Encore une affaire qui risque d’éclabousser le premier ministre israélien

Ivre devant un club de strip-tease de Tel aviv, le fils de Benjamin Netanyahou a révélé des informations compromettantes sur son père. Les propos ont été enregistrés à son insu et font allusion à l’implication du Premier ministre dans les accords pétroliers qu’a conclu le gouvernement israélien…. 

Photo by Hadas Parush/Flash90

Photo by Hadas Parush/Flash90

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou est à nouveau confronté à de nouvelles frasques, cette fois c’est l’un de ses fils qui aurait fuité des informations compromettantes car enregistrées à  son insu lors d’une virée arrosée entre amis devant un club de strip-tease de Tel-Aviv.

Pour recevoir gratuitement nos articles au quotidien, cliquez ici

La deuxième chaîne de télévision israélienne a diffusé lundi soir un enregistrement de la conversation entre Yaïr Netanyahou et Nir Maïmon, fils de Kobi Maïmon (l’un des hommes les plus riches d’Israël), les deux jeunes gens, apparemment éméchés, discutent sur un ton enjoué, voir vulgaire de leurs petites amies et de prostituées. Puis ils évoquent  les dépenses de la soirée comme deux copains et Yaïr Netanyahou qui veut se faire rembourser lance à Nir Maïmon: « Mon père a fait gagner 20 milliards de dollars au tien, tu peux bien me donner 400 shekels » . Yaïr Netanyahou fait référence à l’accord d’exploitation des champs gaziers de Tamar et Leviathan découverts en Méditerranée il y a quelques années.  Mis voilà, le père de Nir Maïmon n’est autre que l’actionnaire majoritaire  d’Isramco, l’une des compagnies exploitant ces réserves.

Âgé de 26 ans, Yaïr Netanyahou a présenté des excuses publiques, affirmant qu’il était sous l’emprise de l’alcool lors de ces déclarations mais cela n’a pas convaincu les adversaires politiques du Premier ministre à  l’instar du chef du parti travailliste, Avi Gabbay qui a qualifié l’enregistrement de «nouvelle tache sur l’accord de gaz».

Le Premier ministre avait annoncé en août 2015 un accord entre le gouvernement et un consortium israélo-américain pour l’exploitation du gaz découvert en méditerranée. L’accord finalement entériné en 2016 après des mois de bataille politique est censé rapporter des milliards de shekels à l’Etat et ne désavantage selon Netanyahou qu’un seul des acteurs de l’exploitation gazière: Kobi Maïmon. Yaïr n’avait pas « la moindre idée » des termes de l’accord, et ses propos étaient « une plaisanterie de mauvais goût » prononcée sous l’emprise de l’alcool, a-t-il ajouté.

Tel-Avivre-

Print Friendly

4 Responses to Encore une affaire qui risque d’éclabousser le premier ministre israélien

  1. Faut arrêter cette affaire s est passé il y a trois ans la personne dite de confiance a enregistre et a vendu cet bobine pour de l argent a des fins pour faire tomber Netanyaou
    Cela devait interpellé les médias qui font du fric et du buzzz
    Et nous interpelle sur ces révélations d il y a trois ans
    Pourquoi ça sort aujourd’hui ?? Et le secret professionnel de ce chauffeur??
    On sait que la politique engendre des affaires partout dans le monde

    Trois après cette info??!

  2. Ils ne dédaignent rien pour nuire notre PM. Lamentables,les ennemis politiques.
    Maintenant cette affaire d´il y a trois ans.
    C´est répugnant qu´ils fassent une boule de neige sur ce sujet.
    Ils sont tout a fait désespérés et ont recours a n´importe quoi.
    Une honte pour les médias.
    C´est triste que Tel-avivre s´y ajoute.

  3. Ca suffit les cancanages !
    Tous les hommes politiques sont accusés de tout et n’importe quoi – c’est
    de la déstabilisation.
    AU FOND NOUS NE SAVONS RIEN !

  4. AU FOND NOUS NE SAVONS RIEN ! C’est faux! Nous savons que le fils du Premier Ministre est un dévergondé, je passe les détails de l’article. Pour le reste, accord avec les autres précédentes réactions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *