Nir Hefetz, l’ex-confident de Benjamin Netanyahou, décrit un chef de l’Etat en permanence influencé par son fils Yair et par sa femme Sarah

Nir Hefetz, ancien conseiller des médias auprès du Premier ministre Benjamin Netanyahou de 2014 à 2017, qui a signé hier un accord pour témoigner contre le premier ministre en échange d’une immunité totale et de l’abandon de toutes les poursuites contre lui, a déclaré à la police que  Netanyahou était sans cesse influencé par sa femme et son fils…

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et Nir Hefetz arrivent à la réunion hebdomadaire du cabinet tenue au cabinet du Premier ministre à Jérusalem. Dimanche 13 décembre 2009. Photo de Yossi Zamir / Flash 90

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et Nir Hefetz arrivent à la réunion hebdomadaire du cabinet tenue au cabinet du Premier ministre à Jérusalem. Dimanche 13 décembre 2009.
Photo de Yossi Zamir / Flash 90

Nir Hefetz prétend, en autres, que les crises survenues fin juillet 2017, quelques mois seulement avant qu’il ne quitte son poste de porte-parole de la famille Netanyahou, comme la crise du Mont du Temple déclenchée par les détecteurs de métaux ou encore la crise avec la Jordanie après la fusillade à l’ambassade d’Israël à Amman, sont les conséquences de décisions inappropriées prises par Benjamin Netanyahou sous l’influence trop forte de son fils aîné  Yair et de son épouse Sarah.

Ainsi rapporte Ynet, Nir Hefetz aurait déclaré que Netanyahou avait coutume de rester sans réaction, devant les emportements de son épouse Sarah et de son fils aîné Yair: «Nous étions assis  dans le salon, et soudain Sarah hurlait en présence de Bibi » raconte Hefetz. «Pourquoi toutes ces histoires et toutes ces photos aussi peu flatteuses sont-elles publiées sur Walla! News? » demandait-elle en criant, « après tout ce que nous leur avons donné?« .

« Bibi restait là et ne disait rien» a rapporté Nir Hefetz à ses proches collaborateurs avant d’ajouter : « Bibi, influencé par son fils Yair, a prouvé plus d’une fois son manque de responsabilité nationale en prenant des décisions qui ont nui aux intérêts nationaux et à la sécurité de l’Etat« .

« J’ai compris que l’ère Bibi touchait à sa fin et qu’il serait inculpé avec moi ou sans moi« , a fini par conclure Hefetz expliquant pourquoi il était devenu un témoin d’Etat.

Une déclaration du bureau du Premier ministre a répondu aux allegations du nouveau témoin de l’Etat: « Les commentaires de Nir Hefetz concernant Sarah et Yair Netanyahou sont absurdes, cela fait plus de 7 ans que Nir Hefetz est totalement exclu de tout renseignement, information diplomatique ou de sécurité et de toute prise de décision sur ces questions. Par conséquent, ses propos  sont sans fondement« .

Nir Hefetz, devenu depuis hier un nouveau témoin d’Etat, témoignera contre Netanyahou et rejoint ainsi deux autres personnalités, ex-proches du premier ministre, qui se sont également retournés contre lui: l’ancien chef de cabinet de Netanyahou, Ari Harow, et le directeur général (suspendu jusqu’à nouvel ordre) du ministère des Communications, Shlomo Filber.

En réaction, les proches Netanyahou ont déclaré: « Lorsqu’il y a quelque chose, il n’y a  même pas besoin d’un seul témoin d’état mais s’il n’y a rien, même mille témoins  d’état ne suffiront pas. Les témoins sont la meilleure preuve qu’il n’y a rien et qu’il n’y aura rien« .

Yair Netanyahou devrait être entendu prochainement par la police dans le cadre de  « l’affaire 4000 », ont rapporté hier les médias israéliens. Sarah, pour sa part, a été interrogée vendredi dernier dans les locaux de l’unité de police anti-corruption Lahav 433 à Lod sur la même affaire 4000.

Tel-Avivre source Ynet –

 

Print Friendly

8 Responses to Nir Hefetz, l’ex-confident de Benjamin Netanyahou, décrit un chef de l’Etat en permanence influencé par son fils Yair et par sa femme Sarah

  1. Répugnant, le sale type.
    Il ne songe pas que Hakadosh Baruch Hu le jugera pour ser mensonges et ses trahisons.

  2. intéressant de voir comment fonctionne l’appareil d’Etat.
    Pour ce qui est des femmes; ce n’est pas un scoop! depuis des siècles, on sait que la politique européenne par exemple a été influencée par les femmes, maîtresses ou favorites des rois, dans l’alcove…

  3. Pingback: Nir Hefetz, l’ex-confident de Benjamin Netanyahou, décrit un chef de l’Etat en permanence influencé par son fils Yair et par sa femme Sarah | Coolamnews

  4. Quelle honte ! On se demande comment
    Bibi N atanyaou fait quand il est seul avec
    Poutine en entretien sans sa femme et son fils ?
    Et pour les portiques , n’y a t il pas de ministres
    De la Sécurité ou de l’armée pour donner son avis ?
    C’est Sarah qui décide????
    Ça devient complètement ridicule.

  5. et pendant ce temps-là les 591 pesticides permis en israël dans votre assiette vous ruinent la vie en silence.
    le ministère de l’agriculture autorise des pesticides bannis en Europe et ailleurs, comme l’Atrazine, le DDT etc..
    ne vous étonnez pas de voir que le taux de contamination des terres agricoles et de lymphome (cancer) soit le plus fort dans le pays du lait et du miel.
    entre deux scandales de cigares et de sous-marins, prenez le temps de lire les rapports que le CBS (bureau central des statistiques) veut bien publier en y racontant des mensonges de hautes volées.

    depuis 70 ans nous sommes dirigés par des incompétants et des assassins ou l’inverse. bon appétit

  6. Donc la succession est bien assurée quand Bibi sentira le moment de sa retraite et si fils sera alors influencé par le père. Il saura de quinze entourer😊😅

  7. Pingback: Affaire Bezeq: les Netanyahou et leur fils Yair, de nouveau interrogés par la police | Telavivre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *