Yoni Chetboun veut révolutionner le modèle de gestion de Netanya en s’inspirant du modèle parisien

Yoni Chetboun, candidat au poste de maire de Netanya, a lancé un programme innovant pour gérer la ville intitulé « une mairie de proximité au service des habitants ». Ce programme a été rédigé à la suite d’une série de réunions menées ces derniers mois avec les habitants de la ville.

« Il est temps de révolutionner le système municipal et de donner un service efficace et de proximité aux habitants de notre ville »

« Il est temps de révolutionner le système municipal et de donner un service efficace et de proximité aux habitants de notre ville »

La concertation a mené à une constatation simple : il y a une centralisation excessive dans la gestion de la ville qui entraîne de sérieuses lacunes dans l’accessibilité au service pour les résidents. « Netanya est aujourd’hui gérée par une méthode centralisée, ancienne et inefficace qui nuit finalement aux habitants de la ville » a confié Yoni Chetboun. Par conséquent, après une étude approfondie auprès d’experts, Yoni Chetboun et son équipe se sont inspirés de plusieurs modèles de gestion municipale qui existent en Israël et dans le monde, notamment le modèle parisien, pour élaborer un nouveau système de gestion pour Netanya : la ville sera divisée en 7 arrondissements. Dans chaque arrondissement, il y aura une mairie d’arrondissement et dans chacune, un représentant qui parle français. Dans chaque mairie d’arrondissement, un directeur et des employés issus de tous les services municipaux (culture, éducation, affaires sociales, propreté, service financier – Arnouna – …) fourniront un service de proximité continu aux résidents de cet arrondissement.
Selon Yoni Chetboun, « le problème qui dérange le plus les résidents est le faible niveau de services de la municipalité. Grâce à cette nouvelle gestion plus efficace, il n’y aura plus d’entrepreneurs en infrastructure qui travaillent des mois sans supervision. Tout sera contrôlé par le directeur de l’arrondissement qui vérifiera que les projets soient effectués en temps et en heure et m’informera des avancées. Je ne laisserai plus les combines diriger notre ville ».
Dans ce projet, le directeur d’arrondissement aura un rôle central, recevra les pouvoirs, les ressources et le budget nécessaires pour agir efficacement dans son domaine et sera en liaison permanente avec la mairie centrale. Parmi ses nombreuses tâches :
– organiser des « jours de service pour le résident » sur des sujets pertinents comme l’éducation par exemple. Lors de ces journées, tous les acteurs liés au thème du jour seront présents à la mairie d’arrondissement pour répondre aux questions des habitants ;
– siéger chaque mois en conseil d’arrondissement avec les responsables de chaque service municipal de la mairie d’arrondissement pour contrôler leur travail et ce, en concertation avec les habitants de l’arrondissement : « Un maire fort n’a pas peur de décentraliser et de diriger la ville en collaboration avec ses habitants », a expliqué Yoni Chetboun avant d’ajouter: « Je m’engage à opérer cette révolution sans budget supplémentaire et avec les employés municipaux déjà en fonction ».

.

.

Netanya compte 243 000 habitants et devrait atteindre 350 000 dans les années à venir. Rien que la partie sud de la ville compte environ 74 000 habitants, une population égale à celle de Raanana. Cela illustre plus que toute autre chose le besoin d’un nouveau plan stratégique basé sur la décentralisation et la division en arrondissements.

Print Friendly

8 Responses to Yoni Chetboun veut révolutionner le modèle de gestion de Netanya en s’inspirant du modèle parisien

  1. Bravo!
    Ainsi soit fait!
    Mazal tov!

  2. Ce serait intéressant de savoir ce qui a été trouvé positif dans l’exemple parisien, car nous y voyons, en tant que parisiens beaucoup de défauts, surtout quand les élus d’un arrondissement ne sont pas de la même tendance que la maire de Paris.

    • Rivka, porte parole de Yoni Chetboun

      Bonjour, Yoni Chetboun s’est inspiré de plusieurs modèles de gestion, il a pris dans chacun ce qui était le mieux en matière d’efficacité. Le modèle de Paris est intéressant au niveau du decoupage par arrondissements qui permet de proposer des services de proximité aux habitants. Ça évite que tout soit centralisé et qu’il y ait une attente de 3h pour faire le moindre papier puisqu’il n’y a qu’un bureau pour toute la ville. Mais Yoni ne veut pas imiter le systeme parisien dans son intégralité : il parle de directeur pour chaque arrondissement et non de maires d’arrondissement élus justement pour éviter les problèmes politiques qu’on connaît à Paris. Chaque directeur travaillera en collaboration permanente avec Yoni Chetboun qui supervisera le travail de chaque directeur d’arrondissement pour être sûr de proposer aux habitants le service le plus efficace.

  3. Qu il commence à supprimer les poubelles à ordures dans la rue que chaque immeuble les installes chez lui je suis à bd Nitza c est tellement sales avec c est poubelles

  4. A-t-il une solution pour les crottes de chiens qui inondent les trottoirs de Netanya?????? Les habitants de la ville sont obligés de faire du slalom dans les rues car il n’y a pas un coin non infesté par ces crottes !!!!!!! C’est honteux compte tenu de la somme élevée de la taxe d’habitation que les gens payent, et la mairie refusent de faire nettoyer les trottoirs ou de donner des amendes à ceux qui ont des chiens!!!!

  5. La mairie de proximité doit se faire avec de TOUTES NOUVELLES équipes souriantes, accueillantes et sympathiques et non avec des personnes ANTIPATHIQUES là depuis des années assises à ne rien faire dans les bureaux!!!!!!

  6. Que M. chetboun pense aux pensionnaires qui sont très nombreux à netanya , qui ont opté s’installer dans le centre ville et qui se retrouvent sans:
    – une piscine au centre! Pas besoin d’aller jusqu’à la zone industrielle !
    – un cinema au centre! Pas besoin d’aller jusqu’à la zone industrielle
    – un théâtre moderne qui puisse leur donner envie de s’y abonner
    M. Chetboun, n’oubliez pas que les seniors ont préféré s’installer dans le centre pour être à proximité de tout et pour ne pas prendre la voiture vu la Circulation monstrueuse. Alors, aidez les à mieux profiter de leur retraite au lieu de passer des heures au café.

  7. Bonjour, Monsieur.
    -Il n’y a aucunes piscines municipales à Netanya.
    Pas de maitres nageurs, donc, pour initier les enfants à la natation et permettre aussi aux résidents adultes de venir y nager.
    Toutes les autres grandes villes d’Israël en sont dotées.
    -A quand la fin des vélos électiques sur les trottoirs?
    Sans parler des voiturettes électriques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *