Samedi soir, dans le sud de Tel-Aviv, sur la rue Levinski près de la gare routière, les protestations contre l’expulsion des migrants africains ont regroupé près de 20.000 manifestants, selon Ynet….

Des milliers de demandeurs d'asile africains et de militants des droits de l'homme protestent contre la déportation, le 21 février 2018. Photo de Tomer Neuberg / Flash90
Des milliers de demandeurs d’asile africains et de militants des droits de l’homme protestent contre la loi d’expulsion, le 24 février 2018. Photo de Tomer Neuberg / Flash90

Les migrants sont essentiellement des milliers d’Erythréens et de Soudanais, entrés illégalement dans le pays depuis 2006 jusqu’en 2012 par la frontière égyptienne et qu’Israël se prépare à expulser. Israël a terminé la construction d’une clôture en acier le long de sa frontière sud avec l’Égypte, en 2013, ce qui a largement stoppé l’afflux d’Africains.

Selon le ministère de l’Intérieur, il y a environ 42 000 sans papiers africains en Israël qui n’ont pas de demande d’asile en cours, 28 000 sont érythréens et 14 000 sont soudanais. Une loi parlementaire de décembre dernier exige que le ministère de l’Intérieur les expulse au Rwanda et en Ouganda à partir du mois de mars à une cadence de  600 personnes par mois pour la première année.  Un demandeur d’asile qui refuse l’expulsion sera emprisonné pour une durée indéterminée dans la prison de Saharonim mais les femmes et les enfants ne sont pas menacés d’expulsion.

Des milliers de demandeurs d'asile africains et de militants des droits de l'homme protestent contre la déportation, le 21 février 2018. Photo de Tomer Neuberg / Flash90
Photo de Tomer Neuberg / Flash90

La manifestation a été organisée par Shula Keshet, qui est née et a grandi dans le quartier Neve Shaanan de Tel Aviv, une fervente militante du mouvement « contre l’Expulsion du Sud de Tel Aviv « . Shula Keshet a déclaré: « Ils disent que l’expulsion n’a pas encore commencé, eh bien c’est faux. Ils disent que cela commencera à Pessah, triste ironie du sort pour la fête de la Liberté du peuple Juif » .

Mais la situation est compliquée car le sud de Tel Aviv est terrorisé par des immigrés qui font grimper les taux de criminalité et de harcèlement sexuel et rendent les rues dangereuses pour les Israéliens. Le Premier ministre Benjamin Netanyahou a promis de « rendre » le sud de Tel-Aviv aux citoyens israéliens.

« Je n’ai pas grandi en pensant que j’aurais peur de sortir de chez moi, peur d’être violée ou assassinée », a lancé May Golan, PDG d’Hebrew City, organisation qui milite contre l’immigration clandestine.

Un sondage mené par la police révèle que 62 % des Israéliens qui vivent dans le sud de Tel-Aviv craignent de quitter leur maison le soir.

Shula Keshet a commenté la situation dans le sud de la ville: « Depuis de nombreuses années, c’est la municipalité et le gouvernement qui ont permis à ce quartier de devenir un espace de non-droit, un endroit violent pour les femmes, les enfants et les personnes âgées, un centre de la drogue et de la prostitution,  un ghetto bondé de dizaines de milliers de migrants et de demandeurs d’asile« . Une résidente locale, Zehava Vaknin interrogee par Yney a également déclaré: «Nos difficultés quotidiennes n’ont pas commencé avec l’arrivée des demandeurs d’asile. Au lieu que le maire et le premier ministre prennent soin des habitants des quartiers sud, ils construisent des tours pour les riches. Pourquoi emprisonner les gens qui ont fui la guerre? J’ai peur de marcher dans les rues mais pas à cause des demandeurs d’asile, mais parce que les rues sont sales et sombres dans le quartier« .

 

Des milliers de demandeurs d'asile africains et de militants des droits de l'homme protestent contre la déportation, le 21 février 2018. Photo de Tomer Neuberg / Flash90
Photo de Tomer Neuberg / Flash90

Des dizaines de survivants de l’Holocauste ont envoyé une lettre au premier ministre Nétanyahou, le mois dernier, l’exhortant à reconsidérer sa décision.

« L’État d’Israël, sous votre règne, s’est fixé pour objectif de rappeler au monde les leçons de l’Holocauste, ont écrit les survivants. Nous vous demandons donc d’arrêter ce processus. Vous seul avez la capacité de prendre une décision historique et de montrer au monde que l’État juif ne permettra pas la souffrance et la torture des gens sous sa protection. »

 

Print Friendly, PDF & Email

14 COMMENTS

  1. Un culot monstre!!!!! Depuis quand ces gens-là ont ils un lien avec les Bnei Israel??????? Que viennent-ils faire ici????? Et surtout QUI les a laissé entrer en Israël??????? Les frontières d’Israël ne sont-elles pas hermétiques?????? C’est très bizarre qu’il y en ait autant qui soient entrés SAND QUE PERSONNE NE S’EN APERÇOIVE au gouvernement !!!!! Bizarre, bizarre …

  2. L utilisation de chevaux n’ est garde pour pietiner Les Hareidim et revisioniste Zioniste …pas Les migrants illegallement autorises par le regime Israelien

  3. en deux mots mais pas en cent ni en sang, dé hors, ces gents là n’ont rien à foutre en Eretz, et puis comment ont ils fait pour y rentrer? si les passages sont si poreux

  4. les survivants de l’Holocauste n’ont qu’à parler pour eux-mêmes, ils n’ont pas à s’identifier avec toute la misère du monde. Israël n’est pas responsable de la misère du Soudan ou de l’Erythrée. Ils n’ont pas à s’identifier aux palestiniens ni aux arabes migrants en Europe (comme le font les juifs de Pologne). En quoi leur ressemblent-ils? ou alors, ils n’ont qu’à les adopter eux-mêmes sans en rendre l’Etat responsable. Ils verront ce que cela leur en coûte.
    Il faut toujours qu’ils se mêlent de ce qui ne les regarde pas et qu’ils se sentent concernés quand il n’y a pas lieu de l’être.

  5. « Des dizaines de survivants de l’Holocauste ont envoyé une lettre au premier ministre Nétanyahou, le mois dernier, l’exhortant à reconsidérer sa décision. »

    Qu’ils sortent le soir….. N’est-ce pas la gauchiste Shula Keshet! Dont il aurait été judicieux de mettre sa photo!

    « Mais la situation est compliquée car le sud de Tel Aviv est terrorisé par des immigrés qui font grimper les taux de criminalité et de harcèlement sexuel et rendent les rues dangereuses pour les Israéliens. Le Premier ministre Benjamin Netanyahou a promis de « rendre » le sud de Tel-Aviv aux citoyens israéliens.

    « Je n’ai pas grandi en pensant que j’aurais peur de sortir de chez moi, peur d’être violée ou assassinée », a lancé May Golan, PDG d’Hebrew City, organisation qui milite contre l’immigration clandestine.

    Un sondage mené par la police révèle que 62 % des Israéliens qui vivent dans le sud de Tel-Aviv craignent de quitter leur maison le soir. »

    Quant au défilé…….. Ben on a compris….28 000 sont érythréens et 14 000 sont soudanais…. en font partie!

    De qui se moque-t-on!?

  6. Les israéliens ont oublié qu’ils sont juifs et ont desesperemment cherche aisile hors d’allemagne Et les gens ont réagi comme soliloques et consorts et n’en ont pas voulu, disant, comme lui qu’ils n’avaient rien à voir avec ces étrangers. J’espere Que le gouvernement israélien reviendra sur sa honteuse décision d’expulsion

    • NON Ce N’est PAS UNE honteuse décision d’expulsion !!! ILS ONT d’AUTRES PAYS
      FRERES Pour les accueillir… POURQUOI ISRAEL ??? Les pays du golf n’ont
      qu’a s’en Charger !!! TROP C’EST TROP….

    • Je n’ai nulle envie de voir Israël tomber dans la mentalité française. C’est laisser entrer tout et n’importe quoi en Israël qui serait une honte. Nous ne sommes pas à l’aire des bizounours. Si cela dérange quelques gauchos rien ne les empêche de recevoir ces émmigrer illégaux chez eux, de les nourrir, les heberger, sans aucune contrepartie, comme le font d’innombrables associations françaises financées par l’état.
      Israël confronté à toute la haine des pays arabes et certains pays occidentaux à t il les moyens de ces actions, en plus de l obligation de défendre son existence et celle du peuple israélien.

  7. Israel n est pas L Europe Ét 35.000 musulmans de plus .!!!
    Attention les médias sont malhonnêtes
    Ils vont aller en Ouganda avec  leur arrivee un pactole de 3000 dollars dans un pays où cette somme représente 5 ans de salaire ..!!!! Ceux qui sont capable de retroisser leurs manches S en sortiront largement ….
    Les autres irons en prison pour dégager les quartiers nord de telaviv envahis …
    Puîs ils seront reconduits sans les 3000 dollars
    Ç est encore là gauche bobo Israëlienne de Telaviv qui S est déplacée ….
    De plus c est à interpréter comme un signal fort …Israel refoule systématiquement ceux rentrés illégalement
    Ceux de L erithere ou du Soudan le savent  présent

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here