Affaire 4000: Nir Hefetz balance à la police 4 hauts responsables du Likoud dont 2 ministres encore en exercice

Nir Hefetz, ancien conseiller du Premier ministre pour les médias de 2014 à 2017, en garde à vue pendant quinze jours puis en résidence surveillée, a conclu le 5 mars dernier  un accord avec les enquêteurs de l’affaire Bezeq (affaire 4000) pour devenir témoin d’Etat en échange d’une immunité totale et de l’abandon de toutes les poursuites contre lui. Alors que tous s’attendait à ce que Nir Hefetz incrimine d’emblée Benjamin Netanyahou, celui-ci  a fourni aujourd’hui à la police des preuves contre quatre hauts responsables du Likoud, dont deux députés et deux ministres en exercice, dont les identités n’ont pas encore été révélées, qui seraient impliqués dans des conflits d’intérêts, de l’abus de pouvoir et du népotisme, a rapporté Ynet.

Photo by Flash90

Photo by Flash90

D’après Ynet, Nir Hefetz a fourni à la police des informations sur des négociations secrètes menées par deux ministres et deux députés dans les domaines de l’immobilier, de la régulation du système de santé et de la protection de l’environnement. Le compte rendu complet des déclarations de Nir Hefetz sera remis au procureur général Avichai Mandelblit qui décidera alors s’il ouvre une enquête criminelle contre les quatre fonctionnaires.

Hier, le premier ministre israélien a accusé la police de faire pression sur les témoins avec l’intention de le «salir», dans une vidéo publiée sur sa page Facebook. «Quand il y a quelque chose, pas besoin de témoin d’État et quand il n’y a rien même 1000 témoins n’aideront en rien» a écrit Netanyahou avant de poursuivre :«Ils vont continuer ce qu’ils font et moi je continuerai mon action historique pour le bien de l’État d’Israël ».

Tel-Avivre

Print Friendly

12 Responses to Affaire 4000: Nir Hefetz balance à la police 4 hauts responsables du Likoud dont 2 ministres encore en exercice

  1. Comment un 1er ministre d’Israël peut il stigmatiser la police dont il est garant ? Notre police nous protège tous les jours, c’est une honte pour un responsable politique de trainer dans la boue la police, c’est inédit dans l’histoire d’Israël !!!

    • Il mettent bien en prison sans aucune vergogne un soldat qui a tué un tueur de Juif alors après ça ils peuvent tout faire sans retenue.

      • Exact!

        Celui qui a laissé ce commentaire lit trop Eretz et, sûrement, un gauchiste!

        Laissez le Premier Ministre faire son travail! Grâce à lui, beaucoup de pays commencent à comprendre que l’antisémitisme des années 2000 israélien, est la recrudescence de son frère jumeau des années 30!

        HONTE À CES JUIFS!

  2. Pingback: Affaire 4000: Nir Hefetz balance à la police 4 hauts responsables du Likoud dont 2 ministres encore en exercice | Coolamnews

  3. Et l insistance de la police qui trouve tous les jours une affaire nouvelle . Exactement la technique employée en France
    dans l’affaire Fillion qui a été éliminé .il semble que ce soient les mêmes qui agissent dans l ombre . Ils n ont pas réussi avec Trump , ils veulent faire tomber Netanyahu . Il semble que leurs ressources financières soient inépuisables .

  4. C’est surtout cet acharnement de la police qui est une honte. Qu »ils fassent leur enquête correctement sans ce déballage médiatique qui n’apporte rien, n’enlève rien à la présomption d’innocence de Nataniayou jusqu’à que des preuves flagrantes permettent de l’inculper.
    La France n’est pas plus vertueuse mais contrairement à Israël ou le chômage est a moins de 4%, celui de la france flirte avec les 10%

  5. Il y a une loi qui interdit tout déballage médiatique en cours d’enquête. Pourquoi elle est systématiquement non-respectée ?

  6. Honte à ce zélote judas trahison menteur tu ne sauvera pas ta peau tu finira en prison tu ment à vue de nez
    Et la police va d élucubration en élucubration
    Honte à son chef …
    Démission!!!

  7. Comment peut-il balancer deux ministres et deux députés pour se sortir d’affaire et obtenir une immunité totale sans même être torturé ? !
    Quelle lopette. Il peut se loger une balle dans la tête s’il lui reste un peu d’honneur.
    Ou il en avait gros à se reprocher alors il dénonce les amis ? Il a raison de baisser la tête… Il pourra la baisser pour le restant de ses jours.

  8. Pingback: Affaire Bezeq: les Netanyahou et leur fils Yair, de nouveau interrogés par la police | Telavivre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *