À l’âge de 93 ans, Charles Aznavour a enflammé l’immense salle couverte du Nokia de Tel Aviv, avec ses plus grands titres, « La Bohème », « Emmenez-moi » ou « Comme ils disent ».  Plus de 10 000 personnes ont fait le déplacement hier soir, la salle était  comble malgré un prix d’entrée qui démarrait à 400 shekels (100 euros) par personne. Charles Aznavour a produit du très beau spectacle mais avec tout de même quelques fausses notes au sens propre comme au figuré….

Screenshot Youtube
Screenshot Youtube

La légende vivante de la chanson française a enthousiasmé une fois de plus les israéliens qui, même s’il ne les comprenaient pas, ont fredonné hier soir toutes les chansons de celui qui a récemment été surnommé « l’artiste du siècle » par la chaîne américaine CNN. Son surnom, il ne l’a pas volé, le chanteur qui affiche soixante dix ans de carrière semblait plus frais que jamais même s’il avait prévu une chaise sur laquelle il s’asseyait ou s’appuyait de temps en temps.

Sa voix n’avait rien perdu de sa force et de sa tonalité, avec peut-être juste quelques fausses notes sur la chanson « Mourir d’Aimer’ à l’issue de laquelle il s’est expliqué :  » J’ai toujours eu la voix cassée, je suis de toute façon un chanteur à texte pas un chanteur à voix ».   Voilà , le ton est donné mais on lui pardonne tout.

On lui pardonne tout ou presque…

Outre, « Désormais », « La Bohème », « Emmenez-moi » ou « Comme ils disent » et heureusement d’autres grands titres encore, Charles Aznavour, comme en mars 2014 a aussi, hier soir, choisi de chanter, “Mon ami, mon Judas ».  Je ne peux m’empêcher de me poser la question : Pourquoi ce grand monsieur de la chanson qui possède des milliers de titres à son répertoire chante-t-il toujours cette chanson en Israël? C’est la seule chanson qu’il a chanté hier soir et qu’il avait déjà chanté à Tel Aviv en 2014. Il l’a reprise une nouvelle fois et quand on sait qu’Aznavour ne fait rien au hasard, on peut se poser des questions.

”Mon ami, mon judas, fais ton métier, crucifie moi” des paroles qui véhiculent pourtant encore tant de préjugés et tant de haine, lui qui se veut défenseur de la paix. Le public n’en a pas compris le sens et a applaudi mais pas moi.

Mais heureusement le Maestro s’est ressaisit, il avait choisi hier soir de chanter aussi ses plus grands tubes contrairement  à son concert de mars 2014  à Tel Aviv, au cours duquel il n’avait servit que des nouvelles chansons. Et pour notre plus grand plaisir, le chanteur français le plus intergénérationnel de tous les temps a enchaîné tous les tubes sublimes de notre adolescence, tous les refrains connus du monde entier. Il a fait vibrer plus de dix mille personnes qu’il a emmené avec lui au bout de la terre, au pays du merveilles….

Tel-Avivre – H.P Benhamou –

.

.

Print Friendly, PDF & Email

11 COMMENTS

  1. Il n à toujours pas indexé que ce ne sont pas les juifs qui ont cru dixie Le. Hrist
    Il appartiens a l ancien temps une Epoque ou l égalise Le lui a enseigner
    Et non Mr Aznavour les juifs ne sont pas les deicites??!!

  2. […] À l’âge de 93 ans, Charles Aznavour a enflammé l’immense salle couverte du Nokia de Tel Aviv, avec ses plus grands titres, « La Bohème », « Emmenez-moi » ou « Comme ils disent ».  Plus de 10 000 personnes ont fait le déplacement hier soir, la salle était  comble malgré un prix d’entrée qui démarrait à 400 shekels (100 euros) par personne. Charles Aznavour a produit du très beau spectacle mais avec tout de même quelques fausses notes au sens propre comme au figuré…. Lire la suite sur tel-avivre.com […]

  3. Il a choisit cette chanson mon juda et de la chanter en Israel ça demande à réfléchir
    De plus maintenant il chante faux moi ses concerts c’est fini depuis longtemps

  4. Le plus grand artiste du siècle c’est Elvis Presley, malgré sa courte vie. Leavdil. Le plus grand compositeur alors? Oui peut être et encore, il est très loin derrière Dylan. Vous êtes de grands sentimentaux. Et quoi, vous imaginez ces deux grands artistes américains chanter Judas? Ces deux grand artistes américains sont tellement grands qu’ils sont hors compétition, voilà sans doute une explication. Léa.

  5. Il l’a aussi chanté a Tahiti il y a deux semaines en expliquant que c’est une de ces chansons préférées, car cela raconte bien ses débuts dans la chanson. Ne pas voir des choses cachées quant il n’y en a pas…

  6. Je suis énormément déçu, moi qui aime et qui aimais Charles Aznavour comme Charles Trenet, ils représente à tous les deux, ma tendre enfance, avec l’âge et le temps j’ai appris des choses sur Charles Trenet qui collaborait avec les Allemands et Charles Aznavour qui ose chanter en Israel la chanson de Juda !!!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here