Miriam Naor a fait ses adieux à la Cour suprême

Après 38 ans de services dont 17 ans à la Cour Suprême, la présidente de la Haute Cour de Justice, Miriam Naor a pris sa retraite jeudi en ratifiant la loi autorisant les supermarchés de Tel Aviv à rester ouverts le Chabbat. C’est la juge Esther Hayut qui remplacera Naor aux fonctions de présidente la Cour Suprême.

présidente sortante de la Cour suprême, la juge Miriam Naor, en compagnie de la présidente de la Cour suprême, Esther Hayut, lors d'une cérémonie en l'honneur de Naor reitrement à Jérusalem le 26 octobre 2017. Photo de Yonatan Sindel / Flash90

La présidente sortante de la Cour suprême, la juge Miriam Naor, en compagnie de la nouvelle présidente de la Cour suprême, Esther Hayut, lors d’une cérémonie en l’honneur de Naor à Jérusalem le 26 octobre 2017. Photo de Yonatan Sindel / Flash90

Miriam Naor émue aux larmes, a prononcé un discours en présence la ministre de la justice Ayelet Shaked et du procureur général Avichai Mandelblit.

« Même aujourd’hui, après des décennies de travail qui m’ont conduite sur le banc des juges, je suis profondément reconnaissante du chemin que j’ai pris dans la vie. Lorsque j’ai fait allégeance à l’Etat d’Israël et à ses lois, j’ai promis solennellement de préserver le pouvoir judiciaire, son autonomie, l’indépendance de ses juges, ses verdicts impartiaux et le maintien de la justice», a déclaré Miriam Naor dans son discours d’adieu avant d’ajouter : « L’Etat d’Israël peut être fier de l’indépendance de ses juges, qui ne couronnent rien d’autre que la loi. Mais attention, un pouvoir judiciaire indépendant ne peut être tenu pour acquis, il doit être préservé, faute de quoi la démocratie est en danger».

La cérémonie s’est déroulée en présence de la ministre de la Justice  Ayelet Shaked, qui elle aussi était émue en prononçant ces mots : «Travailler avec vous a été agréable et prolifique. Ce n’est pas un secret,  nous avons eu  pas mal de désaccords, mais avons toujours su nous élever et les gérer de manière respectueuse pour le pays et le peuple d’Israël« .

«Je n‘ai pas toujours été d’accord avec vos jugements mais j’ai toujours su vos motivations  pures et vos décisions indépendantes. Vous avez abordé chaque cas avec un esprit ouvert» a conclu la Ministre.

Le procureur général Mandelblit a ensuite pris la parole : »Vous avez consacré une partie significative de votre vie à la cour avec dévotion et toujours avec un sentiment profondément ancré de justice. Chaque cas était un monde en soi et vous avez tout fait pour préserver et promouvoir les droits de l’homme et pour que la justice soit rendue dans le cadre de la démocratie« , a-t-il déclaré. «Vos verdicts ont été des exemples d’analyse juridique analytique, basés sur des faits et un engagement total à respecter les règles. Dans la compréhension d’une réalité complexe vous avez toujours fait preuve de bon sens et beaucoup de sensibilité« , a ajouté M. Mandelblit.

 

Print Friendly

7 Responses to Miriam Naor a fait ses adieux à la Cour suprême

  1. Léon Garçon il a des Yeux

    BON DEBARRAS…. HONTE A TOI miriam naor !!!.

  2. Bonne retraite avec 90000 shekelim par mois ! Honte !

  3. Dans le même ordre d’idée les hevrei Knesset gagne 2 fois plus que les parlementaires français qui sont considérés comme très bien rémunérés . Malgres cela beaucoup d’entre eux ne pensent qu’à leurs propre situation personnel ou celle de leur chef de parti, au lieu de s’occuper de la sécurité, et du bien être des israéliens. Ben Gourion, Begin, Shamir, Sharon doivent pleurer de voir ce que les politiciens d’aujourd’hui on fait de notre état !!!

  4. D’après les commentaires , il semblerait qu hormis la gauche , pas grand monde en Israel ne regrettera cette  » soi-disant grande dame

  5. Pingback: Miriam Naor a fait ses adieux à la Cour suprême | Coolamnews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *