L’aide américaine sera suspendue si le président Mahmoud Abbas refuse de s’asseoir pour discuter de paix avec Israël, c’est en substance ce qu’a déclaré, une fois de plus sans langue de bois, le locataire de la maison blanche. Au Forum économique mondial de Davos, Donald Trump a clairement exprimé son intention de suspendre l’aide américaine aux Palestiniens s’ils persistent à boycotter son Administration…

davos.

Les États-Unis sont comme chacun sait les principaux pourvoyeurs d’aide financière aux Palestiniens qui se chiffre presque en milliard de dollars par an  entre l’aide et le développement  de projets en  Judée Samarie et à Gaza, l’argent transféré à l’Autorité palestinienne pour financer ses services de sécurité et les centaines de millions de dollars donnés à l’Unrwa (l’agence des Nations unies en charge des « réfugiés palestiniens »).

«L’argent est sur la table et les Palestiniens ne l’auront pas tant qu’ils refuseront de s’asseoir pour négocier.» a lancé Donald Trump sans colère mais avec le ton sans appel et la manière qui le caractérise.

Le président Mahmoud Abbas qui a officiellement coupé toute relation avec les États-Unis depuis la reconnaissance de Jérusalem comme capitale de l’État d’Israël le 6 décembre dernier a délibérément boycotté le vice-president américain Mike Pence qu’il a refusé de rencontrer à Ramallah la semaine dernière lors de son voyage au Proche-Orient.

«Les Palestiniens nous ont manqué de respect en refusant de rencontrer le vice-président alors que nous leur donnons des centaines de millions en aide et en soutien», a déploré jeudi soir Donald Trump.

Pour l’ambassadrice américaine auprès des Nations unies, Nikki Haley, « Abbas a insulté le président américain » lorsqu’il prononcé un discours pour le moins anti-américain devant le comité central de l’OLP le 15 janvier dernier. En voici un extrait: « Nous avons dit à Trump que nous n’accepterons pas son plan. Le “deal du siècle” est devenu la gifle du siècle, et nous saurons lui rendre sa gifle. Je veux être tout à fait clair : nous n’accepterons plus le rôle d’intermédiaire qu’ont joué les États-Unis dans les négociations (…) Trump menace de couper les vivres à l’AP parce que nous aurions fait échouer les négociations ? Crève ! ( littéralement en arabe : “Que ta maison s’écroule”). Quand a-t-on même commencé des négociations ? » .

Mais malgré ses propos violents et injurieux qu’il n’emploie d’ailleurs qu’en Arabe, Abbas n’a cependant pas, une seule fois lors de son discours, remis en cause la coopération sécuritaire avec Israël en Judée Samarie, (sans doute le  seul principal acquis des israéliens issu des accords d’Oslo). Une telle éventualité entraînerait la dissolution de l’AP et Abbas ainsi que de nombreux bureaucrates et d’hommes d’affaires palestiniens ont des intérêts personnels à poursuivre la collaboration avec Israël. Bien pire encore serait la fin de la collaboration sécuritaire pour l’AP que pour l’État d’Israël. Certes, l’existence d’une police palestinienne qui collabore étroitement avec l’armée israélienne a permis à l’État hébreu de réduire substantiellement ses troupes en Judée-Samarie, et les informations fournies quotidiennement par les services de renseignement palestiniens au Shin Beit sont d’une valeur inestimable mais pour l’Autorité Palestinienne, cela signifierait à coup sur, la fin de toutes les aides financières et par là même la fin de l’enrichissement personnel des Abbas et compagnie…

Tel-Avivre- 

Print Friendly, PDF & Email

7 COMMENTS

  1. Mr Trump bonne proposition soit Abbas s excuse de son attidude et s assoit à la table des négociations soit il sera privé du milliard de dollars
    Mais Abbas peux aussi pratiquer la politique de nature à mettre la région en chaos
    Fin de la collaboration police Israël palestiniens
    Le sien Bet le lâchera il sera assassine par les prétendants palestiniens
    La région Cisjordanie serait complètement déstabilisée

  2. Il est impossible de traiter avec des terroristes antisémites et antisionistes tout ce qu’ils veulent c’est détruire Israël ;c’ est pour cela qu’ils ont été inventés et ils se font des fortunes ; sur le compte des pays qui n’aiment pas Israël et qui préfèrent sacrifier leur peuple pour financer et continuer la Shoas ; alors que la solution est simple ils ont leur pays La Jordanie / le Président Trump sanctionne le terrorisme et certains pays d’Europe augmentent leurs dons alors que leur pays sont à la faillite plus l’immigration . De la façon que ces politiques se comportent ; l’ Europe pousse au conflit Israélio-arabe et à sa propre destruction .Et les peuples d’Europe ne se réveillent pas .

  3. Trump devrait sans tarder couper toute aide à un arabes colons installés sur les terres juives de Judée appelée improprement Cisjordanie inventee par les anglais
    Nous verrons comment réagira l’Europe qui a de tout temps essayé d’empêcher de restaurer le peuple juif de revenir dans leur pays ancestral et de le restaurer et ce en attisant la haine des arabes contre les juifs Judeens et aujourd’hui en finançant des ONG pour delegimer Israel
    Si le président Trump maintien de ne rien verser Abbas se mettra à genoux pour mendier de l’argent américain lui qui vient de se payer un Avion Jet de 50 millions
    Enfin il faut arrêter de financer l’unwra nid de formation de terroristes dés leur jeune âge et on peut s’étonner que certains artistes sont choqués eux qui roulent sur l’or comme Emma Thompson , Higues Grantt ,Vigo Mortenesn …
    L’Unwra doit être dissoute dés cette année : on a jamais vu depuis 1948 un réfugié de père en fils: y a t il pour ces arabes un gène de réfugié au détriment de millions d’autres réfugiés y compris les juifs expulsés des pays arabes qui n’ont jamais reçu le moindre dédommagement des services de l’ONU comme tous les autres réfugiés noirs d’Afrique ôu les asiatiques: c’est un comble que ces réfugiés qui vivent dans de belles maisons ôu appartements , qui ont des hôpitaux. écoles …..bref tout ce qu’un citoyen normal à dans tous les pays continuent de profiter depuis 70 ans et obtenir chaque année de grosses sommes d’argent sans rien foutre ..pardon ils creusent des tunnels, lancent des rockettes sur Israel, achéte des armes …: quel boulot

  4. […] L’aide américaine sera suspendue si le président Mahmoud Abbas refuse de s’asseoir pour discuter de paix avec Israël, c’est en substance ce qu’a déclaré, une fois de plus sans langue de bois, le locataire de la maison blanche. Au Forum économique mondial de Davos, Donald Trump a clairement exprimé son intention de suspendre l’aide américaine aux Palestiniens s’ils persistent à boycotter son Administration… Lire la suite sur tel-avivre.com […]

  5. C’est tout a fait NORMAL! Trump n’a pas a payer a bar Abbas Ma’hmerd le Fangeux qui lui crache DANS LA GUEULE….Si Bar Abbas veut du pognon il doit au contraire lui cirer les pompes ! Exiger que Trump paie et vienne faire des courbettes est stupide ! Donc, soit ce sale fumier de bar Abbas Mahmerd vient s’asseoir en hurlant que Jerusalem est depuis TOUJOURS la capitale d’Israël soit qu’il crève avec tous ces assassins de palestiniens sans dollars!
    Il faut être vraiment européen pour en même temps donner ses fesses et payer l’autorité palestinienne ! Trump est tout a fait cohérent :si Abbas veut son fric, c’est lui qui doit donner son c..

    Avez vous personnellement vous l’habitude de payer pour faire en plus des courbettes a celui que vous payez ?? Et bien pensez vous que si vous payez, vous devez en échange recevoir quelquechose ?

    Et bien Trump est comme vous : il ne paye que si il reçoit quelque chose en échange et ne désire pas donner son c.. en plus !!!!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here