Wework lance WeLive à Tel Aviv, et signe le retour du « Kibboutz » en Israël mais en ville

WeWork, le géant de l’espace de travail partagé (plus connu sous l’appellation anglo-saxonne co-working) fondé en 2010 par Adam Neumann et Miguel McKelvey, s’est lancé dans un nouveau projet depuis 2016 à New York et à Arlington dans l’état de Virginie. Le projet de « co-living » s’appelle WeLive ou la vie urbaine en communauté. Il arrive à Tel-Aviv…

co.

Aujourd’hui, WeWork souhaite réinventer une institution israélienne vielle de plus de 100 ans : le « kibboutz » mais à Tel Aviv. Car WeLive e st un concept d’espaces de vie partagé qui fournit des appartements meublés avec des lieux et des équipements en commun , un « kibboutz urbain » en quelque sorte. Le concept, développé par Neumann et McKelvey, vise également dans ce cadre à offrir des solutions de logement flexibles et abordables qui rappelle la communauté collective mais dans des zones urbaines.

« Tout comme WeWork a changé la façon dont les gens travaillent grâce à sa philosophie d’espace partagé, de services, de communauté et d’interaction sociale, WeLive offre une alternative à la façon de vivre des gens» ont déclaré les responsables de la société aujourd’hui estimée à 20 milliards de dollars.

Eitan Ben-Ami, le directeur général du ministère israélien de la Protection de l’environnement, a confié au site internet israélien NoCamels que des projets étaient en cours pour l’aménagement d’un gratte-ciel WeWork et WeLive près de la gare Savidor de Tel Aviv, sur la rue Arlozorov. Quinze à vingt étages du bâtiment seraient exploités pour des besoins WeWork et le reste pour les logements partagés WeLive.

Récemment, La municipalité a également approuvé un projet à Jaffa visant à construire un nouveau quartier dont une partie serait destinée aux logements partagés. Les détails sont encore à déterminer, mais Orly Erel, la responsable du département de planification pour la municipalité de Tel Aviv-Jaffa, a révélé que 1 600 appartements seraient prévus pour le projet, surnommé « Maccabi Jaffa » ( la zone étant située près du Bloomfield Stadium), parmi lesquels entre 120 et 140 appartements seraient destinés à la vie en commun. Les locataires de ces appartements, partageront, une buanderie, un espace commun, une cuisine, un toit pour la culture des légumes, une aire de jeux ainsi que d’autres aménagements. La taille des appartements sera variable entre 53 et 63 mètres carrés, avec des chambres de 17 à 20 mètres carrés.

Une initiative similaire est en cours dans une zone nord de Tel Aviv, à Kochav Hazafon, où un immeuble de six à sept étages comportera des appartements destinés à la vie commune, tandis que le reste sera mis en vente sur le marché privé. Selon Orly Erel, la municipalité accueille avec enthousiasme toutes les idées susceptibles de rendre Tel Aviv plus abordable pour les jeunes.

Tel-Avivre –

Print Friendly

One Response to Wework lance WeLive à Tel Aviv, et signe le retour du « Kibboutz » en Israël mais en ville

  1. Pingback: Wework lance WeLive à Tel Aviv, et signe le retour du « Kibboutz » en Israël mais en ville | Coolamnews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *