Le président hondurien ne participera pas à la cérémonie des 70 ans de l’Etat d’Israël

Le président hondurien Juan Orlando Hernandez n’allumera pas le flambeau lors du 70 ème anniversaire de l’indépendance d’Israël, ont indiqué lundi des responsables du ministère des Affaires étrangères…

Juan Orlando Hernandez.

La semaine dernière, Hernández avait pourtant confirmé sa présence aux célébrations sur le Mont Herzl des 70 ans de l’Etat d’Israël se réjouissant de l’honneur d’allumer l’un des douze flambeaux lors de la cérémonie. Mais depuis, cette prorogative a été vivement mise à mal, à la fois par certains médias et politiques israéliens qui accusent le président hondurien de violer les droits de l’Homme dans son pays, mais aussi par certains dirigeants de la Knesset qui s’y opposaient car la présence du président hondurien fournissait un alibi à la présence de Netanyahou à la cérémonie.

Certaines personnalités politiques avaient applaudi la décision de Juan Orlando Hernandez comme la ministre israélienne de la Culture et des Sports, Miri Regev qui s’était exclamée en espagnol « Bienvenido presidente alors que d’autres comme Tamar Zandberg la nouvelle présidente du Meretz estimaient qu’il s’agissait d’une « décision scandaleuse qui légitime un président responsable de violations flagrantes des droits de l’Homme dans son pays ». Mais en plus. d’autres  critiques avaient également émanées d’anciens diplomates israéliens et députés de la Knesset qui s’opposaient à la présence de Juan Orlando Hernandez parce qu’elle légitimait celle de Netanyahou au coté du président Rivlin. En effet, selon le protocole, la présence d’un président étranger lors d’une cérémonie officielle de l’Etat oblige la présence du Premier ministre.

Le président hondurien Juan Orlando Hernandez s’est rendu plusieurs fois en Israël et les deux pays ont signé ces dernières années une série d’accords bilatéraux dans divers domaines, notamment la sécurité, l’eau et le développement agricole. « Tant que je serais président, le Honduras se tiendra aux côtés d’Israël », a déclaré le président dans le passé. En décembre dernier, le Honduras avait été l’un des seuls pays à avoir voté aux cotés d’Israël aux Nations Unies face à un texte qui condamnait la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël par les américains.

Tel-Avivre 

Print Friendly

6 Responses to Le président hondurien ne participera pas à la cérémonie des 70 ans de l’Etat d’Israël

  1. Pingback: Le président hondurien ne participera pas à la cérémonie des 70 ans de l’Etat d’Israël | Coolamnews

  2. Les Bobos ne ratent aucune occasion de jouer contre Israël, au foot-ball les équipes sont munies de maillots de couleurs différentes.

    Si un joueur joue contre son camp, l’entraineur le rappelle en touche, en politique, il n’en est rien, si la gauche tire contre la droite, elle est dans son plein droit, elle est soutenue par les médias de la bien pensance.

    Et au nom de la démocratie, la droite laisse faire. La réciproque n’est pas vraie.

  3. Pingback: Le parlement du Honduras a voté OUI au transfert de son ambassade de Tel Aviv à Jérusalem | Telavivre

  4. C’est quoi cette connerie!? Qui sont ces diplomates israéliens!? QUE FAIT BIBI DANS CETTE AFFAIRE!? IL N’A RIEN À DIRE!?

    Quand je dis que les pires ennemis d’Israël se trouvent sur son sol!

  5. Et après on s’étonne de la recrudescence de l’antisémitisme des années trente!

  6. Pingback: Le parlement du Honduras a voté OUI au transfert de son ambassade de Tel Aviv à Jérusalem | Coolamnews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *