Agression à la sortie de la synagogue de Montmagny (Val-d’Oise): pas de caractère antisémite retenu

Mercredi dernier, un jeune Juif portant une kippa de 14 ans a été violemment agressé à la sortie de la synagogue de Montmagny dans le Val-d’Oise pendant la fête de Pourim. Quatre mineurs ont été mis en examen mais la religion de la victime n’a pas été retenue comme circonstance aggravante, a-t-on appris samedi auprès du parquet de Pontoise…

syna.

Les quatre agresseurs mineurs, âgés de 14 à 15 ans, ont été mis en examen vendredi soir pour violences avec circonstances aggravantes, primo: le fait que les violences aient été commises « en réunion », et secondo, commises aux abords d’un établissement scolaire (la synagogue étant un centre culturel et cultuel hébergeant une école.

Mais contrairement aux demandes du parquet de Pontoise, le juge des enfants n’a pas retenu la circonstance aggravante de violences commises en raison de la religion de la victime. Les quatre jeunes qui ont été placés sous liberté surveillée, sont accusés d’avoir agressé le jeune garçon de 14 ans vers 20H00 mercredi, à la sortie d’un office où était célébrée la fête de Pourim.

La victime avait relaté avoir eu une première altercation dans un parc voisin de la synagogue, vers 18 h, alors qu’il jetait des pétards en compagnie de son frère et de sa sœur pour feter Pourim. Un groupe de huit jeunes l’auraient alors traité de « sale juif ». Deux heures plus tard, alors qu’il avait quitté la synagogue avant sa famille, il aurait été encerclé par une dizaine de jeunes qui lui auraient donné des coups, notamment avec une branche d’arbre, cassé ses lunettes et volé sa kippa tout en proférant des insultes antisémites, selon une source proche de l’enquête.

L’adolescent s’est vu prescrire deux jours d’incapacité totale de travail (d’école).

Pour  le rabbin de la communauté Michael Sitbon, même si le jeune adolescent s’est entendu être traité de « sale Juif », qu’il s’est fait ensuite encerclé par une dizaine de jeunes qui lui auraient donné des coups devant la synagogue et lui aurait volé sa kippa…« ce n’est qu’une bagarre de jeunes » a-t-il commenté à la radio.

Tel-Avivre –

 

 

Print Friendly

7 Responses to Agression à la sortie de la synagogue de Montmagny (Val-d’Oise): pas de caractère antisémite retenu

  1. bonjour

    Ce rabbin est un abruti est il lui meme parent il
    n y a que lorsque l on est parents que l on peut
    ressentir autre chose lorsque l on touche a un de
    de nos enfants.

    Ce n est pas mon enfant je ne le connais pas msis
    quand j ai entendu ca je suis restee cassee

    Ce qui veut dire on travail on paie nos impots
    on se fait agresser et personne ne bouge c est
    vraiment ahurissant dans cette france

  2. Putain ces rabbins, ils. Me rendent folle avec leur volonté d’apa !!!! 😡😤🙄😬

  3. Et rabbin de France silence radio

  4. Irresponsable ce rabbin, adepte du slogan « pas de vague, pas d’amalgame… » combien de fois seriné par des responsables de tous bords pour tenter de calmer le jeu. Or la réalité est tout autre…Ce Monsieur devrait être démis de ses fonctions

  5. Kol Israël michpaha

    La bagarre n’est pas d’origine antisémite, mais les propos sont totalement antisémites. Si dans une bagarre quelqu’un avait lâché sale négro, sale bougnoule ou sale pédé, les réactions auraient été immédiates!!!! Je suis écoeuré. Monsieur le rabbin, vous desservez notre communauté, qui vous rejette. Tirez-en les conséquences, et partez

  6. Pingback: Agression à la sortie de la synagogue de Montmagny (Val-d’Oise): pas de caractère antisémite retenu | Coolamnews

  7. Encore un peu plus de déni et de lâcheté, qui plus est de la part d’un leader de kehila. Bientôt il y aura des pogroms à caractère antisémite non retenu dans ce pays de dhimmis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *