Le TGV Tel Aviv-Jérusalem entrera en service le 30 mars prochain

Le ministère des Transports a annoncé hier que la ligne de chemin de fer à grande vitesse Tel-Aviv-Jérusalem entrera en service le 30 mars prochain, à la veille de Pessah (Pâque juive). Vitesse 160km/h et temps de trajet 28 minutes, la capitale d’Israel risque d’être surpeuplée pour l’une des fêtes  majeures de la tradition juive, d’autant que le voyage devrait être gratuit pour cause de rodage les trois premiers mois pour les détenteurs de carte de transport (Rav Kav). 

Construction d'une partie de la ligne en 2014 Photo by Yossi Zamir/Flash90.

Construction d’une partie de la ligne en 2014 Photo by Yossi Zamir/Flash90.

Lors de la première phase d’exploitation,  le train reliera la gare routière centrale de Jérusalem à la gare Hahagana de Tel-Aviv avec une fréquence de deux trains toutes les heures dans chaque direction, la durée du voyage sera de 28 minutes à une vitesse de 160km/h. Dans la phase ultérieure, la fréquence des trains devrait augmenter à trois par heure dans les deux sens aux heures de pointe, soit un train toutes les 20 minutes jusqu’à 6 trains toutes les heures dans un avenir un peu plus lointain.

Pour recevoir nos articles au quotidien, cliquez ici

La ligne du TGV est une double voie de 56 km de long qui transitera par l’aéroport Ben Gurion, Modi’in et Sha’ar HaGai.

Print Friendly

8 Responses to Le TGV Tel Aviv-Jérusalem entrera en service le 30 mars prochain

  1. autrement dit, Jérusalem aéroport Ben Gurion; 1/4 d’heure environ. Cela mérite réflexion concernant le sheirut qui fait le tour de Jerusalem en 2 heures avant de prendre la route.

  2. Bravo espérons qu il tiendra parole c est un projet qui date de 2001

  3. Pingback: Le TGV Tel Aviv-Jérusalem entrera en service le 30 mars prochain | Coolamnews

  4. Pingback: Le TGV Tel Aviv-Jérusalem entrera en service le 30 mars prochain | LPH INFO

  5. 160 km/h c’est la moitié de la vitesse d’un TGV ! En revanche c’est le cadencement à venir (20 mm) qui va faire de cette ligne un lien essentiel (aux deux sens du terme) pour Israël.

  6. Inutile d’aller à la vitesse d’un TGV (300 km/h) compte tenu de la faible distance (60 km) : les passagers risqueraient d’arriver avant d’être partis :-))

  7. Dominique Perignon

    Vitesse : il y a surtout LA PENTE (dénivellation) qui interdit – tant dans un sens que dans l’autre – de rouler comme un Paris-Lyon ! Il faut déjà des locomotives très puissantes pour tenir le rythme…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *