La Juge en charge de l’affaire 4000 suspendue jusqu’à une audience disciplinaire

Mardi, Eliezer Rivlin le médiateur du ministère de la Justice (juge à la retraite de la Cour Suprême), a annoncé que la juge Poznansky-Katz en charge de l’affaire de corruption présumée Bezeq ferait l’objet de mesures disciplinaires mais il a ajouté qu’aucune accusation criminelle ne serait portée contre elle. La ministre de la Justice, Ayelet Shaked et la juge en chef de la Cour Suprême, Esther Hayut ont accepté  aujourd’hui la recommandation faite par le médiateur Eliezer Rivlin. 

La ministre de la Justice, Ayelet Shaked Photo by Yonatan Sindel/Flash90

La ministre de la Justice, Ayelet Shaked Photo by Yonatan Sindel/Flash90

La juge Ronit Poznanski-Katz sera suspendue de son poste de juge de la cour de Tel Aviv jusqu’à son audition devant le tribunal disciplinaire pour ses échanges Whatsapp inconvenants avec Eran Shacham-Shavit, l’avocat représentant l’Autorité israélienne de régulation des marchés financiers, concernant les décisions de renvoi dans l’affaire Bezeq, également appelée affaire 4000. La suspension a été annoncée mercredi matin par le ministre de la Justice Ayelet Shaked et la juge en chef de la Cour Suprême, Esther Hayut.

Eliezer Rivlin a noté dans son rapport que «les contacts directs entre l’enquêteur représentant l’Autorité israélienne de régulation des marchés financiers et la juge supervisant le dossier ont duré plusieurs jours».  « La relation entre les deux qui a commencé par une simple coordination logistique est vite devenue un échange inapproprié« , a-t-il dit, précisant dans son rapport que l’échange de messages Whats app constituait « une proximité injustifiable entre un justiciable et un juge« . Cependant, « Il n’y a eu aucune erreur judiciaire ou conspiration entre l’accusation et le tribunal« , a-t-il conclu.

L’audience disciplinaire peut donner lieu à un acquittement ou à une recommandation de révocation du juge. Dans ce dernier cas, le comité de sélection judiciaire sera convoqué pour discuter du licenciement de la juge.

Tel-Avivre –

Print Friendly

4 Responses to La Juge en charge de l’affaire 4000 suspendue jusqu’à une audience disciplinaire

  1. Ça ne change en rien l’instruction ni le fonds de l’affaire 4000. Mme Shaked n’a pas la main sur les juges qui sont indépendants dans leurs travail elle a bien sûr une proposition de pouvoir disciplinaire mais ça s’arrête là C’est la cour suprême qui décide.

  2. Le corporatisme régnant là bas comme ici ,tout sera fait par les juges gauchistes pour protéger l’un des leurs . Déjà on ne parle plus des instructions précises visant à incriminer Nethanyaou données par l’avocat au juge en question .Rien que cette collusion devrait justifier de la révocation de ce magistrat.La Gauche est bien le cancer de l’humanité là bas comme ici et partout ailleurs

  3. Pingback: La Juge en charge de l’affaire 4000 suspendue jusqu’à une audience disciplinaire | Coolamnews

  4. Benjamin Djébali

    LA GAUCHE EN ISRAEL COMME PARTOUT DANS LE MONDE EST UN FLEAU.
    POUR PROMOUVOIR LEURS IDEES , ILS RECULENT DEVANT AUCUNE BASSESSE, FAIRE AINSI L’APOLOGIE DE LEUR IDEES ET LEUR DOCTRINES.
    POUR ABOUTIR, ILS SONT PRETS A METTRE EN DANGER TOUTES LES SOCIETES OCCIDENTALES.
    ILS REFUSENT DE COMPRENDRE QUE LE TERRORISME ISLAMIQUE DONC MUSULMAN EST LE MEME QU’EN ISRAEL.
    BIEN SUR LE TERRORISME EN ISRAEL N’EXISTE PAS EN RAISON D’UN CONFLIT TERRITORIAL MAIS SURTOUT ET D’ABORD POUR DES RAISONS IDEOLOGIQUES.
    ËTRE AINSI UN BON MUSULMAN COMME IL EST PRESCRIT DANS LE CORAN.
    TOUS LES ACTES TERRORISTES QUI NOUS MENACENT SONT PROMUS PAR LES MEMES PAYS ET EN PARTICULIERS AUJOURD’HUI L’IRAN ET LE QUATAR.
    ENFIN QUE FAUT-IL FAIRE POUR LEUR FAIRE COMPRENDRE? ILS FONCTIONNENT TOUS DANS UNE MEME IDEOLOGIE MALGRE L’ECHEC PATENT DU COMMUNISME DANS LE MONDE.
    ISRAEL EST CONFRONTE A L’OPPOSITION DE L’OCCIDENT A CAUSE ET SURTOUT DES MEDIAS QUI ONT UN ENORME POUVOIR HELAS, TOUJOURS GAUCHISTE, EVIDEMMENT
    BENJAMIN DJEBALI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *