Nouveau rebondissement dans l’enquête 4000: la juge et l’avocat, soupçonnés d’entente illicite, ont été retirés de l’affaire

C’est à la limite du scandale juridique: la chaîne israélienne Channel 10 a révélé hier soir une série de messages WhatsApp échangés entre la juge Ronit Poznansky-Katz chargée de la nouvelle affaire de corruption présumée Bezeq et Eran Shavit, l’avocat représentant l’Autorité israélienne de régulation des marchés financiers (ISA). Les messages WhatsApp concernent les prolongations des durées de mise en examen des suspects arrêtés dans le cadre de l’enquête 4000. En résumé, les messages Whatsapp indiquent que c’est l’avocat qui décide (et pas la juge) de la durée de mise en examen des suspects!!! 

Suite à ces révélations, le tribunal de première instance de Tel Aviv a ordonné que la juge Poznansky-Katz soit retirée de l’affaire….

Photo by Hadas Parush/Flash90

Photo by Hadas Parush/Flash90

Le ministre de la Sécurité publique, le député Gilad Eldan interrogé ce matin sur la radio Galei Yisrael , a déclaré que la juge devait être radiée et que l’ avocat devrait être renvoyé immédiatement.

Retour sur l’affaire 4000: En bref, l’affaire 4000 porte sur des soupçons de faveurs accordées par le gouvernement Netanyahou (faveurs et intérêts économiques accordées par le gouvernement aux trois compagnies  Bezeq Walla! et Yes) en échange d’une couverture média bienveillante du Premier ministre et de pots de vin perçus par ses ex-collaborateurs.

Dimanche dernier, sept personnes ont été arrêtées par l’unité de lutte contre la corruption de la police israélienne dans le cadre de l’affaire Bezeq (4000). Les sept personnes arrêtées sont:  Shaul Elovitch, le principal actionnaire de la société Bezeq soupçonné de corruption, de fraude et d’abus de confiance, son épouse Iris Elovitch et son fils Or Elovitch mais aussi  Stella Handler la PDG de Bezeq, Amikam Shorer le directeur de la stratégie et du développement commercial de la société et coté du gouvernement Netanyahou, Shlomo Filber, l’ancien directeur général du ministère des Communications proche collaborateur du premier ministre mais qui devrait témoigner contre lui, et aussi l’ancien porte-parole personnel du Premier ministre et responsable des médias au sein du ministère, Nir Hefetz.

Quelles sont les révélations d’hier soir sur Channel 10 (échanges des messages WhatsApp)?: un journaliste a pris en photo l’écran du smartphone de la juge Poznansky-Katz, chargée de prolonger  la détention des prévenus dans l’affaire de corruption présumée Bezeq dite 4000 et dans laquelle est impliqué le premier ministre Benjamin Netanyahou. Les messages WhatsApp concernent l’audience prochaine des suspects arrêtés dans le cadre de l’enquête. Dans les messages, l’avocat représentant l’Autorité israélienne de régulation des marchés financiers informe la juge  Poznansky-Katz de son intention de lui demander la prolongation de la mise en examen des suspects en lui précisant  « d’être surprise » lorsqu’il présentera sa demande au tribunal.

Concernant Stella Handler (la PDG de Bezeq) et Iris Elovitch (la femme de l’homme d’affaire), l’avocat écrit: « Je demanderais  trois jours et tu m’en donneras deux ».

Réponse par WhatsApp de la juge : « Je vais m’entraîner pour avoir l’air surpris« .

Suite à cette révélation, Esther Hayut, la juge en chef de la Cour suprême et Ayelet Shaked, la ministre de la Justice, ont déposé une plainte. Le tribunal de première instance de Tel Aviv a ordonné que la juge Poznansky-Katz soit retirée de l’affaire et l’avocat de l’Etat a également été mis sur la touche jusqu’à nouvel ordre.

Tel-Avivre –

Print Friendly

5 Responses to Nouveau rebondissement dans l’enquête 4000: la juge et l’avocat, soupçonnés d’entente illicite, ont été retirés de l’affaire

  1. Pingback: Nouveau rebondissement dans l’enquête 4000: la juge et l’avocat, soupçonnés d’entente illicite, ont été retirés de l’affaire

  2. que de corruption et de copinages toxiques …il faut faire un grand Ménage une fois pour toute la transparence n étouffe pas les hauts placés en Israel …la honte ….que des copinages et des combines
    Il faut rêvoir en profondeurs les fonctionnements tous

  3. Pingback: Nouveau rebondissement dans l’enquête 4000: la juge et l’avocat, soupçonnés d’entente illicite, ont été retirés de l’affaire | Coolamnews

  4. Tout est bon pour abattre Nethanyaou . Les véritables ennemis d’Israel ne sont pas à l’extérieur mais à l’intérieur du pays : politiciens et juges de gauche , merdias , mouvements pacifistes , prétendus élites , bref là bas comme ailleurs tous les traitres ennemis de la Nation

  5. Pingback: La Juge en charge de l’affaire 4000 suspendue jusqu’à l’audience disciplinaire | Telavivre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *