec des armes pour mener des attaques terroristes.

Tel-Avivre –

.

.

Print Friendly

2 Responses to Journée de la Nakba: Des dizaines de milliers de Palestiniens se rassemblent près de la frontière de Gaza

  1. « … près de la barrière frontalière… »

    … Il n’y a pas de frontière entre la Bande de Gaza et le reste d’Israël.
    C’est le même pays.
    La Bande de Gaza fait partie d’Israël.
    Ne créez pas un Etat palestinien, pas même dans vos têtes.

    איו גבול ביו עזה לשאר ישראל
    זה אותו ארץ
    עזה היא חלק ישראל
    אל תבנה מדינת פלסטינית אפילו בראש שלכם

    There is no border between the Gaza Strip and the rest of Israel.
    It is the same country.
    The Gaza Strip is a part of Israel.
    Do not create a Palestinian State not even into your head.

  2. Il ne faut pas d’Etat palestinien, la preuve:avoir donner la bande de Gaza a été une grave erreur, c’est devenu un repère de terroristes.
    Jérusalem capital d’Israël depuis toujours, une grande bénédiction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *