Comme nous vous l’avions annoncé, après le vote à l’unanimité des 14 états membres de la résolution du Conseil de Sécurité de l’ONU présentée par l’Égypte (résolution demandant le retrait de la reconnaissance américaine de Jérusalem comme capitale d’Israël) qui s’est soldée par un veto américain pour contrer l’adoption de la résolution, les 193 membres de l’Assemblée générale des Nations Unies, sous la pression des États Arabes et musulmans, reviennent à la charge et ont décidé de tenir une session extraordinaire jeudi. Mais  Washington a déjà averti par le biais de son ambassadrice à l’ONU, Nikki Halley : « Nous ne manquerons pas de bien prendre note des pays qui critiqueront le choix des Etats-Unis »…

nikki.

En vertu d’une résolution de 1950, une session extraordinaire d’urgence peut être convoquée pour que l’Assemblée générale des Nations Unies examine une question « en vue de faire des recommandations appropriées aux membres dans le but d’envisager des mesures collectives » si le Conseil de Sécurité de l’ONU n’agit pas. La dernière fois que l’Assemblée générale s’est réunie en session extraordinaire d’urgence remonte à 2009, elle concernait encore une fois  Jérusalem-Est et « des territoires considérés comme palestiniens » par l’ONU. La réunion de jeudi sera en fait une reprise de cette session. Ce sont donc les Palestiniens et les Etats Arabes et musulmans  qui ont proposé ce scrutin qui aura lieu Jeudi à l’Assemblée générale de l’ONU. En outre, les États-Unis n’auront pas de droit de veto mais à la différence des actions du Conseil de sécurité, toute motion adoptée par l’Assemblée générale sera non contraignante et donc symbolique mais le résultat de ce vote qui n’aura de valeur que de recommandation pourrait cependant avoir un poids politique.

L’observateur permanent de la Palestine auprès des Nations unies, Riyad Mansour, a dit espérer un « soutien massif » de l’Assemblée générale à la résolution qui demandera une fois de plus le retrait de la déclaration du 6 décembre de Donald Trump.

L’ambassadrice des Etats-Unis à l’Onu, Nikki Haley qui a expliqué lundi que le veto américain au Conseil de sécurité visait la défense de la souveraineté des Etats-Unis et leur rôle dans le processus de paix au Proche-Orient. a twitté aujourd’hui : « Aux Nations unies, on nous demande toujours de faire plus et de donner plus. Aussi, quand nous prenons une décision, sur la volonté du peuple américain concernant le choix de NOTRE ambassade, nous n’attendons pas que ceux que nous avons aidés nous prennent pour cible. Jeudi, il y aura un vote critiquant notre choix. Les Etats-Unis retiendront les noms de ceux qui s’y opposeront« . Comme ca les choses sont claires….

Tel-Avivre –

Print Friendly, PDF & Email

8 COMMENTS

  1. Il faut croire que Trump est décidément résolu car Nikky Haley agit au nom du gouvernement de Washington- et du peuple. Il doit avoir une sérieuse négociation à l’esprit pour être aussi menaçant. L’Europe a intérêt à s’aligner sur ses décisions.

  2. Ce n’est plus la Comedia Del Arte, c’est la Comedia del Onu.
    Nikky Haley devrait s’appeler (excusez l’expression, ce n’est pas coutumier dans ma bouche) elle devrait s’appeler dis-je « NIQUE LES – ALLEZ « .
    Elle est le symbole de la volonté, de la maîtrise d’elle même, et elle en a, là où les autres n’en n’ont plus, je parles des zéropéeens et leurs attributs masculins défaillants.
    Bravo Trump d’avoir choisi une telle représentante !
    J’ai toujours appris de mes anciens : TEL MAÎTRE – TEL VALET.
    Le Maître est bon, le Valet se doit de l’être aussi. C’est le cas depuis bien longtemps.
    Bravo et longue et bonne route

  3. magnifique David, lucide Soliloque , MAIS l’Europe est frileuse et sans avis , ou plutôt ne veut pas déplaire aux musulmans qui seront bientôt majoritaires …….
    Israël ,ne peut avoir qu’une capitale c’est Jérusalem . Qu’espéraient les premiers immigrant , une Terre et une Capitale

  4. Nos ennemis peuvent gigoter dans tous les sens : ce qui doit arriver, arrivera
    Jérusalem est la Capitale éternelle d’Israël !
    Il semble que D. TRUMP l’a bien compris avec un temps d’avance sur l’ONU,
    l’UNESCO, l’Europe et tuti quanti !!!

  5. l’assemblée de ce machin n’est que législatif et non obligatoire; seul le conseil de sécurité est exécutif si l’état le veut bien
    Donc comme en 2009 on revote sur des mêmes textes négationnistes et révisionnistes de l’histoire du royaume de Judée -Samarie et sa capitale éternelle du peuple juif : Jérusalem jamais cité dans le coran
    La différence c’est que le négro obama ce musulman masqué n’est plus là mais TRUMP ET L’ETOILE NIKKI HALEY qui leur dit des vérités et des mises en garde

  6. Rajoutez un petit V à Nikky Halevy, qui vous dit que cette magnifique personne
    n’a pas une origine Juive ?
    Elle pourrait se prénommer Judith ou Sarah, ces prénoms seraient haut portés avec elle.
    Que D’ vous protège Madame, vous et votre Président. Vos oreilles doivent siffler sous le vent des malédictions proférées par les nuls de l’ONULE.

  7. Quelle détermination chez cette femme e quelle force de conviction…
    Fini les atermoiements….et les compromissions Obamiennes………..
    Nos respects Madame

Répondre à david Cancel reply

Please enter your comment!
Please enter your name here