Steve Kalfa, sur scène pour trois nouvelles représentations du « Mendiant de Jérusalem »

Adapté, mis en scène et interprété par Steve Kalfa, le Mendiant de Jérusalem, est un roman écrit au lendemain de la guerre des Six jours par Elie Wiesel en français, en terre d’Israël, où il se trouve depuis les jours qui ont précédé la guerre. Il obtient le Prix Médicis 1968. Le sujet central est la bataille pour la réunification de Jérusalem. Mais c’est bien plus. Elie Wiesel (et désormais sur scène, Steve Kalfa…) nous fait passer par des événements marquants de l’histoire du peuple juif, jouant avec le temps. 

AFFICHE.

Pour arriver finalement à la bataille et la libération de Jérusalem. Foisonnant de personnages, de lieux, d’époques. Ne s’obligeant à aucune continuité apparente. Passant sans répit d’une émotion à une autre. De la drôlerie à la cruauté, à la spiritualité la plus profonde. Ce spectacle tient le spectateur en haleine du début jusqu’à la fin, au point parfois de lui faire perdre son souffle…

Seul un acteur et un metteur en scène de la dimension de Steve Kalfa, qui nous avait déjà surpris par la richesse de son interprétation dans ‘Le Chandelier Enterré’ de Stephan Sweig pouvait se mesurer à un auteur aussi complexe qu’Elie Wiesel. Placée dans un écrin de musique ultra moderne composée par Kobi Farhi, musicien israélien de grand talent, habillée par des jeux de lumières ainsi que des projections d’images et de vidéos, la pièce a véritablement saisi le public d’une émotion rarement constatée.

« Le spectacle de Steve Kalfa m’a retournée. Mon corps et mon âme ont vibré – quel talent – que d’émotions fortes – je me suis sentie à Jerusalem pendant sa bataille – tous les personnages qu’il a interprétés étaient tout près de nous – je vivais tous les personnages. Le timbre de voix de Steve était d’une justesse inouïe et je l’entends encore dans ma tête – Je suis totalement subjuguée – quelle interprétation grandiose ! » écrivait Jacqueline, une habitante du nord d’Israël présente à l’une des deux représentations.

« Il fallait beaucoup d’audace à Steve Kalfa pour interpréter l’œuvre sans doute la plus difficile de Wiesel. En réalité l’acteur n’interprète pas l’œuvre. Il procède par un vide absolu de lui-même pour laisser entièrement place au texte, aux personnages. Nous sommes de pleins pieds dans le monde de Wiesel, j’allais dire dans l’être de Steve Kalfa qui utilise tout son corps, toute sa passion pour affirmer comme Wiesel : Pour ou contre Dieu, mais jamais sans Dieu. Steve Kalfa passe d’acteur à témoin et c’est ce qui nous impressionne » témoignent quant Avy Msellati et Nehama Tawil.

Ces réactions ont été extraites de centaines d’autres reçues par mail, SMS, ou envoyées sur les réseaux sociaux.

steeve kalfa.

Steve Kalfa sera sur scène du 21 au 29 Novembre à Jérusalem, Tel-Aviv, et Netanya Vous aussi venez vibrer avec le Mendiant de Jérusalem !

Réservation : http://www.kalticket.com/lmdj/ 058 500 7513

Joseph Delarosa – Tel-Avivre – 

.

.

Print Friendly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *