Une ministre britannique s’excuse d’avoir rencontré Netanyahou pendant ses vacances en Israël

La ministre du gouvernement Priti Patel, secrétaire d’État au développement international du gouvernement de Theresa May, a frôlé le limogeage. Elle a dû présenter des excuses pour avoir rencontré Benjamin Netanyahou ainsi que de hauts responsables israéliens lors de ses vacances en Israël en août dernier….

La ministre britannique Priti Patel

La ministre britannique Priti Patel

Lors de ses vacances qui ont duré à peu près deux semaines, Priti Patel, la ministre du parti conservateur tendance «Thatcher» a tenu pas moins de 12 réunions avec des hauts responsables israéliens dont le Premier ministre Netanyahou, mais aussi le ministre de la Sécurité intérieure Gilad Erdan, le dirigeant de Yesh Atid Yair Lapid et le directeur général du ministère des Affaires étrangères, Yuval Rotem.

Le code ministériel britannique exige que les membres du cabinet reçoivent l’approbation du Foreign and Commonwealth Office pour toutes les réunions organisées avec des dirigeants étrangers.

« Le Premier ministre Theresa May  a donc rencontré la secrétaire d’Etat Priti Patel ce matin pour lui rappeler ses obligations en vertu du code ministériel  » a indiqué un porte-parole du gouvernement britannique. Priti Patel a fait valoir qu’elle n’avait enfreint aucune violation réelle du code  puisque ses réunions ont eu lieu pendant ses vacances. Elle  n’a pas été limogée mais a tout de même été réprimandée pour l’affaire. Priti Patel a dû présenter des excuses formelles.

« Cet été, je me suis rendu en Israël, lors d’un voyage en famille que j’ai payé de mes propres deniers« , a déclaré Priti Patel avant de poursuivre: « Avec le recul, je comprends que mon enthousiasme ai pu être mal interprété. Je suis consciente que ces visites ne correspondaient pas aux procédures habituelles. J’en suis désolé  et je m’en excuse ».

Tel-Avivre –

Print Friendly

9 Responses to Une ministre britannique s’excuse d’avoir rencontré Netanyahou pendant ses vacances en Israël

  1. Décidément, l’antisémitisme sévit dans toutes les sphères.

    Quand on voit ce qui se passe avec les ministres français qui n’arrêtent pas d’aller au Qatar en Egypte ou au Maroc.

    Le BDS fait très bien son travail de Boycott !

  2. Ce n’est pas le président de la Knesset ou le premier ministre Israélien qui rappeleraient à l’ordre les députés arabes qui se rendent au parlement européen pour diaboliser le pays qui les entretient, c’est vrai que les Britaniques sont plus respectueux de leurs institutions contrairement aux très mashochistes élus et dirigeants Israéliens qui se prennent des coups de pieds au cul et en redemande, l’exclusion de la Knesset et le retrait de leur carte d’identité Israélienne aux députés arabes qui pratique une politique ennemie contre l’état Juif d’ Israël depuis l’étranger c’est pour quand ? ? ?

  3. les rosbifs sont toujours pareils il ne faut pas oublier qui ils sont …… a vomir

  4. Nous sommes dans un monde qui ne tourne par rond ..
    Que doit-on pensé de Ministres voir Presidents qui sont revenus d’Afrique Noire avec des attachés-cases où valisettes blindées de grosses coupures..
    Ah oui, mais c’était des hommes d’états Français, me semble t’il ?

    En fait, la pauvre petite Ministre n’a pas commis une faute grave, il faut relativiser…à moins que Bibi l’ai invité dans sa chambre d’hôtel.. ça ne vous rappelle rien cette histoire ??

    Tout ceci fait rire tellement que l’on marche sur la tête !!

  5. Pingback: Une ministre britannique s’excuse d’avoir rencontré Netanyahou pendant ses vacances en Israël | Coolamnews

  6. Pingback: Une ministre britannique s’excuse d’avoir rencontré Netanyahou pendant ses vacances en Israël - Kountrass

  7. De la part de Mme Thérésa May ce n’est pas de l’antisémitisme. Ne pas oublier qu’elle est pro Israël.
    Je crois qu’elle doit se conformer à des lois anglaises complètement QQ si vous préférez QHON…

  8. Mme Thérésa May est victime des lois anglaises …… complètement dépassées

  9. Pingback: La ministre britannique qui avait rencontré Netanyahou pendant ses vacances en Israël, est contrainte à démissionner | Telavivre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *