[Vidéo] Un autobus bourré d’enfants détruit par les flammes : Plus de peur que de mal

Et l’on peut se féliciter d’avoir eu beaucoup de chance que tout se soit bien terminé puisque l’on ne déplore aucun blessé. Les images d’un autobus en flammes alors que votre enfant est encore à l‘intérieur de l’habitacle n’a rien de bien rassurant. Que s’est-il passé ?

screen shot.

En fait, un bus israélien transportant des écoliers a pris feu spontanément, hier, dimanche, à Lehavim Junction, dans le sud d’Israël, près de la ville bédouine de Rahat alors que les enfants rentraient de leur école située dans la ville d’Eshel Hanasi.

.

.

Les causes de l’incendie ne sont pas élucidées pour le moment. Juste un constat de bon sens signale que le moteur serait en cause, : Il aurait commencé à chauffer plus que de raison, provoquant un incendie.

.

.

Un petit écolier témoigne : « La fumée a commencé à sortir de l’arrière du bus quand nous sommes arrivés à Lehavim Junction. Ils nous ont dit de descendre du bus immédiatement avant que le feu ne se propage.  »
Voilà qui semble très raisonnable. Ce qui fut fait dans le calme le plus absolu. Les pompiers et les équipes de secours envoyés sur les lieux de l’incendie sont repartis satisfaits : Pour une fois….Tout est bien qui finit bien.

par Bely Landerer pour Tel-Avivre –

Source israelnationalnews.com

Print Friendly

2 Responses to [Vidéo] Un autobus bourré d’enfants détruit par les flammes : Plus de peur que de mal

  1. TODA RABA HKBH ! UN GRAND DRAME ÉVITÉ BAROUKH HACHEM !

  2. Et pour quelle raison, ce moteur commence à chauffer plus que de raison?
    Les raisons nous seront-elles communiquées ultérieurement? J’admets qu’Ha Chem y soit pour quelque chose das ce sauvetage d’enfants, pais sûrement pas pour le moteur quio s’enflamme « tout seul »
    Il y a des accidents qui se perdent, très dangereux dont on a tendance à imputer la cause à une mauvaise conduite des conducteurs; une voiture qui s’emballe, par exemple, comme cela, sans raison sinon que le conducteur a dû confondre les pédales de frein et d’accélerateur…lle est belle l’histoire!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *