Préparer son repas avec une imprimante 3D?

Qui se souvient du film «Le cinquième élément» dans lequel l’héroïne mettait une assiette vide dans le micro-onde et récupérait un plat bien garni en appuyant sur un bouton ? Comme beaucoup de concepts qui faisaient partie du domaine de la science fiction, celui de préparer son repas directement à partir d’une imprimante 3D est à présent possible dans le monde réel….

imp.

Deux chercheurs de l’université de Jérusalem en Israël travaillent actuellement sur ce projet. La technologie, développée par les professeurs Oded Shoseyov et Ido Braslavsky, permettra l’impression de nourriture en 3D destinée aux foyers, aux restaurants ou encore aux écoles selon des critères prédéfinis par le consommateur. Il sera non seulement possible d’imprimer un repas complet, nutritif et personnalisé en utilisant la nano-cellulose, une fibre naturelle comestible sans calorie mais le but est aussi de changer la façon dont nous mangeons, ce que nous mangeons, comment nous fabriquons notre nourriture, où nous l’achetons et les quantités que nous utilisons.

Un des objectifs de cette imprimante 3D sera donc d’éviter le gaspillage de nourriture. « Nous gaspillons environ 30% de la nourriture que nous achetons », a indiqué le professeur Shoseyov au site internet  israélien  NoCamels.

« Exemple simple : lorsque nous allons au supermarché avec une recette en tête, nous ne connaissons pas toujours exactement les quantités d’ingrédients nécessaires, et ceux qui restent finissent souvent à la poubelle» explique le professeur.

L’autre atout de cette nouvelle technologie sera de contrôler précisément la nature et les quantités de nutriments ingérés. Ainsi, des personnes atteintes de diabète par exemple, pourront mesurer la quantité exacte de sucre qu’ils consommeront. Celles qui sont végétariennes ou intolérantes au gluten auront également la possibilité d’avoir des repas répondant à leurs besoins.

Si le prix de ces machines et de ces aliments est aujourd’hui très élevé, il ne fait aucun doute que, grâce à une forte compétitivité dans ce domaine, cette technologie sera d’ici peu accessible à tous, pour des sommes plus modiques.

Tel-Avivre – source NoCamel –

Print Friendly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *