Yuval Steinitz: « Si Bashar El-Assad permet à l’Iran d’attaquer Israël depuis la Syrie, ce sera sa fin »

Le dictateur syrien sera tenu pour responsable de toute attaque menée contre Israël depuis le territoire syrien, que ce soit par l’Iran ou par le groupe terroriste du Hezbollah, a confié aujourd’hui au site d’information israélien Ynet, le ministre de l’Energie Yuval Steinitz, également membre du cabinet de sécurité israélien. 

IPhoto by Alex Kolomoisky/POO

IPhoto by Alex Kolomoisky/POO

Dimanche dernier,  le cabinet de sécurité israélien a évoqué d’éventuelles représailles iraniennes imminentes à la suite de l’attaque aérienne attribuée à Israël sur la base aérienne T-4 près de Homs. Le Premier ministre Benjamin Netanyahou a commenté la menace iranienne en début de réunion, déclarant: « Nous sommes déterminés à bloquer l’agression iranienne même si cela signifie un conflit (militaire), mieux vaut maintenant que plus tard. Nous sommes prêts à n’importe quel scénario ».

Alors donc que s’intensifient les menaces de représailles iraniennes contre Israël, le ministre de l’Energie, Yuval Steinitz, membre du gouvernement, a menacé directement le dirigeant syrien, en affirmant que son régime sera renversé s’il continue sur sa lancée. « Assad doit  réaliser qu’il paiera le prix de ses actions « , a-t-il prévenu. « Si Assad continue de permettre à l’Iran de transformer la Syrie en base avancée d’opérations militaires contre nous  » a déclaré Steinitz, » il doit savoir que cela signifiera sa fin ».

Depuis 2012, date du début de la guerre civile syrienne, Israël s’était jusqu’à présent abstenu d’intervenir dans le conflit. Sur les tensions qui pèseront lors de la prochaine rencontre de Netanyahou avec le président Vladimir Poutine à Moscou mercredi prochain,  Yuval Steinitz a expliqué à Ynet que le premier ministre israelien avait « entamé un dialogue sans précédent avec Poutine » et que « la Russie était une grande  puissance  avec laquelle Israël avait beaucoup d’intérêts communs ». «Parfois, nous avons aussi des conflits d’intérêts» a-t-il poursuivi, «mais généralement, nos intérêts convergent et tout le monde doit comprendre que certaines lignes rouges ne doivent pas être dépassées ».

D’autre part, ce matin, en début de réunion hebdomadaire du parti Israel Beiteinu, Avigdor Liberman a déclaré avoir déjà adressé l’amendement pour permettre au Cabinet de sécurité de déclarer la guerre: « Nous devons préserver la possibilité de répondre immédiatement en temps réel » a-t-il dit en expliquant n’avoir  » aucun intérêt à l’escalade », mais « en étant, en même temps, prêt à tout scénario » et en soulignant que « Il n’y a pas de place pour l’hystérie et la panique » et que « même si la situation est complexe avec nombres de défis et de menaces, nous saurons comment faire face à toutes les menaces et comment gérer tous les défis ».

Tel-Avivre –

Print Friendly

10 Responses to Yuval Steinitz: « Si Bashar El-Assad permet à l’Iran d’attaquer Israël depuis la Syrie, ce sera sa fin »

  1. Pingback: 8 soldats chargés de la défense anti-aérienne syrienne tués dans une étrange explosion | Telavivre

  2. Bachar est chiirit il aidera sûrement l’iran

  3. si l’on comprend bien, Netanyahou va prévenir Poutine que la ligne rouge est dépassée par Assad et l’Iran et que rien ne retient plus Israel

  4. Face à la situation actuelle, Israël attend le moment opportun pour réaliser une opération de grande envergure face à l’Iran. Si il n’y avait que le régime de Damas, le problème serait résolu, le programme nucléaire Iranien est sur le point de non retour et l’état hébreu n’a plus d’alternative autres que de détruire ou d’endommager les sites d’enrichissement d’uranium.
    Il s’agit d’une opération de grande envergure qui sera menée prochainement, c’est prèvisible car le l’attente joue en défaveur d’Israël.

  5. Cet homme fait partie des plus respectables et honorables d Israël
    De tels propos sont révélateur de la situation explosive en Syrie et au Liban

    Un iran qui ne voudra pas s en aller
    Il faudra faire le travail sur place avec sang et larmes une fois de plus pour le peuple juif d Israël

    L opportunité pour l UE serai que Israël tue Assad dans un bombardement ou une liquidation
    Ciblée
    C est la première fois en 7 ans qu Israël parle au monde de l élimination de Assad
    La région ..un Liban qui subirait de lourdes pertes et des bombardements massifs
    Une fin du gouvernement du lprécédent ban un nouveau tracé de cartes
    Et la Russie
    Poutine se fera petit ou sera balayé par les USA si il veux garder présence
    Mais un pays démocratique et pacifié lui dira comme déjà le général de Gaule l avais
    Dit aux américains dans 18 mois plus un seul militaire américain sur le sol français

  6. Rien ne se ferai avant la 3 em décade de mai …
    Il y a Jerusalem l ambassade
    Il y aura les soulèvements palestiniens
    Il y aura les prises de position de Erdogan sur Trump veux sortir de L OTAN
    Pour avoir acheté du matériel Russe
    Et pour ses alliances avec l iran de quel côté ira erdogan
    En cas de conflit étendu …
    L Amerique sera aux côté d Israël de Ankara à Beyrouth
    De Damas à Gaza en passant par ramalah et la Cisjordanie avec même queleurs débordements en Jordanie espèrent que SISSI l égyptien saura rester à l écart

  7. Suspens! La tension est au maximum; Assad est prévenu, les iraniens aussi [en plus qu’ils sont nus devant les révélations d’IDF], Putin va l’être demain sur la Place Rouge.
    Tout ce beau monde va devoir rengorger avec rage ses rodomontades et se retenir de provoquer le moindre pet, se contracter les sphincters au maximum.
    A moins de l’envie folle d’un baroud d’honneur qui fera leur perte et autorisera le grand déblayage. Pathétiques européens qui voient leur joujoux cassés et leurs petites affaires foirer.

  8. Ramon' is Ramon' and ramon' is back...à sable

    Manu le tout nu, notre bébé président qu’à pas z’encore fait toutes ses dents est dans l’embarras et dans tous ses z’émois et moi et moi et moi, L’Iran sur laquelle il a fondé tant té tant d’espoirs de commerce, risque d’être renvoyée à l’époque de l’age de fer si l’on laissait Israël le faire, c’est à dire panpan cucul sur les fesse rebondies zé puantes de ces perses persifleurs. Mais c’est du tout bon ça Mister président, c’est bon pour le buisnes, Israël casse, l’iran trépasse, et la France et ses alliés européens tous anti youden passent à la caisse de la reconstruction. Conclusion monsieur le Président je vous fais z’une lèèèèttre que vous lirait peut êêêtre Israël à du bon.

  9. Pingback: Yuval Steinitz: « Si Bashar El-Assad permet à l’Iran d’attaquer Israël depuis la Syrie, ce sera sa fin » | Coolamnews

  10. ON VEUTNOUS FAIRE CROIRE QUE L’OCCUPATION VA BALAYER LA RESISTANCE ALORS QU’ELLE COMPTE SES JOURS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *