Pour la première fois le championnat d’Europe de Judo se tiendra à Tel-Aviv à partir de demain jeudi 26 avril et jusqu’au samedi 28. Attention, depuis les Jeux Olympiques de Rio, les israéliens excellent sur le tatami….

Le Premier ministre israélien Sara Netanyahu et son épouse Sara et le ministre de la Culture Miri Regev posent pour une photo avec Ori Sasson et Yarden Gerbi, médaillés olympiques israéliens de judo, lors d'une réunion avec la délégation israélienne de judo pour les Jeux olympiques de 2016 à Rio. à Jérusalem le 17 août 2016. Photo par Amit Shabi / POOL
Le Premier ministre israélien et Sara Netanyahou  son épouse  ainsi que la ministre de la Culture Miri Regev posent pour une photo avec Ori Sasson et Yarden Gerbi, médaillés  israéliens de judo des Jeux olympiques de 2016 à Rio,Photo par Amit Shabi / POOL

Numéro deux en terme de popularité derrière le Foot et le Basket, le Judo est redevenu à la mode en Israël et pour cause, l’Etat Hébreu qui a remporté neuf médailles  dans toute son histoire aux Jeux olympiques, en a obtenu cinq en Judo. Rappelez-vous, Or Sasson, le géant israélien qui « boxe’ dans la catégorie Poids-lourd, dont le nom semble prédestiné, a failli envoyer au tapis Teddy Riner en demi-finale  aux Jeux de Rio en 2016. Mené au score, le Français, finira par marquer et ainsi effacer les rêves de l’Israélien qui obtiendra finalement une médaille de  bronze.

Mais Teddy Riner, le monstre-sacré, champion du monde pour la dixième fois mi-novembre dernier, n’a repris l’entraînement qu’il y a un mois et ne sera pas présent pour  l’échéance européenne de Tel Aviv. Le Samson israélien devrait donc avoir toutes ses chances. D’ailleurs, Teddy Riner devrait zapper aussi les deux prochains Championnats du monde en 2018 à Bakou et en 2019 à Tokyo avant les Jeux Olympiques de 2020 également au Japon. Le double champion olympique des poids lourds (+100 kg) a opté pour «une année off, une année de liberté, pas de Championnats d’Europe, pas de Championnats du monde» mais un maintien dans l’entraînement», a expliqué son entraîneur à l’Insep Franck Chambily.

Côté dames, on se souvient aussi de l’israélienne Yarden Gerbi chez les femmes de moins de 63 kilos qui avait obtenu le bronze aux Jeux de Rio. Sa victoire à Tel-Aviv ne sera pas facile car elle devra affronter la française Clarisse Agbegnenou, vice-championne olympique 2016 et sacrée championne du monde l’année dernière, qui sera l’une des chefs de file de l’équipe de France aux Championnats d’Europe de Tel-Aviv.

Tel-Avivre –

Print Friendly, PDF & Email

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here