8 soldats chargés de la défense anti-aérienne syrienne tués dans une étrange explosion

Une explosion mystérieuse sur une route, contrôlée et sécurisée par le régime d’Assad, a coûté la vie à 8 soldats de la 150ème division de l’armée syrienne, chargés du  système antiaérien S-200, le même qui a intercepté un F-16 israélien en février. Les huit soldats de l’armée syrienne ont été tués alors qu’ils conduisaient une camionnette sur l’autoroute Damas-Suwayda entre les villages d’Al Surah et de Buraq, selon l’agence de presse pro-gouvernementale syrienne Damas Now.

Système antiaérien S-200

Système antiaérien S-200

Les victimes sont des ingénieurs et des soldats chargés d’opérer le système anti-aérien S-200 syrien, qui a abattu un F-16 israélien en février dernier donc certains responsables syriens ont déjà pointé le doigt sur Israël même si d’autres  ont déclaré que des bandes organisées de passeurs pourraient être derrière l’explosion. Les tensions entre Israël et l’Iran sont déjà au plus haut, les deux pays se menaçant ouvertement d’action militaire l’un contre l’autre.

Au cours des dernières années, Israël a attaqué à plusieurs reprises des livraisons d’armes iraniennes au Hezbollah, la plus récente étant l’attaque aérienne qui a coûté la vie à plusieurs militaires syriens et iraniens sur la base aérienne T-4 près de Homs.

Tel-Avivre –

Print Friendly

11 Responses to 8 soldats chargés de la défense anti-aérienne syrienne tués dans une étrange explosion

  1. Ramon' is Ramon' and ramon' is back...à sable

    chaihh, qu’ils crèvent tous ces enfoirés, ces fils du diable ces enfants du démon ces fils de putes, ces enragés de la haine qu’est ce peuple de mahomét tants Qu’ils disparaissent définitivement des écrans radar de l’histoire de l’homme et de l’humanité et celle ci enfin respirera un autre parfum que celui de ces culs toujours mals lavés. Ce qui est disons le sans ambages ni embarras l’apanage des mumus des mumus zé des musulmans. Le problème avec ces trouducs c’est qu’à table ou sur le sol (comme les rats) ils mangent avec les mains ou plus précisément avec la même main avec laquelle ils se sont torchés le cul. Ce qui fait que lorsqu’ils ont fini de déguster un plat, ces cons là si las hélas ne savent même pas faire le distingo olphatiste entre les mêts consommés et l’odeur qui pue et qu’est issue de leurs culs. Questio à quoi reconnait t’on tonton un raton, d’abord à l’odeur ensuite à la puanteur qui s’en dégage Conclusion dégageons les et fissa

  2. Comment peut-on publier une horreur comme celle de ce « Ramon bac à sable »? Ça n’honore pas Telavivre!

    • Ramon' is Ramon' and ramon' is back...à sable

      Hé la Chochotte, s’rais tu pas du genre collabo bobo? c’la n’m’étonn’rait pas.
      car des comme toi on en à vu des tonnes aussi bien durant l’occupation en France que dans les camps en tenue d’kapo, alors tes offuscations et tes remarques à la mord là moi mais pas trop fort, tu t’les carres là oû cela te fera j’en suis sûr le plus grand bien et le plus grand des plaisirs. Allez salut môme et Gourmande avec ça, coquine va.

  3. NISSIM BEN YACOOV

    Un gros animal qui sort de sa grotte est plus évolué que ça…
    J’ai honte d’appartenir à la même ethnie que ça..

  4. Ramon' is Ramon' and ramon' is back...à sable

    Hé dis Momo ch’t’en foutrais moi de gros z’animaux titit Momo, m’enfin quoi, z’avez tous choppé du poltiquement diaréîquement et vomitiv’ment correct à la française ou quoi? z’êtes tous tombés sur la caf’tièrre ma parole, avec les bougnoules faut cogner cogner et cogner encore, et quand t’as fini ma Ninie, cognes et cognes encore. Bon allez salut les nazes, faites de bons gros dodos, mais gaffez grave à vos z’abatits , les crouilles sont partout, et ces cons là n’ont pas dit leurs derniers « maux » hé les Momos.

  5. Ramon
    Tu as un gros problème de langage, le respect tu ne connais pas ? Tu n’es pas passé par la case « Éducation » mon petit..
    Dommage d’avoir des commentaires hors sujets voir polluants et irrespectueux.

    Tu devrais au moins présenter des excuses à MYRIAM, j’ai honte pour toi !

    Recadre toi bien pour tes prochains commentaires, ok ?
    Louis

    • Ramon' is Ramon' and ramon' is back...à sable

      Loulou mon tout petit Loulou, crois moi c’est très rare que j’réponde aux cons ça, les instruit, quand à présenter des excuses, n’y penses pas une seconde, c’est pas l’genre d’la maison. Comme tu vois j’t’ai fais fais une faveur mais n’en abuse pas ma buse, ça n’fait pas parti d’un genre littéraire qui m’amuse.

  6. Laissez Ramon s’exprimer
    sa poesie triviale est divertissante,plus sympathique que les fausses pudeurs de certains il y a du Frederic DARD(san antonio) et beaucoup de vrai dans ce qu’il fait semblant de dire en langue vulgaire

    • Ramon' is Ramon' and ramon' is back...à sable

      Salut Bigoudi, je t’aime fort très fort, tu es à tout jamais mon doudou Bigoudou d’amour. Le fait que tu es accoquiner mon blaze à celui de mon idole incontesté incontestable et de toujours c’est à dire Frédo Dard me comble d’une joie insolente. Quand aux pisse froids, je me délecte tous les jours sur tous les réseaux de leur gratouiller jour et nuit le gratouilleur, et comme qui dirait Colluche je me mâââre, étonnant non?. Je te parie un max de Bigoudis à turbines et à vapeur qu’aucun de ces bas d’plafond n’a jamais lu un chapitre que dis-je une ligne de la prose poètico aigre douce et secouante de mon maître à penser Frédéric Dard. Des z’incultes qu’on vous dis, et râleurs de surcroît comme le sont général’ment nos belles z’âmes z’offusquées et comme dit Zemmour cette merveilleuse et courageuse sentinelle éveillée, ces cons là font hélas du chocage universel leur fond de sauce et fond de commerce. Saloutépaché mi amigo

  7. BRAVO RAMON CONTINUE

  8. je demande au monsieur chargé de cette page à telavivre de bien vouloir gommer mon nom de ce site, je ne veux plus participer aux commentaires ni avoir rien à faire , je veux plus voir mon nom figurer sur ce journal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *